Épargne : ouvrir un PEL en 2019 ? Pourquoi certains banquiers le proposent-ils encore ?

Publié le

Le PEL (Plan Épargne Logement) a perdu de sa superbe depuis 2018. Avec un taux de rémunération de l’épargne de 1% brut, soit 0.70% net, après application de la flat tax (ou 0.83% pour les épargnants non imposables sur les revenus), la suppression de la prime d’État, et ses contraintes de versements minimum annuel et sa durée de détention imposée, proposer de souscrire un nouveau PEL en 2019 semble bien surprenant. Et pourtant, certains conseillers bancaires n’hésitent pas à continuer de le mettre en avant auprès de leurs clients.
Épargne : ouvrir un PEL en 2019 ? Pourquoi certains banquiers le proposent-ils encore ?
©stock.adobe.com

Vers une mort lente du PEL ?

En supprimant la prime d’État, tout comme en soumettant les intérêts du pel à la fiscalité de l’épargne en 2018, dès la première année, le gouvernement a souhaité mettre un terme à l’utilisation de ce produit comme épargne à bon compte, sans réel projet d’acquisition immobilière à terme. Le PEL a été détourné de sa finalité, pendant de trop nombreuses années.

Le taux de rendement du PEL est de 1% brut, soit 0.7% net (via application de la flat tax) ou de 0.828% pour les épargnants non imposables sur le revenu, optant pour l’intégration à l’IR. En ne considérant que le PEL comme un produit d’épargne, avec un taux aussi peu rémunérateur, ce produit possède plusieurs inconvénients, dont la contrainte de durée de placement : son taux de rendement n’est acquis qu’une fois les deux premières années passées. Le rendement du PEL n’est donc pas véritablement comparable avec celui du livret A (0.75% net), dont les intérêts sont acquis toutes les quinzaines de jours, mais versés annuellement. À la différence du livret A, le PEL n’est donc pas conseillé pour le placement de son épargne de précaution.

Certains banquiers proposent encore l’ouverture d’un PEL, pourquoi ?

Le PEL n’est pas un produit de placement de son épargne de précaution. Ainsi, si nombre d’épargnants ont déjà fait le plein sur le livret A, proposer un PEL n’a pas de sens autre que de combler un manque d’offre d’épargne à taux garanti "raisonnable". Les banques à réseaux n’ont rien de mieux à proposer... Leurs livrets épargne fiscalisés maison servent des taux totalement ridicules. Le conseiller bancaire proposera donc, dans une ultime tentative, avant que l’épargnant ne prenne connaissance de placements sans risque plus rémunérateurs, la souscription d’un PEL.

Comparatif Livret A / Epargne logement au 01/08/2018.
Placements réglementés Plafonds de versements Taux actuelsPrélèvements sociauxTaux nets(1)
Livret A22 950 €0.75 %0 % 0,75 %
CEL (ante 2018)15 300 €0.50 %17.20 % 0,41 %
CEL (post 01/01/2018)15 300 €0.50 %17.20 % 0,35 %
PEL (ante 2018)61 200 €1.00 %17.20 % 0,83 %
PEL (post 01/01/2018)61 200 €1.00 %17.20 % 0,70 %
(1) : Taux nets d'imposition sur le revenu et nets des prélèvements sociaux en vigueur au 01/08/2018.

Mieux que le PEL ? Quelques rares livrets épargne fiscalisés

Avec ou sans faire appel aux offres de taux boostés, éphémères par définition, de rares livrets épargne fiscalisés permettent de placer à meilleur compte que sur le PEL. La simulation effectuée si-dessous porte sur une durée de 12 mois, permettant ainsi d’atténuer l’effet de l’offre promotionnelle.

Livret épargne : les meilleurs taux annuels novembre 2019 pour un placement de 22.950,00 €.
Livret épargne
(Banque)
Taux promo. brutDurée taux promo
(en mois)
Taux de base brutDurée taux base
(en mois)
PrimesIntérêts versés sur 12 moisTaux équiv. brut annuel
My Money Bank
Livret My Money Bank
3,00 %20.60% (< 1 000 000€)10-229,50 €1,00 %
PSA BANQUE
Livret Distingo
3,00 %20.80%1040.00 €268,22 €1,17 %
(*): Les offres promotionnelles sont soumises à conditions de souscription, se référer aux sites des banques pour plus d'informations. Ce tableau des offres promos des livrets épargne est présenté trié par taux équivalent brut promotionnel. Informations fournies à titre indicatif uniquement.

PEL pour les enfants ? Un contrat d’assurance-vie est plus pertinent

Souscrire un PEL au nom de ses enfants n’est pas vraiment une bonne idée. Des intérêts imposables, une durée de vie limitée à 10 années. Souscrire un contrat d’assurance-vie au nom de l’enfant s’avère être plus judicieux. Que ce soit pour épargner pour le financement de ses études ou pour le début de sa vie active.

Utiliser le PEL pour obtenir un crédit immobilier à taux avantageux ?

