Page 1 sur 1

meilleur placement à  court terme

Posté : 14/03/2010 18:05
par carambole
quel serait le meilleur placement pour un jeune de 25 ans qui aura peut-être (sans doute) besoin d'argent dans les 2/3 ans qui viennent : la somme à  placer pourrait aller de 6000 à  9000 euros ?

merci de vos réponses éclairées, je vous lis tous toujours avec le plus grand intérêt.

Posté : 15/03/2010 09:51
par Benou
A mon avis ce serait le fonds en Euros d'un contrat d'assurance vie sans frais sur versement.
Le rendement net d'impôts est largement supérieur à  celui des produits d'épargne court terme traditionnels (livret A, OPCVM monétaires, CAT, ...).

De plus si votre tranche marginale d'imposition est faible, l'avantage des fonds en Euros devient encore plus important par rapport aux livrets réglementés.

Si besoin vous avez mon mail.

Benjamin CLAVEL - CGPI
benjamin@conseilspatrimoineservices.fr

merci de votre reponse

Posté : 15/03/2010 11:22
par carambole
merci de votre réponse. je vais sérieusement y penser. pouvez-vous me donner un conseil (altaprofits ? generali ? ....?) retirer le capital avant l'échéance de 4 ou 8 ans n'est pas préjudiciable ? merci encore ?

Posté : 15/03/2010 11:57
par Benou
Le règlement du forum interdit que je vous propose un contrat en particulier. Il faut donc passer par ma boite mail si vous le souhaitez.

En assurance vie il n'y a aucun problème spécifique si vous retirez de l'argent avant 8 ans: ce n'est pas un produit bloqué. Le seuil de 8 ans est juste un seuil fiscal.

Benjamin CLAVEL - CGPI
benjamin@conseilspatrimoineservices.fr

Posté : 15/03/2010 12:56
par louis
retirer le capital avant l'échéance de 4 ou 8 ans n'est pas préjudiciable ?

On présente souvent le retrait avant 8 ans comme étant sujet à  un régime fiscal désavantageux. De fait, il serait plus exact de dire que c'est en cas de retrait après 8 ans que le régime fiscal devient avantageux.

En effet, si vous n'optez pas pour le prélèvement fortaitaire, la fiscalité avant 8 ans est exactement la même que sur un livret d'épargne (il faut déjà  avoir un taux marginal d'imposition de 30% ou 40% pour que les prélèvements forfaitaires entrent en jeu et créent une différence fiscale entre ces deux types de placement).

Et comme l'a dit M. Clavel, le seuil de 8 ans est uniquement fiscal — sauf dans quelques contrats douteux qui comportent des frais de sortie du côté de l'assureur.

merci de votre reponse

Posté : 17/03/2010 18:58
par carambole
je vous remercie de vos réponses.

Posté : 18/03/2010 13:21
par BRB Groupe
Un placement de 6 à  9000€ sur une assurance vie quelqu'en soit le support n'est, je pense, pas un bon calcul.
Si l'on prends en compte les frais d'entrée qu'i lfaudra 1 à  2 ans à  rembouser et les frais de sortie (CSG-CRDS, impôt) en cas de rupture ou retrait avant 4 ans, le gain sera ridicule. Et quand je dis gain, je n'exclue pas non plus la possibilité de pertes...

Il existe cependant des solutions beaucoup plus lucratives à  moindre échéance (3, 4 ou 5 ans max).

Si vous souhaitez un conseil personnalisé n'hésitez pas à  me contacter via mon adresse mail ou mon téléphonne.

Amandine Gilardi
Spécialiste RCS
BRB Groupe
tél: 06.98.25.49.77
gilardi.amandine@dbmail.com

Posté : 18/03/2010 20:10
par louis
Frais d'entrée : il existe un certain nombre de contrats qui n'en ont pas (tout en ayant un rendement plus que correct sur leur fonds euro).

Fiscalité à  la sortie : pourquoi dites-vous "avant 4 ans" ? Cette échéance n'en est pas une pour la majorité des gens (majorité = tous sauf ceux dont le TMI est à  40%).

