Connexion membre Devenir membre
Régulation bancaire : Bâle III, le projet à deux balles (...)
Epargne Placement Livret
Régulation bancaire : Bâle III, le projet à deux balles !

Régulation bancaire : Bâle III, le projet à deux balles !

Régulation bancaire : Environ deux ans après la faillite de Lehman Brothers, les banquiers centraux et régulateurs rassemblés à Bâle ont fixé les contours d’une nouvelle norme financière. Une réforme de plus, pour une crise de moins ?

Mis à jour le 14 septembre 2010 par

Régulation bancaire : vers un ratio de fonds propres plus élevés

Environ deux ans après la faillite de Lehman Brothers, les banquiers centraux et régulateurs rassemblés à Bâle ont fixé les contours d’une nouvelle norme financière pour renforcer la solidité des banques face aux prochaines crises. Ainsi, fin 2018, le ratio de fonds propres minimum des établissements bancaires devra atteindre 7%, contre 2% actuellement.

Certes, les places boursières ont accueilli avec ferveur l’annonce d’un nouveau cadre réglementaire pour le secteur cependant les banques ballottées de gauche à droite affichent leurs craintes. Le Comité de Bâle publiera sous peu les recommandations pour l’application d’un ratio court terme d’ici à 2015 puis 2018 néanmoins les banques menacent d’impacter l’octroi et les conditions de crédit pour faire face à une réglementation trop élevée.

L’AFUB (Association française des usagers des banques) craint par ailleurs que les épargnants voient la rémunération de leur épargne grignotée par les établissements. En somme, cette nouvelle mesure qui handicaperait à terme la reprise économique.

Par ailleurs, le hic des crises financières est que, justement personne ne peut les prévoir. Hier, les spéculations sur les dettes à risques étaient responsables du nauvrage, demain, quelle branche de l’industrie financière sera concernée ? L’inflation ? Une crise de confiance sur les Etats ? Personne ne le sait, prévoir l’imprévisible, une mission bien délicate. L’attitude consiste dans ce cas alors à dire, plus nous seront "forts", plus nous pourrons tenir longtemps…

Régulation bancaire : l’application de Bâle III sera t-elle uniforme ?

Pour les hautes instances les inquiétudes n’ont pas lieu d’être, le Président de la BCE, Jean-Claude Trichet, a indiqué que Bâle III assurait un bon équilibre entre le renforcement des bilans et le maintien de la capacité des banques à prêter. Pour sa part, Dominique Strauss Khan Directeur général du FMI demande un complément de régulation pour mener à bien cette mission.

Outre atlantique, les régulateurs américains approuvent le renforcement des normes bancaires et souhaitent le mettre en œuvre, mais quand ? Voila qui explique l’affolement de certaines banques, l’application de cette mesure sera t-elle uniforme ? Les craintes d’une concurrence n’ayant pas les mêmes standards semblent plus réelles que des préoccupations structurelles !

L’accord sera présenté aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du G20 à Séoul, les 11 et 12 novembre prochain.

Commentaires internautes : Régulation bancaire : Bâle III, le projet à deux balles (...)

Réagir à cet article Régulation bancaire : Bâle : Publiez un commentaire ou posez votre question...
Lettre d'information sur l'Epargne et les placements

Gérez au mieux votre argent en vous inscrivant à nos lettres d'information.

Newsletter Epargne et Investissements
Version :