Avis :Assurance vie, PERP ou autre placement???

Discussion générale sur le placement épargne assurance vie. Questions/réponses sur un contrat type d'assurance vie, les options possibles...

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

bat38
Messages : 4
Enregistré le : 19/12/2012 11:56

Avis :Assurance vie, PERP ou autre placement???

Messagepar bat38 » 19/12/2012 12:04

Bonjour,

Je viens ici pour avoir quelques conseils, je m'explique.

Je suis salarié célibataire (26 ans) et déclare 28000€ par an, cela me fait environ 2600 € d'impôts...
Je souhaiterais réduire mes impôts (défiscalisation) tout en mettant de l'argent de coté.

L'assurance vie permet de mettre de l'argent de coté, mais pas de défiscalisation d'après ce que j'ai compris, mais possibilité de pouvoir sortir de l'argent après 8 ans sans fiscalité je crois.

Le PERP lui permet de mettre de l'argent de coté pour la retraite, et cet argent est défiscalisé, donc tout bon à  première vue, mais ce qui m'embête là  dedans,c'est que cet argent est bloqué jusqu'à  la retraite et reversé son forme de rente... donc je ne suis pas trop fan...

Du coup, je ne sais pas vers quel placement me tourné, sachant qu'un placement immo ne m'intéresse pas pour l'instant (projet futur dans 3 ans mini)


L'idéal serait un placement à  court terme défiscalisé, mais on dirait que cela n'existe pas...


Si vous avez des avis, conseils, merci.

lapalusd
Administrateur - Site Admin
Messages : 259
Enregistré le : 15/03/2007 23:34
Localisation : Bussy St Georges
Contact :

Messagepar lapalusd » 19/12/2012 14:58

Bonjour,

C'est effectivement une bonne question... mais pour aller droit au but, une réduction d'impôt obtenue moyennant un placement court-terme, avec un retour du capital sans perte, cela n'existe effectivement pas !

Quelques compléments d'information : la sortie du PERP en capital à  la retraite est maintenant partiellement possible (limitée à  hauteur de 20% du capital). Evidemment le PERP est d'autant plus avantageux que vous payez plus d'impôts (puisque vous pouvez déduire les sommes versées de vos revenus imposables dans les limites fixées..). Les plus hautes tranches marginales d'imposition permettent donc une plus grande défiscalisation...

L'assurance-vie ne semble pas non un placement pour vous pour l'instant, si vous souhaitez garder votre capital disponible dans un horizon de 3 ans, c'est trop court. La fiscalité avantageuse de l'assurance-vie, c'est 8 ans.

La stratégie pour 2013 ne sera pas trop de réduire ses impôts (puisque cela va devenir de plus en plus difficile), mais de réduire ses revenus imposables, et donc son imposition.

J'imagine que vous avez déjà  fait le plein du Livret A, LDD, CEL et autre PEL. Ce dernier pourrait vous être utile, le moment venu... car les taux ne vont pas rester indéfiniment au plancher. En attendant, il est le meilleur placement épargne avec un taux à  2,50% net d'impôt (hors prime d'Etat, donc sans prendre de crédit immobilier), alors que le livret A devrait plonger dés début 2013. Mais attention, il faut partir pour 4 ans minimum, et non 3 ans.

Cdt

bat38
Messages : 4
Enregistré le : 19/12/2012 11:56

Messagepar bat38 » 19/12/2012 15:31

Merci pour la réponse, et les infos.

Il est vrai que le PERP ne me tente pas trop, avec son système de rente, même si on peut sortir 20% à  la retraite...

Concernant, l'assurance vie, quels sont ses avantages fiscaux (autre que le fait de ne pas être imposé sur l'argent prélevé après 8 ans???)

Réduire mon revenu imposable m'est difficile, je suis salarié, et donc mon revenu ne bouge pas trop (dans les deux sens d'ailleurs...)

Après oui le livret A est quasi plein, CEL et PEL sont ouvert depuis un bon moment, 8 ans je crois, mais je n'est pas de LDD, car mon but était de placer 3 ou 4000 € avant fin 2012 pour payer moins d'impôts sur 2013

Je ne suis pas forcément bloqué dans le temps, car j'ai un peu d'apport pour mon achat immobilier, donc les 8 ans de l'assurance vie ne me gène pas trop. Un placement à  moyen terme ( 10-15 ans ne m'effraie donc pas)

Mathieu HACHEMKHANI
Messages : 168
Enregistré le : 09/09/2011 10:26

Messagepar Mathieu HACHEMKHANI » 19/12/2012 20:12

Bonjour,

L'assurance-vie, à  une fiscalité très douce après 8 ans (7,5%).
De plus, vous bénéficiez d'un abattement de 4600E (célibataire).
Je rappelle que vous n'êtes imposés que sur les intérêts, non sur le capital avec l'assurance-vie.

