Chômage partiel, prix des cigarettes et du gaz, bourses de lycée, masques... Ce qui change ce mardi 1er septembre 2020

©stock.adobe.com
Fin du chômage partiel pour les employés à domicile, prix des cigarettes, hausse des tarifs réglementés du gaz, bourses de lycée, masques obligatoires, et une rentrée scolaire pour le moins en mode démerdentiel...

Publié le , mis à jour le

Hausse des tarifs du Gaz réglementé

Les tarifs réglementés de vente du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont augmenter de 0,6% au 1er septembre, a annoncé la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Cette augmentation sera, par rapport au dernier barème d’août, de 0,2% pour les clients utilisant le gaz pour la cuisson, de 0,4% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude, et de 0,7% pour le chauffage.

Hausse des taxes sur les cigarettes au 1er septembre 2020
À partir du 1er septembre 2020, les prix de certains tabacs évoluent, comme le prévoit un arrêté portant sur les prix de vente au détail des cigarettes, cigarillos, cigares et tabacs à rouler publié au Journal officiel le 11 août 2020.
200 euros d'amende pour consommation de cannabis à partir du 1er septembre 2020
La nouvelle amende de 200 euros pour usage de stupéfiants est généralisée à l’ensemble du territoire mardi 1er septembre, après avoir été expérimentée dans plusieurs villes avec 545 verbalisations en quelques semaines.

Fin du chômage partiel pour les salariés employés à domicile

À compter du 1er septembre, les salariés employés à domicile n’auront plus droit au chômage partiel, sauf pour la Guyane et Mayotte où le dispositif sera maintenu jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire, rappelle Le Figaro. Le dispositif avait été a été mis en place par le gouvernement en mars pour aider les particuliers employeurs en difficulté à rémunérer leurs salariés à domicile et assistantes maternelles dans le cadre de la crise sanitaire. Il devait prendre fin au 31 décembre, mais les autorités ont finalement avancé cette date.

Demande de bourses pour les lycéens

Les bourses de lycée sont attribuées aux élèves scolarisés en lycée et en établissements régionaux d’enseignement adapté (EREA). Dès le 1er septembre et jusqu’au 15 octobre, les parents ou responsables d’élèves peuvent faire leur demande en ligne sur le portail Scolarité–Services. Elles se déclinent en 6 échelons, en fonction des ressources de la ou des personnes assumant la charge de l’élève et du nombre d’enfants à charge, explique le site de l’Éducation nationale. Pour l’année 2020–2021, le montant annuel de la bourse varie entre 441 euros pour le premier échelon et 933 euros pour le sixième échelon. Ce montant de bourse est versé en trois fois (à chaque trimestre).

Une rentrée des classes particulière

La rentrée scolaire, en pleine crise sanitaire, sera cette année particulière. Le port du masque sera ainsi obligatoire pour tous les adultes et pour tous les collégiens et lycéens. "En juillet, nous avions envisagé quelques exceptions mais nous avons préféré ne pas maintenir ces exceptions. Tous les adultes portent le masque et les enfants le portent à partir de la classe de 6e", a en effet annoncé le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer en début de semaine.

Port du masque obligatoire en entreprise

Si la prise en charge du coût des masques reste une question, pour les enfants écoliers et lycéens, à compter du 1er septembre, le port du masque sera obligatoire dans les entreprises, dans les espaces clos et partagés, que ce soit les open spaces, les couloirs, les salles de réunion ou encore les vestiaires. Mais c’est à l’employeur de fournir les masques. C’est l’annonce formulée mardi par Élisabeth Borne, la ministre du Travail, à la suite des recommandations du Haut conseil de la santé publique. Considéré comme un "équipement individuel de sécurité", le coût du masque, chirurgical ou en tissu, est à la charge de l’employeur. Le non-port du masque pourra être considéré comme "une faute".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Chômage partiel, prix des (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également