Tarifs assurances 2015 : les assurances habitation augmentent le plus, compensation de la hausse de la sinistralité climatique

La hausse des tarifs d’assurances sera encore plus élevée que l’inflation en 2015, hormis auprès de quelques assureurs. En cause, la hausse de la sinistralité, notamment climatique.
Tarifs assurances 2015 : les assurances habitation augmentent le plus, compensation de la hausse de la sinistralité climatique
©stock.adobe.com

Publié le

Les tarifs 2015 des assurances seront en hausse marquée, bien plus forte que l’inflation, hormis pour quelques compagnies. En cause ? La hausse de la sinistralité, notamment climatique.

Le quotidien Les Echos a compilé les hausses des différentes compagnies.

  • Assurance Auto : hausses de 0 à 2%

La hausse de la sinistralité est de l’ordre de 4%. Les tarifs des réparations auto sont également en hausse, due à la complexité croissante des véhicules. Mais l’entrée en vigueur de la loi Hamon incite les assureurs à ne pas répercuter la hausse totale des coûts. Ainsi, la hausse oscille entre 0% et 2%, selon les compagnies.

  • Assurance habitation : une hausse plus marquée, de 3 à 5%

La sinistralité climatique est en forte hausse en 2014 : une hausse de +79% par rapport à la même période fin 2013 ! Et l’année n’est pas encore finie. Inondations, grêle, coulées de boues, littorales impactés, etc. La liste est longue. Ainsi les hausses répercutées sur les primes d’assurances d’habitation seront entre 3 et 5% pour 2015.

  • Assurance Santé : hausse entre 2 et 3%, sans surprise

Sans surprise là non plus, les prix de la complémentaire santé poursuivent leur ascension. La faute à l’augmentation tendancielle des dépenses de santé. La majorité des hausses annoncées se situent entre 2 et 3 %, la Matmut (0 %) et la Macif (+ 0,8 %) se distinguent.

Compilation des hausses des assurances (Source Les Echos)
Compilation des hausses des assurances (Source Les Echos) © Fotolia.com

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Tarifs assurances 2015 : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également