Actions : court ou long terme?

La bourse vous intéresse, mais vous n'y connaissez pas grand chose ? Demandez de l'aide sur ce forum.

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

agnosia
Messages : 1
Enregistré le : 09/09/2009 17:30

Actions : court ou long terme?

Messagepar agnosia » 09/09/2009 17:36

Bonjour,

Un PEA est d'une duree de 8 ans "minimum", mais est-ce bien necessaire lorsqu'on veut boursicoter?
Mon raisonnement est le suivant. Aujourd'hui, j'achete 1000 euros d'actions X. Demain, l'action X prend 10 %. Mes actions valent donc 1100 euros, j'ai gagne 100 euros que je decide de recuperer, donc je vends. La duree de l'investissement a donc ete un jour, pour un gain limite mais 100 euros + 100 euros etc.
J'ai soumis ce raisonnement a mon banquier qui m'a regarde l'air atterre. Pourquoi? Mon raisonnement est-il absolument absurde?

Merci de votre reponse.

Benou
Messages : 201
Enregistré le : 09/04/2008 10:30

Messagepar Benou » 11/09/2009 09:32

Effectivement vous avez mal compris...

Déjà  le PEA n'a pas de durée de vie, il n'a que des paliers offrant des avantages fiscaux lus importants.
Le premier palier est à  5 ans: exonération des plus values.
Le palier à  8 ans vous permet en plus de pouvoir effectuer des retraits partiels sans cloturer le PEA.

Bref, je vous invite à  vous documenter sur le PEA pour en comprendre le fonctionnement avant de vous engager dans cette voie. Ouvrir un placement qu'on ne comprend pas c'est prendre un risque immense.

Pour en revenir à  votre cas, en deux mots: vous achetez des actions aujourd'hui, vous les revendez demain, aucun souci. Tant que vous laissez votre argent dans le cadre du PEA, vous ne déclenchez rien du tout au niveau de l'imposition.
.
Benjamin CLAVEL - CGPI
benjamin@conseilspatrimoineservices.fr

buffetophile
Messages : 768
Enregistré le : 21/11/2008 21:52

Messagepar buffetophile » 12/09/2009 21:51

non agnosia ton raisonnement n'ets pas stupide .
bien sur tu peux fonctionner comme ca..

parlons fiscalite:
sur un compte titre ordinaire .Elle est calculée sur la plus-value des ventes réalisées au cours de l'année civile pour tous les comptes-titres détenus et tout établissement financier confondu.

Pour être imposable, il faut que le total des cessions de l'année dépasse un certain seuil. Si ce seuil n'est pas dépassé, il n'y a aucune imposition ni prélèvements sociaux.

A compter du 1er janvier 2009, le seuil de cessions est de 25.730 €.

sur un PEA:
*avant 5ans:Les plus-values sont imposables selon le régime des plus-values mobilières. C'est à  dire que la valeur atteinte par le PEA entre dans la détermination du montant total des cessions de l'année. Si ce montant total dépasse le seuil réglementaire (25.730 € ), la totalité de la plus-value (valeur atteinte moins les versements effectués) est soumise à  l'impôt et au prélèvement social au taux en vigueur (12,1% à  compter de 2009).

* Après 8 ans, les possibilités sont nombreuses, tu peux :

Continuer à  faire vivre le PEA et effectuer des versements complémentaires ;

Faire des retraits partiels. Cela entraîne seulement l'impossibilité d'effectuer de nouveaux versements. Seule la part des plus-values comprise dans le retrait sera soumise aux prélèvements sociaux ;

Faire un retrait total et clôturer ainsi le PEA. La plus-value sera soumise aux prélèvements sociaux ;

Demander à  transformer le capital atteint en une rente viagère. La rente issue du PEA est défiscalisée et ne sera soumise qu'aux prélèvements sociaux au taux en vigueur.


bon courage
Buffeto

FRO44
Messages : 42
Enregistré le : 26/06/2009 17:46

Messagepar FRO44 » 11/10/2009 11:39

buffetophile a écrit :parlons fiscalite:
sur un compte titre ordinaire .Elle est calculée sur la plus-value des ventes réalisées au cours de l'année civile pour tous les comptes-titres détenus et tout établissement financier confondu.

Pour être imposable, il faut que le total des cessions de l'année dépasse un certain seuil. Si ce seuil n'est pas dépassé, il n'y a aucune imposition ni prélèvements sociaux.

A compter du 1er janvier 2009, le seuil de cessions est de 25.730 €.

Buffeto


Il me semblait que pour la tranche de 0 à  25730 €, les plus-values étaient effectivement exonérées d'impôt mais que les prélèvements sociaux de 12,10% étaient applicables. Ai-je mal compris ?

Benou
Messages : 201
Enregistré le : 09/04/2008 10:30

Messagepar Benou » 13/10/2009 09:44

Pour 2009, si vous ne dépassez pas le seuil de cession, il n'y a ni impôt ni PS.

Pour 2010, la donne sera sans doute différente...

Benjamin CLAVEL - CGPI
benjamin@conseilspatrimoineservices.fr