Fiscalité du livret A

Livret épargne : Fonctionnement des livrets, calcul des intérêts, clôture de livret, toutes les questions sont les bienvenues !

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

eliefaucher
Messages : 1
Enregistré le : 22/01/2013 06:44

Fiscalité du livret A

Messagepar eliefaucher » 22/01/2013 07:09

Les prochains changement vont probablement être déchantant.
Les hausse successive du livret et celui du LDD donne une épargne appréciable.
D'autant plus s'il sont plein... et leur intérêt en fin d'année.

Prenez l'exemple suivant "extrait de ce site.
"Famille avec 2 enfants : maximum de 115 800 € placés (4 livret A et 2 LDD), net d'impôt et de prélèvements sociaux, soit près de 2 605,50 € d'intérêt par an, même avec un taux faible à  1,75% !".

Bien intéressant... et plus loin

"Les intérêts générés sur le livret A ne sont pas à  déclarer sur votre déclaration de revenus.[...]".

J'ai reçu une lettre d'information d'une banque qui précise que le PLF vas être supprimé et que donc les intérêts vont être imposés au barème de l'impôt sur le revenu.
Visiblement 21%. Seul les contribuables avec moins de 2000€ d'intérêt annuel auront le choix entre ce dernier ou "un taux forfaitaire de l'acompte".

Dans l'exemple ci-dessus, ce n'est plus 2605,80€ mais 1455,75€ net versé au titre des intérêts annuels...

Pouvez-vous confirmer ces nouvelles orientations ?
A quelle montant vas être ce "taux forfaitaire de l'acompte" ?

raoul volfoni
Messages : 30
Enregistré le : 09/03/2012 14:30

Messagepar raoul volfoni » 22/01/2013 07:48

Les Livret A et LDD ne sont pas -jusqu'à  nouvel ordre- concernés par la fiscalisation à  laquelle vous faites allusion. Ils continuent donc à  n'être soumis à  aucun prélèvement fiscal ou social. Les intérêts qu'ils procurent sont donc nets de tout prélèvement fiscal ou social.

La modification de l'imposition des intérêts (option possible pour le PFL si montant total des intérêts n'excède pas 2000 €, sinon imposition à  l'IR) ne s'applique qu'aux livrets d' épargne fiscalisés.

lapalusd
Administrateur - Site Admin
Messages : 243
Enregistré le : 15/03/2007 20:34
Localisation : Bussy St Georges
Contact :

Messagepar lapalusd » 22/01/2013 07:51

Les intérêts de l'épargne réglementée (Livret A, LDD, LEP, Livret jeune) sont nets d'impôts et de prélèvements sociaux, donc effectivement, ils ne doivent pas être déclarés lors de la déclaration des revenus.

Pour la fiscalité des intérêts des livrets fiscalisés (super livret, compte à  terme, obligations...) perçus en 2013 le mieux est encore de lire cet article : http://www.francetransactions.com/impot ... -2013.html

En bref, le PLF ne disparaît pas vraiment, seuls les épargnants dépassant les 2 000 € d'intérêts par an n'y auront plus droit et seront de fait taxés selon leur tranche marginale d'imposition. Pour les "ayants-droits", l'option libératoire du prélèvement sera à  choisir sur sa déclaration d'impôt et non plus auprès de chaque banque détenant le placement. Plus simple d'un côté... mais plus compliqué de l'autre, avec ce prélèvement systématique de 39,50% pour tout le monde, avec un crédit d'impôt du trop perçu au final versé par le FISC... histoire d'embrouiller tout le monde et de faire une avance de tréso au fisc, quoi..