Livrets Epargne

Dernière mise à jour effectuée le

Tout sur les livrets épargne
Livrets Epargne
©stock.adobe.com
Les livrets sont des comptes de dépôts rémunérés, sur lesquels les sommes placées ne subissent aucun risque de perte de capital (contrairement à un placement boursier...).

| 1 | 2 |

Livret Epargne Entreprise (LEE)
Livret Epargne Entreprise (LEE) : Le livret épargne entreprise permet d’épargner un capital en vue de la création ou du rachat d’une entreprise. Placement fiscalisé depuis le 1er janvier 2014, plafonné à 45.800 Euros. Détails...
Livret de développement durable (ex CODEVI)
CODEVI ou Livret de développement durable : livret épargne réglementé, taux net d’impôts. Baisse du taux en août 2015.
PEL
PEL - Plan Epargne Logement
Livrets Epargne : 15 articles disponibles, 3 affichés sur cette page.

| 1 | 2 |

Rubriques Livrets Epargne

Comparatif des livrets épargne pour les enfants (0-12 ans). Avant d’obtenir le précieux livret jeune, net d’impôt, dès les 12 ans, les jeunes enfants peuvent débuter leur longue vie d’épargnants avec ces livrets épargne fiscalisés, avec les explications bienveillantes de leurs parents. L’épargne, cela ne s’apprend pas à l’école, mais à la maison...
Livret jeune : Le livret jeune est un livret épargne réservé aux enfants de 12 à 25 ans. Le taux du livret jeune est net d’impôt sur les revenus. Chaque banque est libre de fixer le taux de son livret jeune, la condition étant que le taux proposé doit être supérieur à celui du livret A.
Super livret : nom donné aux livrets bancaires fiscalisés au début des années 2000, lorsque les taux de base proposés étaient sans commune mesure avec le livret A. De nos jours, les super livrets ne sont plus aussi supers ! Seuls leurs taux boostés, liés à des promotions, restent attractifs.
Les livrets sont des comptes de dépôts rémunérés, sur lesquels les sommes placées ne subissent aucun risque de perte de capital (contrairement à un placement boursier...).
Les intérêts sont calculés par quinzaine (24 dans l’année), et sont versés une fois par an, en fin d’année.
Les versements et les retraits de fonds sont libres, mais la quinzaine doit être complète afin de comptabiliser les intérêts.