Epargne retraite : les Français épargnent en moyenne 1.688€ par an

Publié le

La retraite et son financement restent un sujet de préoccupation majeur pour les Français qui évolue au fil des réformes. Les 4000 Français interrogés dans le cadre du baromètre Deloitte, réalisé par Harris Interactive expriment à nouveau, dans cette 4ème édition, une préoccupation importante quant au niveau de leurs revenus à la retraite.

Epargner pour sa retraite : 1 actif sur 2 épargne déjà dans l’objectif de se constituer un revenu suffisant (dont 40% des 25-34 ans)

  • 45 ans : l’âge moyen de début de préparation à la retraite
  • 78% des actifs estiment qu’ils auront besoin de compléter leur retraite par des ressources supplémentaires
  • 51% des retraités sont satisfaits de leur pension au titre des régimes obligatoires (-10 points depuis 2012)
  • 42% des retraités complètent leur pension aujourd’hui et 54 % des actifs épargnent dans cet objectif
  • Environ 500 euros : le montant manquant estimé par les retraités pour couvrir leurs besoins financiers
  • 72% des épargnants placent en moyenne 452€ par an pour leur retraite

Chez les actifs, le thème de la préparation de la retraite reste un sujet de forte préoccupation malgré le léger regain d’optimisme observé : ils sont 66% à exprimer une inquiétude ou forte inquiétude (contre 69% en 2013). Si les réformes successives invitent à s’intéresser au sujet de plus près, seuls 3 actifs sur 10 s’estiment suffisamment informés sur leurs droits à la retraite et leurs besoins financiers futurs. 75% des actifs se disent inquiets du montant de leur pension future et une proportion équivalente a une idée vague ou inexistante du niveau de cette future retraite. Les Français se préparent ainsi dès 45 ans, 20 ans de préparation soit un temps de préparation deux fois supérieur à celui des retraités actuels. 1 actif sur 2 épargne déjà dans l’objectif de se constituer un revenu suffisant (dont 40% des 25-34 ans).

Le budget retraite des Français : un manque perçu d’environ 500 euros mensuel

Les retraités interrogés sont de plus en plus nombreux à exprimer clairement leur frustration quant au montant de leur pension : ils ne sont plus qu’une petite moitié (51% soit -10 points entre 2014 et 2012) à être satisfaits de leur pension au titre des régimes obligatoires. Les retraités actuels estiment manquer d’environ 500 euros par mois.

Quant aux actifs, 61% sont convaincus que la pension retraite obligatoire ne suffira pas à pallier leurs besoins financiers. Ils souhaiteraient en moyenne au moins bénéficier de 77% de leurs revenus de fin de carrière une fois à la retraite, et estiment qu’avec l’actuel régime des retraites, le taux de remplacement devrait être de seulement 57%. Une large majorité (78%) des actifs estime donc qu’ils auront besoin de compléter leur retraite par des ressources supplémentaires.

Pour garantir un niveau de vie suffisant à la retraite, les actifs misent en priorité sur l’épargne individuelle (39%), l’acquisition de la résidence principale ou secondaire (20%) et la poursuite d’une activité rémunérée pendant la retraite (13%).

Montant moyen épargné : 1.688€ par an

Pour l’ensemble des actifs, la préparation de la retraite constitue la motivation première d’épargne. Sur les 12 derniers mois, le montant épargné moyen pour la retraite était en moyenne de 1688 euros mais 72% des épargnants placent en moyenne 452€ par an pour leur retraite, ce qui sera loin d’être suffisant pour couvrir leurs besoins futurs. Pour ceux qui n’ont pas encore épargné, le montant de l’épargne qu’ils souhaiteraient réserver pour la retraite correspond à 13% de leurs revenus actuels.

Concernant les produits d’épargne, la sécurité (72%) et le rendement (59%) sont les critères recherchés en priorité par les épargnants, le rendement prenant de plus en plus le pas sur la disponibilité (53%).

L’assurance-vie (31%) et les comptes sur livrets (20%) restent les produits les plus plébiscités par les épargnants même si ces derniers perdent six points depuis 2012. Les nouveaux produits arrivant sur le marché ne semblent pas à première vue chambouler le marché, une part restreinte des Français manifestant son intérêt pour les contrats euro-croissance (26%) et vie-génération (17%).

Le perp, le seul placement réellement dédié à l’épargne retraite accessible à tous n’est pas cité. Surprenant.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne retraite : les (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également