Impôts 2013 : comment bien remplir sa déclaration sur le revenu ?

Publié le

Cette année la déclaration de revenus inclura les nombreuses mesures fiscales de la nouvelle loi de finance. Il faudra donc être plus vigilant au moment de déclarer vos revenus. Pour vous simplifier la tâche, optez pour la déclaration en ligne.
Impôts 2013 : comment bien remplir sa déclaration sur le revenu ?
©stock.adobe.com

Déclaration d’impôts 2013 : en ligne, suivez le guide !

A partir du 18 avril prochain, les premières déclarations d’impôt 2013 (sur les revenus 2012 ) seront envoyées aux contribuables.

Comme depuis plusieurs années maintenant, le fisc vous facilite la tâche en pré-remplissant votre déclaration. Toutefois, prenez bien soin de vérifier et rectifier en cas d’erreur.

Bon à savoir, avec la déclaration en ligne, il est possible de la sauvegarder, puis de modifier sa déclaration de revenus
  • Déclaration des revenus en ligne, c’est plus pratique !

De plus en plus de contribuables choisissent de déclarer leurs revenus en ligne. A juste titre, car la démarche est simple, rapide et permet de bénéficier d’un délai supplémentaire et de connaitre directement le montant de son impôt à payer.

La formule en ligne vous permet de bénéficier d’une aide via des formulaires et moteurs de recherche sans avoir à vous déplacer au centre des impôts.

  • Déclaration en ligne, bénéficiez d’un délai supplémentaire !

La déclaration papier devra être envoyée avant le 31 mai minuit et les déclarations en ligne devront être effectuées entre le 6 et le 20 juin selon les départements.

Impôts 2013 : durcissement de la fiscalité

De nombreux changements sont applicables en 2013 :

  • Le plafond de la réduction d’impôt apportée par les niches fiscales est abaissé à 10.000 euros : duflot, fcpi, fip, garde d’enfants, emploi d’un salarié a domicile sont donc plafonnées à un cumul de 10 000 € de réduction d’impôt par foyer fiscal.

Seules quelques niches fiscales échappent à cette nouvelle limitation, et restent donc à la limitation précédente, soit 18 000 € + 4% du revenu imposable : girardin et sofica. Seul le dispositif malraux reste non plafonné.

  • Une nouvelle tranche d’imposition à 45% : cette tranche concerne les ménages dont les revenus excèdent les 150.000 euros par an.
  • Les revenus du capital taxés au même titre que le revenu : au-delà de 2000 € par an, les intérêts et dividendes seront désormais inclus aux revenus et imposés comme tels.
  • Réduction du quotient familial : L’avantage fiscal de la demi-part par enfant, est en baisse de 2 336 euros à 2 000 euros. Ce plafond aura un impact à partir de 77 193 euros de revenus pour une famille de deux enfants.)]

Impôts 2013 : le capital imposé comme le travail, en partie seulement !

En théorie, les revenus perçus via des placements financiers sont imposés en fonction du taux marginal d’imposition, au même titre que les revenus du travail. Mais, en pratique, la majorité ne le sera pas.

En effet, c’est seulement au-dessus de 2 000 euros que les intérêts et dividendes seront taxés en fonction de la tranche d’imposition de chaque contribuable. En dessous de ce seuil, le contribuable garde toujours la possibilité d’opter pour le prélèvement libératoire forfaitaire sur sa déclaration de revenus.

Toutefois, le fisc conserve un prélèvement anticipé sous forme d’acompte au taux équivalent à celui de l’ancien PLF de 21 % pour les dividendes et 24 % pour les intérêts de livrets et d’obligations. L’imposition sera ensuite régularisée en fonction du TMI, l’année suivante.

- Dispense d’acompte fiscal

Une dispense d’acompte fiscal peut être demandée, si le revenu fiscal de référence du contribuable (figurant sur l’avis d’imposition établi au titre des revenus de l’avant-dernière année précédant le paiement) ne dépasse pas :

  • Intérêts d’épargne / coupons d’obligations : 25.000 euros pour une personne seule ou 50.000 euros pour un couple,
  • Dividendes d’actions : 50.000 euros pour une personne seule ou 75.000 euros pour un couple.

La demande de dispense devra être effectuée par une déclaration sur l’honneur auprès de la banque qui devra faire le nécessaire auprès du fisc.

Cette année, compte tenue de l’application récente de la mesure, la demande de dispense d’acompte doit être effectuée avant le 31 mars 2013. L’an prochain cette demande sera à réaliser au plus tard avant le 30 novembre de l’année précédant celle du paiement des dividendes ou des intérêts.
Guide défiscalisation 2013 : Découvrez les niches fiscales opérationnelles pour 2013, Sofica, Malraux et Girardin outre-mer. Quelles sont les pistes les plus rentables fiscalement ? Guide défiscalisation 2013

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôts 2013 : comment bien : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également