Page 1 sur 1

Girardin industriel

Posté : 01/04/2009 23:23
par buffetophile
j'aimerais savoir si quelqu'un peut me donner des détails sur le girardin industriel.
je maitrise mal le sujet et comme je n'aime pas rester dans ma propre ignorance .......
j'ai deja un peu fureté à  droite à  gauche sur le net pour trouver ces renseignements( uniquement des sites de vendeurs....):Vous investissez par le biais de SNC (Société en Nom Collectif) dans des biens industriels destinés à  être loués à  des exploitants dans les Départements et Territoires d'Outre-mer.

Vous financez de 35% à  40% selon la période de l'année, de la valeur de l'investissement,

Cet apport vous permet de bénéficier du crédit d'impôt à  hauteur de 50% de la valeur totale de l'investissement réalisée par la SNC,

Cette somme est imputable dès la 1ère année sur le montant de votre impôt.


je crois avoir un peu compris le mécanisme , mais j'aimerais d'une part connaitre l'avis de ceux qui ont déja pratiqué et d'autre part avoir plus de détails techniques pour avancer dans une reflexion équilibrée.
enfin je pense que c'est un sujet qui peut interesser d'autres investisseurs....
merci d'avance

Buffeto

Posté : 04/04/2009 12:19
par Pascal BOUCHET
Bonjour Buffeto,

Vous avez semble-t-il saisi la base du dispositif de la Girardin Industriel. Souhaitez-vous que je fasse un exposé complet sur la Girardin Industriel sur ce forum ou bien avez quelques questions spécifiques ?

Cordialement,

Pascal.

Posté : 04/04/2009 15:31
par buffetophile
depuis que j'ai posté , je ne suis pas resté sans faire de recherches.
j'ai me semble t'il saisit les bases principales de ce dispositif "Girardin industriel".
néanmoins si vous voulez nous faire un exposé , pourquoi pas ?
ce forum n'étant pas un flood , je pense , que d'autres seraient peut etre intéressés.

pour ce qui me concerne , le problème est quelle confiance puis je avoir envers l'incroyable diversité d'acteurs qui ne vont pas manquer de me proposer ce genre de dispositif ?
en clair quelle crédibilité et quelle faisabilité et avec quel opérateur.
je n'ai ni le temps , ni le loisir , ni la compétence pour juger des propositions qui fleurissent sur internet ou autres professionnels ( et j'ai en mémoire les déboires subis par de nombreux internautes avec la loi Demessine pourtant vendue par des professionnels . je précise que ma légendaire méfiance m'a fait tenir à  l'écart de cette loi Demessine)

j'imagine que vous meme etes en capacité de proposer ce dispositif a vos clients.peut etre pourriez vous nous éclairer sur la maniére dont sont rétribués les intermédiaires?
ca permettrait de faire un premier tri.

Buffeto

Posté : 04/04/2009 19:12
par Pascal BOUCHET
A défaut de vous faire un exposé ce jour sur la Girardin Industriel (manque de temps), je vous confirme qu'il faut être extrêmement prudent dans le choix que l'on fait. Et ceci pour plusieurs raisons:
1. L'investissement en SNC peut devenir vraiement risqué dès lors qu'un des associés de la SNC rencontre des difficultés avec le fisc; c'est alors contrôle fiscale pour tout le monde !
2. Il existait (et existe toujours) de nombreuses arnaques dans le dispositif Girardin, et notamment Girardin Industriel, difficile à  contrôler du fait de l'éloignement de la Métropole et des montages financiers complexes. J'ai récemment mis le doigt sur un montage des plus suspicieux, et notamment concernant une des personnes à  la tête de cette société. Le risque d'arnaque est réelle, et donc une requalification fiscale à  la clé si on s'est fait avoir.
3. Il ne faut pas oublier que ce dispositif est le plus important en terme de levier de défiscalisation aujourdh'ui en France, c'est ce que l'on appelle du One Shot, à  faire chaque année. De ce fait, il est extrêmement probable qu'un contrôle fiscal s'en suive suite à  la déclaration d'impôts précisant cet investissement en Girardin Industriel. Mais qui n'a rien à  se reprocher ne craint donc rien ;-)

je rappelle que ce dispositif favorisant l'investissement productif dans les Dom Tom est particulièrement efficace pour les fortes impositions (minimum 10 000 euros d'impôts). En deçà , privilégiez un autre mode de défiscalisation.

Pour ce qui du mode de rémunération concernant les intermédiaires comme moi, nous percevons une commission sur l'investissement réalisé par notre client, comme pour un investissement financier classique ou pour une vente immobilière, c'est le même genre de rémunération. Il peut y avoir également facturation d'honoraire dans des cas complexes ou lorsque le professionnel ne touche pas de commission (CIF pur par exemple). Cette commission sert à  rémunérer les distributeurs du produit, et indolore pour l'investisseur puisque de toute manière les dispositif en Girardin Industriel proposé sont fait pour un levier maximum en fiscalité, et au bout des 5 ans de détention des parts, reprise pour 1 euro symbolique. Il s'agit bien là  d'une dépense avec gain fiscal immédiat, et non un investissement.

