placer 100000 euros après 80 ans

Discussion générale sur le placement épargne assurance vie. Questions/réponses sur un contrat type d'assurance vie, les options possibles...

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

cali
Messages : 3
Enregistré le : 02/05/2013 17:29

placer 100000 euros après 80 ans

Messagepar cali » 02/05/2013 17:35

Bonjour,

suite à  la vente d'un bien, je dispose de 100000 euros à  investir.
J'ai 81 ans, mes livrets classiques sont pleins, j'ai plusieurs assurances vie dont la plus ancienne est de 1998, la plus récente de 2003. J'ai 1500 € de retraite par mois.
Encore dans mon appartement aujourd'hui, je m'interroge sur la meilleure façon d'investir cette somme afin qu'elle me permette de compléter mes revenus lorsque je devrais m'installer en maison de retraite.
Mon interlocuteur bancaire me suggère de prendre des parts sociales et aussi de compléter une assurance vie devant atteindre les 8 ans en 2014.
Ne serait il pas plus judicieux de prendre une nouvelle assurance vie en ligne genre Bforbank ou fortunéo même à  81 ans ?
Merci de vos suggestions et remarques.

Mathieu HACHEMKHANI
Messages : 168
Enregistré le : 09/09/2011 10:26

Messagepar Mathieu HACHEMKHANI » 03/05/2013 10:21

Bonjour,

Je ne vois pas en quoi l'assurance-vie (fonds en euros seulement) va réellement vous offrir comme complément de retraite...
Si la question de succession/transmission ne vous intéresse pas... optez pour le viager de votre appartement et pour un placement immobilier (LMNP ou SCPI).

Cordialement,

Mathieu HACHEMKHANI - CGPI
mathieu@iena-conseil.com - 06 99 02 56 68
IENA CONSEIL
Modifié en dernier par Mathieu HACHEMKHANI le 17/06/2015 16:08, modifié 1 fois.

cali
Messages : 3
Enregistré le : 02/05/2013 17:29

Messagepar cali » 03/05/2013 10:38

Mathieu HACHEMKHANI a écrit :Bonjour,

Je ne vois pas en quoi l'assurance-vie (fonds en euros seulement) va réellement vous offrir comme complément de retraite...
Si la question de succession/transmission ne vous intéresse pas... optez pour le viager de votre appartement et pour un placement immobilier (LMNP ou SCPI).

Cordialement,

Mathieu HACHEMKHANI - Consultant Patrimonial
mathieu@conseilgc.fr - 06 99 02 56 68


Bonjour,

Ce que me dit mon conseiller bancaire est que le fait de placer cet argent sur une assurance vie disponible en 2014 me permettra de programmer des retraits pour compléter ma retraite si je dois aller dans une maison de retraite.

La question de succession/transmission m'intéresse ; j'ai un enfant et 2 petits enfants.
avez vous une suggestion ?

Merci

Mathieu HACHEMKHANI
Messages : 168
Enregistré le : 09/09/2011 10:26

Messagepar Mathieu HACHEMKHANI » 03/05/2013 11:34

En effet, l'assurance-vie est un produit disponible. Selon le code des assurances, l'assureur à  2 mois maximum pour satisfaire votre demande de rachat.
Simplement, pour une question de fiscalité, on recommande d'attendre 8 ans pour bénéficier de l'abattement et de la fiscalité légère.

Si vous optez pour l'assurance-vie, pour 100.000€ :
- soit vous allez faire des rachats programmés, ce qui veut dire que vous allez manger votre capital petit à  petit...
- soit vous allez prendre que les intérêts... mais les intérêts sur 100.000€ et sur un fonds euros... c'est léger.

Si la transmission vous préoccupe un minimum, a priori, il faudra jouer le démembrement de propriété sur l'appartement et sur l'investissement immobilier.
C'est-à -dire, l'usufruit pour vous, et la nu-propriété pour vos enfants.

PS : Je dis a priori, car seule une étude complète pourrait répondre réellement à  votre question.

Mathieu HACHEMKHANI - CGPI
mathieu@iena-conseil.com - 06 99 02 56 68
IENA CONSEIL
Modifié en dernier par Mathieu HACHEMKHANI le 17/06/2015 16:09, modifié 1 fois.

ECOPSH
Messages : 92
Enregistré le : 28/08/2012 13:24

Messagepar ECOPSH » 07/05/2013 09:21

Bonjour,

Une idée supplémentaire qui peut répondre à  votre objectif de revenus complémentaires et de transmission :
pourquoi ne pas envisager une partie en rente viagère (avec une assurance décès) et le complément en assurance vie.
Ce d'autant plus si vous disposez d'un PEA ou d'un PEP (dans ce cas la rente viagère est défiscalisée - hors prélèvements sociaux).

Au vu de votre âge, la rente viagère vous permettra d'avoir des revenus de l'ordre de 6 à  7 % (avec une assurance décès qui versera au bénéficiaire désigné la différence entre le capital versé et les rentes versées afin d'éviter en cas de décès prématuré d'avoir fait un versement à  fonds perdu), fiscalisés sur seulement 30 % de son montant.

Le solde pourrait être placé en assurance vie afin de servir de réserve en cas de besoin complémentaire, et serait transmis aux bénéficiaires voulus.

Mais ce que disais Mathieu est tout à  fait juste : il faut faire un bilan global afin de savoir quelle solution est la plus adaptée à  votre situation !

En espérant avoir fait avancer votre réflexion.
Cordialement

Samuel HELLIO
ECO Patrimoine
www.ecopatrimoine.fr

cali
Messages : 3
Enregistré le : 02/05/2013 17:29

Messagepar cali » 07/05/2013 09:57

Bonjour,

En fait pour répondre à  Mathieu, le démenbrement existe déjà  puisque j'ai une convention de quasi usufruit avec ma fille.
Je vais regarder du côté de la rente viagère également, je n'y avais pas songé.
Merci pour votre aide éclairée.

Swiffy