Assurance-Vie : 12,2 milliards d’euros versés en octobre, encours de 1.779 milliards d’euros

Publié le

L’assurance-vie n’en finit plus de battre des records d’encours, de mois en mois. La collecte nette a certes ralenti au mois d’octobre, marquée surtout par une accélération des retraits d’épargne, comme le montrent des chiffres publiés vendredi par la Fédération française de l’assurance.
Assurance-Vie : 12,2 milliards d'euros versés en octobre, encours de 1.779 milliards d'euros
Versements et retraits en assurance-vie ©FranceTransactions.com/FFA

Fin octobre, l’encours des contrats d’assurance-vie s’élevait à 1.779 milliards d’euros, en progression de 5 % sur un an.

Assurance-vie : les versements sont en hausse, tout comme les retraits

En octobre, la collecte nette, c’est-à-dire la différence entre les sommes déposées et celles retirées, a représenté 1,9 milliard d’euros, contre 2,9 milliards le mois précédent et 2,4 milliards en octobre 2018, selon cette estimation provisoire de la fédération.

Dans le détail, les épargnants ont pourtant généreusement garni leurs contratsd’assurance vie durant ce mois, avec 12,2 milliards placés soit davantage que les 12 milliards du mois de septembre. Mais les sommes retirées ont nettement augmenté sur un mois, grosso modo de 9 à 10 milliards.

De son côté le livret A a affiché une forte décollecte sur le mois d’octobre, traditionnellement moins favorable à l’épargne de précaution, en raison du paiement des taxes d’habitation et taxes foncières sur cette période de l’année.

Sur les dix premiers mois de l’année, l’épargne collectée par les sociétés d’assurance a atteint de 121,8 milliards d’euros, contre 117,5 milliards d’euros sur la même période en 2018.

Évolution notable, les versements sur les supports en "unités de compte" ont représenté 30,1 milliards d’euros, soit 25 % des cotisations ce qui marque une légère accélération. Beaucoup d’assureurs tentent en effet de promouvoir les unités de compte, terme désignant des investissements potentiellement plus rémunérateurs car plus risqués, au détriment des fonds euros qui, investis en grande partie en obligation, peinent à rapporter dans un contexte de taux très bas voire négatifs.

Prestations versées

Les prestations versées par les sociétés d’assurance sur les dix premiers mois de l’année ont quant à elles représenté 97,7 milliards d’euros, après 97,8 milliards d’euros en 2018.

Ainsi, la collecte nette a atteint 24,1 milliards d’euros, entre janvier et fin octobre, soit davantage que les 19,7 milliards d’euros collectés sur la même période en 2018.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-Vie : 12,2 milliards : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également