En ce moment, le taux de crédit accordé via l’épargne accumulée sur un PEL est totalement hors de marché. Le montant du droit à prêt permet d’obtenir un taux de crédit de 2.20%, soit près du double des taux actuellement proposés sur le marché en ce printemps 2019. Par ailleurs, souscrire un PEL aujourd’hui en anticipant une forte remontée des taux paraît également bien risqué. En cas de remontée des taux d’intérêts, les taux de l’épargne remonteront également. Le capital placé sera alors bien mieux rémunéré sur d’autres produits.

Périodes d'ouverture du PEL Taux crédit accordé
du 16 mai 1986 au 6 février 19946.32 %
du 7 février 1994 au 22 janvier 19975.54 %
du 23 janvier 1997 au 8 juin 19984.80 %
du 9 juin 1998 au 25 juillet 19994.60 %
du 26 juillet 1999 au 30 juin 20004.31 %
du 1er juillet 2000 au 31 juillet 20034.97 %
du 1er août 2003 au 1er février 20154.20 %
du 1er février 2015 au 1er février 20163.20 %
du 1er février 2016 au 1er août 20162.70 %
A partir du 1er août 20162.20 %

Le taux du crédit immobilier accordé via le PEL correspond au taux de l'épargne (hors prime) augmenté de 120 points de base (1.20% en plus).

(1) : Pour les PEL ouverts après le 12 décembre 2002, le versement de la prime d'Etat est conditionnée à la souscription d'un crédit immobilier.

Un PEL conseillé aux épargnants non imposables sur le revenu ?

Les épargnants non imposables sur le revenu, peuvent opter pour l’intégration de leurs intérêts sur leurs revenus. Dans ce cas, seuls les prélèvements sociaux seront à payer. Le taux du PEL ressort alors dans ce cas à 0.83%. Mais attention, les intérêts seront alors reportés sur le RFR (Revenu Fiscal de Référence) du foyer fiscal, pouvant ainsi remettre en cause nombre d’allocations. Une option qu’il convient d’activer avec précaution.

Souscrire un PEL, faute de mieux ?

Le taux moyen de base des livrets épargne stagne proche des 0.46% brut (moyenne des taux des livrets épargne référencés sur FranceTransactions.com), soit pratiquement 2 fois moins que le taux brut du PEL. Un argument commercial pour faire souscrire un PEL qui fait mouche, quand la banque n’a rien de mieux à proposer.

Se forcer à épargner ? Un argument bien troublant est également avancé par certains banquiers. Le PEL impose qu’un versement annuel de 540€ minimum soit effectué. Cette contrainte serait un atout pour certains conseillers. Ainsi les clients seraient contraints d’épargner. Difficile de croire à de tels arguments. Un virement permanent pouvant être mis en place sur n’importe quel livret épargne, ou contrat d’assurance-vie. Pour celles et ceux qui ont du mal à épargner, les versements programmés existent, et sont gratuits. Inutile d’opter pour un PEL pour cette raison.

PEL : des taux historiques qui font rêver aujourd’hui...

Périodes d'ouverture du PEL Rendement épargne brut Rendement épargne net (1)
Hors prime d'Etat Avec prime d'Etat Hors prime d'Etat Avec prime d'Etat
du 1er juillet 1985 au 15 mai 19864.75 %6.13 %3.26 %4.23 %
du 16 mai 1986 au 6 février 19944.62 %6.00 %3.17 %4.14 %
du 7 février 1994 au 22 janvier 19973.84 %5.25 %2.64 %3.62 %
du 23 janvier 1997 au 8 juin 19983.10 %4.25 %2.13 %2.93 %
du 9 juin 1998 au 25 juillet 19992.90 %4.00 %1.99 %2.76 %
du 26 juillet 1999 au 30 juin 20002.61 %3.60 %2.29 %3.17 %
du 1er juillet 2000 au 31 juillet 20033.27 %4.50 % (2)2.87 %3.96 %
du 1er août 2003 au 1er février 20152.50 %3.50 % (2)2.11 %2.96 %
du 1er février 2015 au 1er février 20162.00 %3.00 % (2)1.69 %2.54 %
du 1er février 2016 au 1er août 20161.50 %2.50 % (2)1.27 %2.11 %
du 1er août 2016 au 31 décembre 20171.00 %2.00 % (2)0.85 %1.69 %
A partir du 1er janvier 2018 (3)1.00 %- % (4)0.70 %- %
  • (1) : Après contributions sociales et prélèvements sociaux.
  • (2) : Pour les PEL ouverts après le 12 décembre 2002, le versement de la prime d'Etat est conditionnée à la souscription d'un crédit immobilier.
  • (3) : Tous les PEL ouverts après le 1er janvier 2018, ou vieux de plus de 12 ans, sont soumis à la Flat Tax(PFU) de 30%.
  • (4) : La prime d'Etat est supprimée pour tous les PEL ouverts après le 1er janvier 2018.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Épargne : ouvrir un PEL (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également