Crédit immobilier : Broker France va rejoindre Empruntis, l’activité de courtage en crédit immobilier ne connaît pas la crise

Publié le

L’assureur Covéa (MMA, Maaf et GMF) a pris le contrôle du courtier en crédit immobilier Broker France, moyennant un prix d’acquisition de 500.000 euros, et va le rapprocher du courtier en ligne Empruntis.

Regroupement dans le secteur du courtage en crédit immobilier

L’assureur Covéa (MMA, Maaf et GMF) a pris le contrôle du courtier en crédit immobilier Broker France, moyennant un prix d’acquisition de 500.000 euros, et va le rapprocher du courtier en ligne empruntis, qu’il contrôle déjà, a indiqué mardi une porte-parole d’empruntis.

Broker France est un réseau physique d’agences qui compte 35 franchisés en France, principalement dans le sud, sud-ouest et dans l’est. Racheté par Fincorp, filiale de Covéa, Broker France va devenir Broker by Empruntis, toujours selon la porte-parole.

Le projet prévoit la création d’une centaine de franchises supplémentaires sur l’ensemble du territoire, selon un communiqué publié mardi.

Ayant parfois à faire face à des volumes d’affaires importants, Empruntis pourra en céder une partie à Broker France, a expliqué la porte-parole.

Tandis qu’Empruntis est un site grand public, Broker France travaille presque exclusivement avec des apporteurs d’affaires (promoteurs et agents immobiliers).

"Le métier du courtage en France est en pleine expansion et le but de ce rapprochement stratégique est de capter la majeure partie de cette croissance, liée à une demande plus forte et mieux avertie", selon Thierry Bernard, président d’Empruntis et de Broker France, cité dans le communiqué.

Crédit immobilier : Le courtier en crédit immobilier, un bon moyen de trouver le meilleur taux pour son crédit

Le courtier en crédit immobilier négocie pour le compte de ses clients directement avec ses banques partenaires, permettant ainsi, aux emprunteurs d’accéder au meilleur taux possible pour leur crédit immobilier. Bien évidemment, le recours à un courtier ne débouche pas toujours sur l’obtention d’un crédit immobilier, car les banques n’omettent de poser leurs conditions. Ainsi, généralement, la domiciliation des revenus reste encore une condition fortement imposée, même si dans les faits rien n’est obligatoire.

Les taux touchent actuellement un plus bas historique, tenant ainsi le marché immobilier à un niveau de dynamisme très élevé dans les grandes villes. Ainsi, en Ile de France, les biens à vendre sont relativement rares, et les acheteurs se précipitent afin de profiter des conditions de crédit immobilier à bon compte.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Crédit immobilier : Publiez un commentaire ou posez votre question...