Quant au PERP, les cas de déblocage anticipé, pendant la phase épargne, sont :
- décès de l'épargnant, du conjoint ou du partenaire (si PACS),
- expiration des droits à  l'assurance chômage de l'épargnant,
- placer en liquidation judiciaire (si TNS)
- invalidité de l'épargnant, du conjoint, des enfants ou du partenaire (si PACS),
- surendettement,
- affectation des sommes épargnées à  l'acquisition de la résidence principale.
En effet, depuis 2010, il est possible de faire une sortie du capital, lors du départ à  la retraite, avec un plafond de 20%

Vous êtes célibataire, et vous avez a peu près 2834 € d'impôt brut. Vous êtes sur la tranche marginale d'imposition de 30% et 1580 € de moins (environ), vous permettrez de descendre à  la tranche inférieure (14%).

Pour la défiscalisation, vous avez le choix…

1) FIP/FCPI : 18% de la somme investis – plafond de 2160E (célibataire) - exonération des plus-values à  la sortie (hors CSG, CRDS et prélèvements sociaux). Conservation entre 5 et 7 ans.
2) SOFICA : 30 à  36% - plafond de 6480E (foyer fiscal). Conservation entre 5 et 8 ans.
3) Girardin industrielle : 12 à  60% - Aucun plafond. Conservation 5 ans.
4) SCPI Scellier : 13% - plafond de 18 000 € majoré de 4 % du revenu imposable. Conservation 9 ans minimum.
5) SCPI Malraux : 19,5% - plafond de 18 000 € majoré de 4 % du revenu imposable. Conservation 9 ans minimum.
Malraux, Monuments historiques, Girardin habitation, LMP, EPHAD… : ne vous intéresse pas

Cordialement,

Mathieu HACHEMKHANI - CGPI
mathieu@iena-conseil.com - 06 99 02 56 68
IENA CONSEIL
Modifié en dernier par Mathieu HACHEMKHANI le 17/06/2015 16:17, modifié 1 fois.

bat38
Messages : 4
Enregistré le : 19/12/2012 11:56

Messagepar bat38 » 25/12/2012 21:21

Merci encore pour les réponses,

Du coup, je pense ouvrir un PERP pour diminuer mon revenu imposable (en plaçant environ 3000€ par an) et lorsque mon projet d'achat immobilier sera bien avancé, je pourrais débloquer ce PERP pour cet achat. C'est bon, ça ne devrait pas poser de problème d'après ce que j'ai compris???

Et après, devrais-je conserver ce PERP ou est ce que je pourrais le supprimer/annuler??

Merci,

Mathieu HACHEMKHANI
Messages : 168
Enregistré le : 09/09/2011 10:26

Messagepar Mathieu HACHEMKHANI » 25/12/2012 21:48

Si vous choisissez le PERP, lorsque vous allez effectuer le déblocage anticipé penser à  demander l'étalement de l'imposition de votre capital sur 5 ans.

Cordialement,

Mathieu HACHEMKHANI - CGPI
mathieu@iena-conseil.com - 06 99 02 56 68
IENA CONSEIL
Modifié en dernier par Mathieu HACHEMKHANI le 17/06/2015 16:17, modifié 1 fois.

bat38
Messages : 4
Enregistré le : 19/12/2012 11:56

Messagepar bat38 » 26/12/2012 11:01

Ah oui, je n'avais pas pensé à  cela, tout l'argent ce que je vais débloquer lors de mon achat immobilier va se rajouter à  mes revenus imposable de l'année 201x? Donc en cas de déblocage anticiper, l'argent sortie du PERP redevient imposable, c'et bien ça?

Dur dur pour le choix finalement...

dooz12
Messages : 4
Enregistré le : 22/02/2012 22:43

Messagepar dooz12 » 01/01/2013 13:44

bat38 a écrit :Merci encore pour les réponses,

Du coup, je pense ouvrir un PERP pour diminuer mon revenu imposable (en plaçant environ 3000€ par an) et lorsque mon projet d'achat immobilier sera bien avancé, je pourrais débloquer ce PERP pour cet achat. C'est bon, ça ne devrait pas poser de problème d'après ce que j'ai compris???

Et après, devrais-je conserver ce PERP ou est ce que je pourrais le supprimer/annuler??

Merci,


Il me semble que le déblocage pour un achat immobilier est possible mais à  la retraite seulement, non? (sinon, ce serait un peu trop beau!).
L'autre chose à  considérer dans le PERP est l'imposition sur la rente, qui grève le gain net (on fait un cadeau au départ, mais on le reprend après ... enfin plus ou moins ...)