Prélèvement à la source : naissance, mariage, divorce, décès... Mais aussi hausse ou baisse des revenus, modifiez tout en ligne !

Publié le

La grande révolution fiscale est là : pouvoir modifier en temps réel sa situation afin que le montant de son impôt sur le revenu s’adapte automatiquement le mois suivant. Idéal en théorie, et dans la pratique ? Simple ! Mais cela ne tient compte effectivement que des cas simples, ceux qui impactent directement le taux du prélèvement à la source. Toutes vos démarches sont à effectuer sur votre espace sur le site impots.gouv.fr.

Les Français sont vraiment terrorisés par les impôts. Le moindre changement est source d’angoisses, de multiples interrogations, et de beaucoup d’incompréhension. Avec le prélèvement à la source, révolution fiscale par excellence, sur la forme, mais aucunement sur le fond, le niveau de stress des contribuables est à son paroxysme. Et pourtant, tout n’est pas si mal fichu que cela. Le prélèvement à la source ne modifie que le mode de prélèvement de vos impôts, mais ni son montant, ni son principe. L’idée est donc que votre taux de prélèvement à la source de l’année en cours soit le plus adapté possible à vos revenus de l’année afin de limiter l’importance des régularisations, inévitables de toutes façons.

Le prélèvement à la source permet désormais à votre impôt de s’adapter chaque mois à l’évolution de vos revenus.

Si vous avez changé de situation de famille depuis le 1er janvier 2018 (naissance, mariage…) ou si vos revenus ont fortement varié, à la hausse ou à la baisse, vous pouvez actualiser votre taux personnalisé pour en tenir compte. Pour cela, connectez-vous à votre espace personnel sur impots.gouv.fr et réalisez la démarche 24h/24 et 7j/7 en quelques clics sur « Gérer mon prélèvement à la source ». C’est la voie la plus simple et votre nouveau taux sera très rapidement transmis à votre employeur (ou caisse de retraite, Pôle emploi…) par l’administration fiscale. Sur cette rubrique du portail impots.gouv.fr, seuls les éléments susceptibles de modifier le taux de votre prélèvement à la source sont modifiables sur votre interface, ce qui réduit de fait largement la complexité des interactions possibles.

Simple pour les changements de situation : naissance, mariage, décès...

Les changements de situation ne sont franchement pas difficiles à déclarer. C’est plus que basique. En le faisant rapidement vous évitez ainsi d’avoir à avancer de la trésorerie au Fisc avant qu’il ne vous le rembourse l’année suivante. L’intérêt pour les contribuables du prélèvement à la source se situe bien là.

Conditions minimales de variations à la hausse à la baisse de vos revenus

Afin d’effectuer une déclaration de changement, la variation de revenus doit être significative. Vous n’allez pas effectuer une déclaration de changement de revenus pour 100 euros. Pour le fisc, un écart significatif de revenus est d’au moins 10% de vos revenus annuels nets imposables. Cet écart doit faire varier le montant annuel de votre impôt d’au moins 200€, sans quoi ce n’est pas la peine de perdre votre temps sur le portail, votre mise à jour ne sera pas considérée.

Indications de vos nouveaux revenus 2019, en cas de forte variaton par rapport à 2018

C’est très succinct puisqu’il suffit d’indiquer ses nouveaux montants 2019 à déclarer dans les différentes cases proposées. Le seul souci est que les cases ne sont pas pré-remplies avec vos anciennes valeurs. Il aurait été sans doute plus facile pour le contribuable qu’elles soient renseignées. Néanmoins, si vos revenus augmentent ou baissent, vous savez de fait de combien.

Vous ne connaissez évidemment pas le montant exact de vos revenus imposables 2019 et bien c’est normal !

Si vous ne savez pas exactement combien vous allez percevoir en 2019, et d’ailleurs, bien malin qui pourrait le dire, aucun souci. Il s’agit juste d’une estimation. Dans tous les cas, la régularisation habituelle sera effectuée en 2020, après votre déclaration de vos revenus 2019 en intégralité...

Puisqu’il faut bien râler...

Il est clair que tout n’est pas facile. Mais pour les contribuables qui ont baigné des années dans les déclarations papiers, c’est quand même d’une facilité déconcertante. Alors allons-y, les bémols.

L’aide en ligne n’est pas adaptée directement aux écrans de modifications des données, ce qui est parfois déroutant. Les champs de saisie de revenus ne sont pas pré-affichés avec les dernières valeurs connues, ce qui est troublant. Il faut repartir de sa déclaration de revenus précédente.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Prélèvement à la source : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également