Pour ce qui est de la rémunération des "monteurs" de Girardin Industriel, c'est sur la gestion notamment, sur la vente de matériel souvent, mais surtout sur le fait d'investir dans des outils productifs avec l'argent des contribuables et à  crédit, et de récupérer ces outils "gratuitement" au terme des 5 années de détention. Maintenant n'étant pas monteur moi même, je ne saurais rentrer dans les détails, et un monteur ne vous dira jamais vraiment comment il gagne de l'argent à  proposer cela.

Vous avez raison d'être méfiant vis à  vis des propositions en girardin industriel, très à  la mode en ce moment grâce à  l'effet de levier fiscal supplémentaire sur l'outil productif concerne des panneaux solaires, toutes sortes d'énergies renouvelables (dernière mode en cours d'apparition: la Biomasse). Je vous souhaite bon courage dans votre recherche et dans votre choix. Il est vrai qu'il n'y a pas plus efficace pour gommer ses impôts à  moindre capitaux engagés !

Cordialement,

Pascal BOUCHET
Gérant Associé
BOUCHET PATRIMOINE
pascal@bouchet-patrimoine.com
Tel: 02 53 00 68 44

Posté : 05/04/2009 13:04
par buffetophile
merci pour votrre réponse...
je vais rester prudent mais ce dispositif à  l'air interessant...
reste à  s'entourer de précautions ...je vais creuser l'idée ...
de toutes facons , au vu de la politique fiscale prévue , il ne reste plus grand chose d'interessant pour les high middle class à  TMI important...
autre question : y a t'il un moyen de comparer plusieurs propositions?
imginons qu'on mette X euros , avec une recuperation fiscale de Y .
à  votre avis tous les opérateurs ont ils le meme montage ou bien y a t'il une différence pour le meme X "investi".

Buffeto

Posté : 06/04/2009 21:11
par Pascal BOUCHET
Vous avez raison ce dispositif est très intéressant ;-)

Les points de comparaison: Et bien à  part ausculter toutes les propositions, montages, garanties offertes, levier fiscal proposé (plus on le fait tôt dans l'année, plus le levier fiscal proposé est important du fait du financement), validation juridique, quel cabinet d'avocat,...tout est à  prendre en compte, et notamment l'Assurance professionnelle, généralement MMA Covéa Risk (si ce n'est pas le cas...doute !)

C'est à  peu de chose près le même montage pour tous: ce qui diffère c'est bien souvent:
1. Les garanties offertes
2. Le sérieux du montage et les preuves fournis (DRIRE, factures, attestation fiscale etc...)
3. le ticket d'entrée minimum

Après ça dépend aussi si vous le faites à  titre privé ou à  titre professionnel...

je vous souhaite bon courage dans vos recherches.

Pascal.

Posté : 07/04/2009 13:21
par buffetophile
merci , j'ai énormément de défauts mais ma qualité première c'est le courage donc je n'en manque pas ..lol....

que voulez vous dire par :"Après ça dépend aussi si vous le faites à  titre privé ou à  titre professionnel... "???

étant donné qu'il s'agit de diminuer l'IR je ne voyais ca qu'à  titre privé.
y'aurait il un moyen plus interessant à  titre professionnel?

buffeto

Posté : 15/04/2009 15:21
par Pascal BOUCHET
non je pensais plus à  la réduction d'IS dans le cas ou vous êtes en entreprise. En tant que professionnel libérale qui est votre cas si je ne me trompe pas le dispositif des particuliers est applicable.

Cordialement,

Pascal.

Posté : 23/04/2009 15:16
par buffetophile
je reviens sur le sujet pour une question complémentaire.

j'ai murement reflechi le projet et je suis décidé .
mon problème est le suivant : j'ai deux propositions équivalentes.
la 1ere émane d'un de mes amis qui est aussi un de mes clients qui est conseiller dans une société d'assurances ( tres connue avec un siege social allemand).
la seconde émane d'une societe présentée par mon cabinet comptable.
étant donné que je suis en relation commerciale avec les 2 proposants et voulant par mon placement leur montrer ma " collaboration" est il possible que je "one shot " en 2 fois...
je m'expliques:
en imaginant que je veuille mettre 10 000 euros , ai je le droit de faire 2 opérations distnctes de 5000 euros chacunes.

merci d'avance de vos lumières.

Buffeto

Posté : 23/04/2009 15:19
par Pascal BOUCHET
Oui absolument, dès lors que vous dépassez le ticket d'entrée minimum pour un investissement, en général 5000 euros pour le plus bas que je connaisse.
Bon investissement et bonne réduction d'impôts ;-)

Pascal.

Posté : 23/04/2009 15:21
par Pascal BOUCHET
Inutile de vous précisez que cela fait deux fois plus de paperasses fiscales, la girardin industriel étant en effet (si le dossier est complet et bien fait) très productive d'attestations fiscales en tout genre à  conserver pendant les 5 années de détention des parts.

Pascal.

Posté : 23/04/2009 15:57
par buffetophile
puisqu'au départ c'est une idee de ma comptable ....elle s'en occupera...

buffeto

Posté : 23/04/2009 16:10
par 24heures
Il me semble me souvenir qu'il était question de ce dispositif dans le dernier MVVA, dans le dossier sur les redressements du Fisc...