Contrat de groupe ou individuel : un faux débat ?

Discussion générale sur le placement épargne assurance vie. Questions/réponses sur un contrat type d'assurance vie, les options possibles...

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

raoul volfoni
Messages : 30
Enregistré le : 09/03/2012 14:30

Contrat de groupe ou individuel : un faux débat ?

Messagepar raoul volfoni » 05/04/2012 09:52

Au delà  du débat théorique (pour les puristes !) y a t'il réellement une véritable différence entre le contrat collectif et l'individuel ?
Dans un contrat collectif les frais en vigueur lors de la souscription peuvent être bloqués à  vie ; un grand nombre de contrats , qu'ils soient de groupe ou individuels sont gérés en réalité par les mêmes compagnies (generali, Spirica,Crédit Mutuel, ...)

On se demande bien quel serait l'intêret pour le groupe contractant de durcir ou aggraver les dispositions applicables aux souscripteurs , au risque de les faire fuir...Y a t'il eu des précédents de ce type ?

On peut même soutenir qu'un groupe représente une force de négociation plus efficace qu'un individu isolé..
Qu'en pensez-vous ?

liodess
Messages : 35
Enregistré le : 16/02/2012 13:04

Messagepar liodess » 06/04/2012 04:13

"Dans un contrat collectif les frais en vigueur lors de la souscription peuvent être bloqués à  vie"

Même dans un contrat collectif à  frais bloqués, il y a d'autres éléments : montant minimum pour un versement ou un arbitrage, calcul de la plus-value pour l'année en cours en cas de rachat, etc.


"On peut même soutenir qu'un groupe représente une force de négociation plus efficace qu'un individu isolé.."

Si le groupe était vraiment indépendant de la compagnie d'assurance, oui. Mais c'est loin d'être le cas...

raoul volfoni
Messages : 30
Enregistré le : 09/03/2012 14:30

Messagepar raoul volfoni » 15/04/2012 07:57

Ce qui m'intéresse, c'est la pratique...les clauses que vous citez peuvent effectivement varier d'un contrat à  un autre , mais sans lien avec le caractère collectif ou individuel de celui-ci.

Quel intérêt pour un organisme d'aggraver les dispositions de son contrat collectif, au risque d'effaroucher des souscripteurs en perdant au passage une bonne partie de sa crédibilté ?

S'il s'agit d'un risque avéré, il doit bien y avoir des précédents !
Par ailleurs ne s'illusionne -t-on pas sur le caractère intangible du contrat individuel ? Je ne suis pas du tout certain que tous les adhérents du contrat soucrit auprès d'Axeria aient souhaité se retrouver un jour dans le giron du Crédit Agricole...

liodess
Messages : 35
Enregistré le : 16/02/2012 13:04

Messagepar liodess » 16/04/2012 13:12

"Je ne suis pas du tout certain que tous les adhérents du contrat soucrit auprès d'Axeria aient souhaité se retrouver un jour dans le giron du Crédit Agricole..."

Très bien, voilà  donc un critère pour lequel l'individuel ne représente pas un avantage... mais pas un inconvénient non plus, puisque ce qui est arrivé à  Axéria peut tout aussi bien arriver à  n'importe quel contrat, qu'il soit individuel ou collectif.

Bref, il y a des aspects pour lesquels il y a des avantages côté individuel, et des aspects pour lesquels c'est kif kif. Mais y a-t-il des aspects pour lesquels c'est le collectif qui est avantageux ?


"S'il s'agit d'un risque avéré, il doit bien y avoir des précédents !"

Sur un autre forum, on a récemment cité le contrat Confluence du CA : les CG contenaient une garantie sur le taux de rendement, qui a tout simplement été supprimée par un avenant signée entre le CA et le soi-disant "organisme" censé "représenter" les adhérents au contrat.