Prévoyance décès : la Matmut fait évoluer son offre obsèques

Publié le

La Matmut propose un nouveau contrat d’assurance, Matmut Prévoyance Obsèques qui laisse le choix entre un capital ou une prise en charge de l’organisation matérielle des obsèques...
Prévoyance décès : la Matmut fait évoluer son offre obsèques
©stock.adobe.com

Matmut : l’assureur élargit sa gamme de contrat

Le décès est une épreuve pour les familles, à laquelle s’ajoute dans la majorité des cas des contraintes matérielles et administratives. Ainsi, la Matmut propose dans son nouveau contrat prévoyance Obsèques de choisir entre le versement du capital ou la prise en charge de l’organisation des obsèques en cas de décès de l’assuré.

Jusqu’à maintenant les contrat d’assurance décès ne garantissaient que le versement d’un capital ce qui obligeait dans la plupart des cas le bénéficiaire à mettre en place tout l’aspect logistique des obsèques. Désormais l’assuré a le choix, il peut s’il le souhaite affranchir ses proches des contraintes administratives et matérielles, dans le respect de ses volontés essentielles exprimées de son vivant.

Matmut : une offre complète de produits

Le contrat Matmut Prévoyance Obsèques assuré par Matmut vie, filiale du Groupe Matmut, est commercialisé depuis le mercredi 7 décembre dans l’ensemble du réseau Matmut. Il vient s’ajouter à la large gamme de produits d’épargne de crédit et d’assurance déjà commercialisée par la Matmut :

Matmut Prévoyance Obsèques : un accompagnement complet des familles

Avec le lancement de ce nouveau contrat, Daniel Havis, Président Directeur Général de la Matmut indique que l’établissement "à voulu aller au-delà des aspects financiers. La différence mutualiste, c’est d’accompagner le sociétaire et sa famille, y compris dans ces moments très douloureux. C’est pourquoi nous avons voulu un contrat complet, pour répondre aux différentes attentes des personnes"

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Prévoyance décès : la Matmut : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également