Solutions plus lucratives : certes, mais sont-elles aussi exemptes de risque sur le capital qu'un fonds euro d'une AV ?

Posté : 20/03/2010 14:39
par rémois
BRB Groupe a écrit :Un placement de 6 à  9000€ sur une assurance vie quelqu'en soit le support n'est, je pense, pas un bon calcul.
Si l'on prends en compte les frais d'entrée qu'i lfaudra 1 à  2 ans à  rembouser et les frais de sortie (CSG-CRDS, impôt) en cas de rupture ou retrait avant 4 ans, le gain sera ridicule. Et quand je dis gain, je n'exclue pas non plus la possibilité de pertes...
Il existe cependant des solutions beaucoup plus lucratives à  moindre échéance (3, 4 ou 5 ans max).

Amandine Gilardi



Pas d'accord, Amandine.

Benou a bien précisé "une Assurance Vie sans frais d'entrée" bien sà»r et avec le capital sur le fonds euros.
Il n'y a donc aucune "possibilité de pertes" ou de "gain ridicule".
L' assurance vie est donc un bon calcul, dans ce cas précis, d'autant plus que Carambole, jeune de 25 ans avec un petit capital, est probablement peu imposé, voire pas du tout. (Benou a dà» en tenir compte également).

merci

Posté : 21/03/2010 18:20
par carambole
merci pour vos réponses.

Posté : 29/03/2010 16:15
par BRB Groupe
Bonjour,

Benou dit "sans frais sur versement" ce qui ne veut pas forcément dire pour moi "sans frais d'entrée".
De plus Carambole recherche un placement d'une durée de 2 à  3 ans. J'ai parlé d'une échéance à  4 ans pour répondre à  sa question qui était basée sur le préjudice subit lors d'une rupture d'AV avant 8 ans. (lisez les questions...)

Biensà»r das le cas présent l'imposition ne sera pas colossale si la sortie a lieu à  4 ans. Carambole est jeune et avec un investissement de 6 voir 9000€, en partant d'un taux de rendement BRUT de 4% annuel (ce qui est un maximum aujourd'hui pour la jouer sécurité en AV sans compter que le taux n'est garanti que pour une année...) les gains ne seront pas énormes...

Bref... de toute façon je ne comprend pas comment on peut parler et conseiller une assurance vie dans un cas comme cela. Ce type de placement ne correspond pas du tout au profil et au besoin de Carambole.

Il y a d'autres placements bien plus sécurisés que les assurances vie, beaucoup plus rentables et surtout qui sont à  plus courte échéance et sans fiscalité.

Mlle Gilardi Amandine
Spécialiste RCS

Posté : 29/03/2010 20:46
par louis
Benou dit "sans frais sur versement" ce qui ne veut pas forcément dire pour moi "sans frais d'entrée".

Pouvez-vous svp. donner un exemple d'un contrat d'AV (susceptible d'être souscrit par carambole aujourd'hui) sans frais sur versement, mais avec "frais d'entrée" ?

De plus Carambole recherche un placement d'une durée de 2 à  3 ans. J'ai parlé d'une échéance à  4 ans pour répondre à  sa question qui était basée sur le préjudice subit lors d'une rupture d'AV avant 8 ans. (lisez les questions...)

Biensà»r das le cas présent l'imposition ne sera pas colossale si la sortie a lieu à  4 ans.

...et vous, lisez les réponses : encore une fois, même si carambole sort avant 4 ans, son imposition ne sera pas pire (à  moins d'avoir un TMI de 30% ou 40%, ce qui ne me paraît pas être son cas).

Bref... de toute façon je ne comprend pas comment on peut parler et conseiller une assurance vie dans un cas comme cela. Ce type de placement ne correspond pas du tout au profil et au besoin de Carambole.

