Page 1 sur 1

Assurance-vie Groupama Banque

Posté : 12/12/2017 10:33
par Candide de Westphalie
Bonjour à  tous.

Voici ma situation :
- j'ai 80K euros à  placer;
- je suis entrepreneur, en congé sabbatique depuis le 30/11/2017, et n'aurai probablement pas de revenus pendant les premiers mois.

N'ayant pas prévu d'investissements massifs dans mon entreprise (à  part du temps de travail bien sà»r), je cherche un placement de ces 80K euros. Mon objectif est plutôt du court terme, car je pourrais avoir besoin de cet argent comme investissement professionnel (par exemple appui de levée de fonds) à  moyen terme.

J'ai rencontré mon conseiller de Groupama Banque, qui m'a suggéré ceci :

- de laisser 20K euros ou plus en compte courant non rémunéré (ou quasiment non-rémunéré);
- de souscrire un contrat d'assurance-vie à  50% en fonds euros, 50% en fonds UC.

J'ai été surpris, car pour moi, l'assurance-vie (AV) n'est pas associée au court-terme, mais le conseiller m'a dit qu'il était possible de retirer une partie de mes fonds en AV, et de choisir avantageusement la fiscalité entre le prélèvement libératoire et l'inclusion aux revenus soumis à  l'IRPP (d'autant que mes revenus de 2018 seront certainement plus bas que ceux de 2017).

J'ai vu que le prélèvement libératoire en cas de rachat d'un contrat d'AV avant quatre ans était de 35% (selon la FFA : https://www.ffa-assurance.fr/content/le ... ked=131#La)

...mais l'option d'une intégration à  des revenus bas peut être intéressante (sauf si mes revenus d'entrepreneurs devenaient subitement plus élevés que prévus - à  moins que je ne me verse que peu de rémunération et réinvestisse le plus possible de mes recettes dans mon entreprise).
http://droit-finances.commentcamarche.n ... t-tranches

Mais sur le long-terme (les 8 ans avant que l'AV ne voit son prélèvement libératoire baissé à  7.5%, selon le lien précédent), si mon entreprise prend, et que mes revenus augmentent, ce sera de moins en moins intéressant...

Le conseiller m'a dit que les PEA et comptes-titres étaient lourdement taxés (ils le sont de 22.5% au plus, en cas de retrait ou rachat avant 2 ans, selon ce lien : https://www.service-public.fr/particuli ... its/F22449).

Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avance de vos réponses.

Posté : 13/12/2017 10:35
par Cafti
à€ peu de choses près les réponses ne sont que dans l'intérêt de Groupama, pas le vôtre.

• 20 000 euros, vous pouvez les placer sur le livret Distingo ou le livret Zesto à  1% brut. Avec le Prélèvement Forfaitaire Unique, cela donne 0,7 % net soit quasiment le rendement du LIvret A/Livret DDS, si vous êtes déjà  à  34 950 €, plafond cumulé de ces livrets.
L'argent est disponible en 48 h.

Le PFU (30 %) va aussi être appliqué aux assurances-vie de moins de 8 ans.

•Â L'assurance-vie peut être un placement court terme, mais pas chez Groupama avec des frais sur versement de 3,5 %.
En gros, les deux premières années vous perdez de l'argent, et en plus vous paierez la CSG sur la plus-value du fonds en euros.

• 50 % en fonds UC, c'est pour obtenir un bonus de 1% sur le fonds euro. Problèmes :
- Si vous retirez (rachetez) des fonds en euros, le bonus disparait proportionnellement.
- Le bonus de 1% a fait grimper le fonds euros de Groupama à  2,5 %. Merveilleux ?
Suravenir rendement à  atteint 2,3 %, sans frais sur versement, et sans obligations de fonds en UC.
Les fonds en UC, c'est le contraire du court terme, ou même du moyen terme. C'est à  peine moins volatile que la bourse.
- Le bonus n'est généralement pas versé sur les sommes qui quittent l'AV avant la clôture annuelle.

Posté : 13/12/2017 11:32
par Candide de Westphalie
Bonjour,

et merci de votre réponse.

Le conseiller de Groupama Banque m'a plutôt parlé de frais d'entrée de 1% pour un placement de 60K au moins et une certaine proportion d'UC.

Pour vous, les solutions les plus raisonnables sur le court terme (1-2 ans), avec toutes les incertitudes pesant sur 2018, quelles seraient-elles ?

Posté : 13/12/2017 11:56
par Cafti
Avec 1 % vous perdrez de l'argent au moins une année, au lieu de au moins deux années.
Cela me paraît absurde dans le cas d'un placement court terme.

L'assurance-vie me paraît une idée intéressante, mais allez voir chez LinXea Avenir, Fortuneo Vie, Mes-placements Retraite…
qui distribuent un fonds euro très performant.
De plus leur fonds euro dopé Suravenir rendement, a fait 3,1 % en 2016 et ne nécessite que 20 à  30 % de fonds en UC seulement.
Point commun de ces distributeurs : pas de frais sur versement, frais de gestion presque au minimum, et pour Mes-placements Retraite il s'agit d'un contrat individuel.
Ils ne peuvent augmenter les frais sans votre autorisation.
Certains proposent une prime, regardez sur FranceTransactions.

SCI Primonial Capimmo (4,23 % en 2016) est disponible en unité de compte, avec 2% de frais de souscription.
LinXea avenir ou assuranceviepointcom vous offre 200 € (en unités de compte), cela rembourse les frais pour 10000 €.
Vous ajoutez 23333 € en fonds euros Suravenir Opportunités (3,1% en 2016) et vous considérez que ces 33 333 € sont du moyen terme.
Lorsque la soucription est validée, avec la prime, il vous reste à  verser en complément sur le fonds euros Suravenir Rendement (2,30 % en 2016).
à€ vous de voir quelle somme vous devez conserver disponible en 48 h,
car le remboursement (rachat partiel d'assurance-vie) peut parfois durer un mois.

Posté : 13/12/2017 12:28
par Candide de Westphalie
Ok, merci pour ces suggestions.

Une autre question (peut-être la dernière) : que pensez-vous de l'or (ou autre métaux), pour 2018-2019 ? Il ne me semble pas avoir trouvé de section sur ce sujet dans le forum.

Merci d'avance et bonne journée.

Posté : 13/12/2017 12:31
par Cafti
Je n'en pense rien. C'est du spéculatif et vous souhaitiez du court terme.
Pour le long terme : Cultivons notre jardin.

Re: Assurance-vie Groupama Banque

Posté : 24/09/2019 09:21
par Anie987
Bonjour,

Si j'étais à votre place, je suivrais les recommandations du conseiller Groupama. Vaut mieux prévoir le futur ! On ne sait jamais. Vous pouvez répartir vos fonds 40% en assurance vie et réinvestir les 60% dans des projets. L'investissement dans les jeunes start-up spécialisées dans le domaine du High Tech est actuellement très rentable. En effet, cela vous permet de remporter quelques bénéfices. Investir dans le projet d'un jeune entrepreneur dans le monde de la technologie qui propose un produit High Tech est avantageux.