BNP Paribas Real Estate : résultat en baisse, stabilisation prévue en 2010

Publié le  à 0 h 0

BNP Paribas Real Estate, filiale du groupe BNP Paribas spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise, a annoncé jeudi un résultat avant impôts divisé par deux à 76,4 millions d’Euros, et prévoit une stabilisation du marché en 2010 après une année 2009 difficile ...

BNP Paribas Real Estate, filiale du groupe BNP Paribas spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise, a annoncé jeudi un résultat avant impôts divisé par deux à 76,4 millions d’Euros, et prévoit une stabilisation du marché en 2010 après une année 2009 difficile.

Le chiffre d’affaires 2009 s’affiche en baisse de 17% à 554 millions, selon un communiqué publié jeudi. Et pour l’exercice 2008 le résultat avant impôts avait atteint 138 M EUR.

Le président Philippe Zivkovic s’est félicité lors d’une conférence de presse à Paris que BNP Paribas Real Estate ait fait preuve d’une "résistance supérieure au marché" et dégagé, malgré une conjoncture difficile, un résultat représentant près de "15% du total de ses honoraires" (chiffre d’affaires).

Selon lui, "l’année 2010 devrait être à peu près équivalente à 2009 : on ne voit pas de reprise forte en immobilier, ni d’aggravation prévisible. Le plus dur est sans doute derrière nous", a-t-il estimé.

Après deux années meilleures en termes de chiffre d’affaires, le c.a. est retombé pratiquement à son niveau de 2006 (554 millions en 2009 contre 550 en 2006).

La société a défendu son modèle "équilibré", caractérisé par le fait qu’elle ne réalise plus aujourd’hui qu’un quart de son chiffre d’affaires dans la promotion immobilière, et 75% dans ses cinq autres secteurs d’activité : transaction, "property management", "investment management", conseil et expertise.

Elle a réalisé 86% de son c.a. en immobilier d’entreprise et 14% en résidentiel, et elle souligne une stabilité de ses revenus assurée par "50% d’honoraires récurrents".

En ce qui concerne son activité principale (transaction, conseil et expertise : 44% du c.a. total), elle souhaite mettre l’accent en 2010 sur les pays où le marché immobilier lui parait "le plus mature (France, Allemagne, Royaume Uni)" et se développer "en Belgique et au Luxembourg, à la suite de l’acquisition de Fortis".

BNP Paribas Real Estate a réalisé en 2009 58% de son c.a. en France.

Dans une étude publiée fin janvier, elle estimait que le volume des transactions de bureaux en Europe devrait rester "relativement stable" en 2010.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article BNP Paribas Real Estate : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)