Achat immobilier via un tier

Crédit immobilier : Epargner c'est également ne pas acheter trop cher l'argent pour financer son bien immobilier ! Discussion sur les prêts immobiliers.

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

noein
Messages : 3
Enregistré le : 07/07/2013 23:04

Achat immobilier via un tier

Messagepar noein » 07/07/2013 23:23

Bonjour à  tous,

je cherche à  acquérir un bien immobilier mais je suis déjà  à  33% d'endettement or mon salaire me permet de vivre très largement.

La banque ne souhaitant pas prendre de risque elle me refuse un nouveau prêt (ce que je peux comprendre) et me propose de me tourner vers un cocktail de prêt à  la consommation qui sont peu regardant, mais je préfère éviter vu le niveau des taux.

Après renseignement mes parents peuvent faire le prêt en question que je leurs rembourserais mois par mois avec une reconnaissance de dette pour qu'il n'y ait de problème avec mes frères (on ne sait jamais ce que nous réserve l'avenir).

Mon problème, est que si mes parents font le prêt le bien immobilier sera à  leurs noms.

Ma question est donc comment contourner ce point :
- existe t il un moyen pour moi d'avoir l'acte notarié à  mon nom et le prêt au nom de celui de mes parents ?
- Est ce qu'en jouant entre la nu propriété et l'usufruit pourrait m'aider ?
- Est t il possible que si au final mes parents mettent leurs noms ils indiquent que je serais le seul héritier de ce bien avec éventuellement un courrier de mes frères renonçant à  cette maison en cas de succession ?
- ...

Merci à  tous pour vos réponses ou vos idées !

Bonne soirée

Takamo

lapalusd
Administrateur - Site Admin
Messages : 259
Enregistré le : 15/03/2007 23:34
Localisation : Bussy St Georges
Contact :

Messagepar lapalusd » 08/07/2013 09:07

Bonjour,

La limite fixée à  un endettement de 30% n'est pas seulement un bon prétexte pour refuser un crédit pour une banque, c'est aussi pour protéger les consommateurs. Imaginez qu'une banque vous suive dans votre projet, à  quel taux d'endettement seriez-vous alors ?

Et si un souci de santé, de travail vous arrive dans les 5 ans à  venir, il se passerait quoi ? Si vos parents souscrivent un crédit pour vous, vont-ils le faire également pour vos frères ? En cas de souci, pourront-ils rembourser seul ? Bref, juste pour vous dire, qu'en matière d'immobilier, tout comme pour tout placement, mieux vaut respecter ses limites.

Puisque vous avez suffisamment de ressources financières, la logique voudrait que vous commenciez par rembourser plus rapidement votre crédit actuel, ainsi votre taux d'endettement serait en baisse, et vous pourriez repartir sur un nouveau projet plus rapidement. Le plus cher dans l'immobilier, c'est le crédit... ne l'oubliez pas !

Si votre banque vous conseille réellement un crédit à  la consommation pour financer un bien immobilier, changer de banque au plus tôt, c'est irresponsable et d'une stupidité sans égale.

Cdt

noein
Messages : 3
Enregistré le : 07/07/2013 23:04

Messagepar noein » 17/07/2013 21:24

Bonsoir et merci pour votre réponse.

je vais préciser le contexte qui est à  l'origine de ma demande.
L'un de mes parents est décédé il y a un peu plus de deux ans maintenant et nous somme dans la phase de succession.
Dans celle-ci il y a 2 biens immobiliers dont un que je souhaiterais conserver.

Il était prévu que je leurs rachète leurs part une fois l'autre bien immobilier vendu, me permettant de ne pas à  avoir à  solliciter une banque.
Or le bien en question n'est toujours pas vendu (zone peu recherché) après 2 ans de mise en vente.

L'un de mes frères souhaitant acquérir son logement il a donc besoin de sa part pour décrocher son prêt.
Il a déjà  attendu 2 ans pour me rendre service je peux bien essayer de trouver une solution contourné pour réussir à  lui payer sa part assez rapidement pour ne pas le bloquer plus longtemps.

Je cherche donc une solution pour pouvoir décrocher un prêt (autre que prêt à  la consommation) pour racheter leurs parts.
Or comme expliqué dans mon premier poste la banque me refuse le prêt mais par contre accepte d'en proposer un à  mon parent vivant (ils étaient divorcés) or si c'est elle qui prend le prêt la maison sera à  son nom et sera donc plus tard à  nouveau dans la succession alors que j'aurais rembourser mon parent

Concernant la sécurité financière pour mon parent qui prendrait le prêt, si elle avait à  assumer le prêt elle même il n'y aurait pas de pb sinon elle ne m'aurait rien proposé et j'aurais encore moins pensé à  cette solution.

Donc si quelqu'un a une solution je suis preneur.

En tout te remercie d'avoir répondu avec une mise en garde :)

Bonne soirée

Mathieu HACHEMKHANI
Messages : 168
Enregistré le : 09/09/2011 10:26

Messagepar Mathieu HACHEMKHANI » 18/07/2013 10:29

Bonjour,

Le montant du prêt est de combien ?

Cordialement,

Mathieu HACHEMKHANI - CGPI
mathieu@iena-conseil.com - 06 99 02 56 68
IENA CONSEIL
Modifié en dernier par Mathieu HACHEMKHANI le 17/06/2015 16:08, modifié 1 fois.

noein
Messages : 3
Enregistré le : 07/07/2013 23:04

Messagepar noein » 29/07/2013 11:20

Bonjour,

le montant est de 70 k€ hors frais de notaire.

Personne n'a de solution à  mon problème ?

Cdt

Mathieu HACHEMKHANI
Messages : 168
Enregistré le : 09/09/2011 10:26

Messagepar Mathieu HACHEMKHANI » 29/07/2013 11:41

Le montant n'est pas exceptionnel.
Cela arrive que la banque dépasse le taux de 33%. De peu je suis d'accord, néanmoins, faudrait calculer...

Je pense que via une SCI se serait possible. J'ai peu d'éléments là  pour voir cela en détail... néanmoins, a priori, cela pourrait être possible...

Cordialement,

Mathieu HACHEMKHANI - CGPI
mathieu@iena-conseil.com - 06 99 02 56 68
IENA CONSEIL