Conseil concernant un vieux PEL

PEL - CEL, calcul des droits à  prêt, taux d'intérêts, impositions des intérêts, vieux PEL, toutes les questions concernant votre épargne logement.

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

ebe76
Messages : 6
Enregistré le : 08/02/2013 17:54

Conseil concernant un vieux PEL

Messagepar ebe76 » 14/02/2013 14:40

Bonjour,

Détenteur d'un PEL depuis 05/2001, à  4.5% brut incluant la prime d'etat deja acquise, donc rapportant du 3,5% brut actuellement sauf erreur de ma part, et entrant dans sa 12eme année en 05/2013 , il va devenir imposable.

1) Est-ce que les interets produits de 01/2013 à  05/2013 seront imposables ou ceux de 05/2013 à  12/2013 ?

2) Sans projet immobilier particulier, est-il interressant de conserver ce PEL compte tenus des offres actuelles et de la fiscalité ambiante ?

Cdlt,

lapalusd
Administrateur - Site Admin
Messages : 255
Enregistré le : 15/03/2007 23:34
Localisation : Bussy St Georges
Contact :

Messagepar lapalusd » 15/02/2013 10:52

Bonjour,

La théorie veut que ce soit bien la date d'ouverture qui fixe les anniversaires de votre PEL. Donc à  partir seulement de mai 2013 seront soumis à  fiscalité complète.

Concernant ce dernier point, tout dépend de votre imposition actuelle. Ces intérêts seront soumis, selon votre choix, soit au PFL si au total vous ne dépassez pas 2000 € d'intérêts (+coupons obligations) perçus dans l'année, donc 39.50%. Votre pel est à  2.95% servis, donc cela fait du 1,79% net via PFL, soit inférieur aux 2.11% sur les nouveaux PEL.

Par contre, si vous optez pour une imposition sur les revenus et que vous n'êtes pas dans une tranche marginale d'imposition supérieur à  14%, cela peut être jouable. A 14% de TMI, votre PEL ressort au final avec un rendement de 2.54% soit sensiblement plus que le PEL actuel (2.11%), mais avec surtout un inconvénient de taille, vous ne pouvez plus verser dessus..

C'est pour cela que de mon point de vue, si votre PEL n'est pas au taquet il faut considérer les choses dans leur ensemble. Un nouveau PEL permettrait de verser davantage de capital au taux de 2,50% (par exemple celui qui végète actuellement à  1,75% sur le livret A et autre LDD), mais en acceptant l'optique de partir de nouveau pour 4 ans minimum.

cdt

ebe76
Messages : 6
Enregistré le : 08/02/2013 17:54

Messagepar ebe76 » 15/02/2013 11:26

Merci pour ces éléments de réponse.