Le besoin de carambole, c'est le placement qui, parmi les placements sécuritaires existants, lui rapporte la plus grande plus-value au bout de 2 à  3 ans. En particulier, le fait que l'AV devient plus rentable après 8 ans n'entre donc pas en ligne de compte ici (vu que cette échéance se situe d'office au-delà  de l'horizon que carambole s'est fixé).

Il y a d'autres placements bien plus sécurisés que les assurances vie, beaucoup plus rentables et surtout qui sont à  plus courte échéance et sans fiscalité.

Vous l'avez déjà  dit dans votre intervention précédente. Pouvez-vous svp. nous préciser de quels placements il s'agit ?

Posté : 29/03/2010 23:06
par BRB Groupe
Je ne connais pas beaucoup d'assureurs prêts à  vous faire "don" des frais d'entrée mais qui ne vous manquent pas en cas de versements complémentaires ou même d'arbitrage et je sais c'est encore autre chose mais c'est à  prendre en compte car au final ça peut peser lourd dans la balance.

En sortie, je vous l'accorde pour la seconde fois, l'imposition ne sera pas lourde et quelque soit sa tranche marginale, pourquoi... parce qu'avec tout au plus 9000€ placés pour 3 ans le gains n'irons pas chercher bien loin!!!
Faites un rapide calcul... entre les frais d'entrée ou pas (mais faut-il encore trouver l'assuranceur ou la banque qui pour ce montant va s'assoir sur ses frais d'entrée) un taux qui brut atteint péniblement les 4% grand max et encore non garantis sur plusieurs années et des frais en sortie.... ouaw le bel investissement que voilà !

Je ne suis pas là  pour faire de la pub sur des produits ni pour cracher sur une compagnie, je dis juste que je connais des placements bien plus sécuritaires que les assurances vie, qui se font sur de moindres durées qui vous garantissent le taux et le capital sur toute la durée, sans fiscalité à  la sortie... etc

Alors si vous avez des questions hé bien téléphonez moi ou envoyez moi un mail perso et je vous dirais ce que je sais. Après à  vous de voir, mais je sais ce que je dis.

Mlle Gilardi Amandine
spécialiste RCS
06.98.25.49.77
gilardi.amandine@dbmail.com

Posté : 29/03/2010 23:53
par louis
"pour la seconde fois" : non, car "à  4 ans" et "avant 4 ans" ne sont pas synonymes. Passons...

Honnêtement, je ne comprends pas ce que vous dites sur les "frais d'entrée". Il y a aujourd'hui suffisamment de contrats qui n'ont ni frais à  la souscription, ni frais sur versement. Ni frais sur rachat. Et si on investit tout sur fonds euro, il n'y a évidemment pas de frais d'arbitrage non plus.

Quant au rendement qui atteint "péniblement les 4%", je réitère ma question : s'il vous paraît si évident que ce n'est pas optimal, pourquoi ne pas tout simplement préciser dans ce forum quels types de placement sécuritaire sont préférables ?

(Je dis bien "types de placement", ce qui ne vous oblige donc pas à  faire la publicité d'une société en particulier.)

Posté : 03/04/2010 15:02
par rémois
J'ai l'impression, Louis, qu'Amandine est encore dans le monde de l'AV d'il y a 20 ans avec des bancassureurs qui se servaient grassement sur les frais d'entrée, de sortie, d'arbitrages etc... . Ceci existe encore, c'est vrai, pour l'instant, dans les grandes banques.

Donc, Amandine, vous parlez d'assureurs qui exigeront forcément des frais d'entrée, d'arbitrages... et verseront un faible rendement sur fonds euros de 4% bruts!

Mais, nous parlons, nous, d'un monde (internet) sans frais d'entrée, d'arbitrage... avec, en plus, des rendements plus intéressants: 4% minimum NETS de frais de gestion.
C'est ce genre de contrat que nous conseillons à  Carambole et qui paraît quand même intéressant dans son cas.
Mais si vous avez beaucoup mieux, sans fiscalité et plus sécurisé qu'une AV fonds euros (?!) , j'avoue qu'on est tous intéressés.