Rendements des fonds Euro : un miroir aux alouettes ?

Discussion générale sur le placement épargne assurance vie. Questions/réponses sur un contrat type d'assurance vie, les options possibles...

Modérateurs : FranceTransactions, 24heures

raoul volfoni
Messages : 30
Enregistré le : 09/03/2012 14:30

Rendements des fonds Euro : un miroir aux alouettes ?

Messagepar raoul volfoni » 28/01/2013 14:25

Comme chaque année le mois de janvier donne lieu au "hit-parade" des fonds euros ; certains (rarement les meilleurs) annoncent rapidement leur "performance" ( peut-être pour qu'on l'oublie aussi vite !) d'autres semblent s'adonner à  une sorte de course à  l'échalote pour surpasser de quelques dixièmes le taux de la concurrence..et appâter ainsi le chaland à  la veille de la baisse sensible du taux des livrets défiscalisés qui pourrait provoquer une réorientation de l'épargne.

Or, dans ce déluge d'annonces , il n'est pratiquement jamais fait référence au mode de fixation de ce fameux taux : résulte-t-il réellement d'une très bonne gestion, de la réalisation de plus-values ou doit-il à  un large prélèvement dans les réserves et si oui quel est désormais le niveau de celles-ci ? L'opacité est de mise et un taux flatteur pourrait masquer un avenir moins radieux.

D'autre part la mode est à  la multiplication des fonds Euros(diversifiés, immobiliers etc..) censés garantir de bons rendements par rapport aux fonds Euros classiques voués à  une baisse inéluctable.Ici encore cette pratique -apparemment efficace- pose des interrogations : les anciens fonds euros continueront-ils à  être gérés avec autant de vigueur que les nouveaux ? si le marché évolue verra-t-on apparaître de "nouveaux nouveaux" fonds Euros , les anciens apparaissant de plus en plus désuets, voire délaissés ? Il est révélateur sur ce point de noter que les assureurs qui proposent plusieurs fonds ne permettent pas d'arbitrer entre les divers fonds euros..

Bref l'aspect commercial et le besoin de relancer une collecte qui stagne-voire régresse- ne doivent pas faire perdre de vue les fondamentaux...
Tant il est vrai que "Les performances actuelles ne préjugent pas les performances futures..."