Impôt 2019 : comment déclarer ma prime de départ à la retraite perçue en 2018 ?

Publié le , mis à jour le

Vous êtes parti en retraite en 2018, et vous avez perçu une prime ou indemnité de départ. La prime de départ à la retraite est considérée comme un revenu exceptionnel, si vous en avez bénéficié en 2018, elle sera donc imposée.

Prime de départ à la retraite

Votre prime de départ à la retraite perçue en 2018 ne bénéficie pas de l’année fiscale blanche sur les revenus 2018. Il s’agit là d’un revenu exceptionnel, imposable selon votre taux moyen d’imposition, et non selon votre tranche marginale la plus élevée. Cela reste donc une relative bonne nouvelle.

Déclaration de votre indemnité, 2 options : soit l’étalement sur 4 années, soit sur une seule année

Afin de déclarer votre prime de départ à la retraite, vous avez le choix entre deux options d’imposition : l’étalement de l’imposition sur plusieurs années, ou le système du quotient. L’option pour l’étalement est irrévocable et incompatible avec l’application du système du quotient.

  • étalement de l’imposition sur plusieurs années : En cas d’étalement, l’indemnité ou la prime de départ à la retraite est répartie par parts égales sur l’année d’encaissement et les trois années suivantes. Soit un quart chaque année pendant 4 ans .

Indiquez cases 1AJ à 1DJ de votre déclaration 2042, la fraction de l’indemnité correspondant à l’année de perception ; ainsi qu’en cases 1AX à 1DX pour préciser qu’il s’agit d’un revenu exceptionnel. Dans les déclarations de chacune des 3 années suivantes, vous devrez indiquer le quart de la fraction imposable ligne 1AJ à 1DJ.

Déclaration prime de départ à la retraite
Déclaration prime de départ à la retraite © Formulaire 2042 / impots.gouv.fr
Exemple : pour une indemnité perçue en N, vous devrez ajouter à vos revenus de N+1, N+2 et N+3 les fractions non imposées au titre de N.
Prime de départ à la retraite : étalement de l’imposition sur plusieurs années
Prime de départ à la retraite : étalement de l’imposition sur plusieurs années © formulaire 2042 / impots.gouv.fr

L’impôt correspondant au revenu exceptionnel net est calculé en ajoutant le quart de ce revenu à votre revenu net global ordinaire et en multipliant par 4 le supplément d’impôt correspondant à ce quart du revenu exceptionnel.

  • Option pour le système du quotient : En choisissant le système du quotient pour le paiement de l’impôt relatif à vos indemnités de départ à la retraite, vous optez pour un paiement en une seule fois : inscrivez alors le total de la prime ou indemnité case 0XX de la déclaration 2042 C complémentaire, sans l’intégrer dans les autres revenus déclarés ; Pensez à diminuer le revenu pré-imprimé du montant de la prime/indemnité (le montant pré-rempli est composé de la part de revenus de l’année et de la prime de départ en retraite) ;
Formulaire 2042C
Formulaire 2042C © Déclaration revenus exceptionnels selon le système du quotient / Formulaire 2042C / impots.gouv.fr

Prélèvement à la source : ne pas oublier d’indiquer la baisse anticipée des revenus

Important : pensez l’année suivant la perception de la prime (quotient) ou l’année suivant la dernière annuité (étalement) à vous rendre dans votre espace (rubrique « gérer mon prélèvement à la source ») pour signaler une baisse de vos revenus afin d’actualiser le taux d’imposition applicable dans le cadre du prélèvement à la source.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Impôt 2019 : comment déclarer : Publiez un commentaire ou posez votre question...

5 commentaires

  • Bonjour,

    Tout d’abord merci pour la grande clarté de cet article. J’ai reçu une prime de retraite en 2018 et J’aimerais obtenir une précision.

    Au début de cet article vous écrivez que la prime de retraite est imposable au taux moyen :

    Votre prime de départ à la retraite perçue en 2018 ne bénéficie pas de l’année fiscale blanche sur les revenus 2018. Il s’agit là d’un revenu exceptionnel, imposable selon votre taux moyen d’imposition, et non selon votre tranche marginale la plus élevée.

    Plus loin dans votre article vous détaillez le système du quotient et voici ma question :

    Si l’on choisit le système du quotient , l’imposition se calcule t’elle également en utilisant le taux moyen d’imposition ? (en prenant en compte pour ce calcul le ¼ de la prime que l’on multipliera ensuite par 4)

    Bien qu’elle me semble logique , je ne retrouve pas cette méthode de calcul du système du quotient sur le site des impots.

    Si pour le système du quotient l’imposition ne se fait pas selon le taux moyen , je conseillerais aux personnes de bien réfléchir entre une déclaration simple d’un revenu exceptionnel en remplissant le montant de la prime dans la case 1AX et non la case 0xx correspondant a la méthode du quotient.

    Je sais que nous sommes nombreux dans ce cas et je vous remercie pour votre réponse.

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Oui, les services fiscaux ont indiqué que l’imposition 2018 des revenus exceptionnels serait effectué selon le taux moyen d’imposition (et seulement cette année évidemment). Ce point doit être facilement vérifiable sur votre déclaration en ligne, avec le montant indiqué de votre IR en fin de formulaire. L’écart entre le taux moyen d’imposition et le taux marginal étant sensiblement élevé.

      Cdt

      Répondre à ce message

      • 2019/05/18Bonjour,Le choix entre l’imposition d’une prime de départ en retraite selon la méthode du quotient ou la méthode de l’étalement donne lieu à des articles qui ne semblent pas traiter le problème de façon exhaustive dans le cas particulier de cette année blanche.On constate bien que l’application de la méthode du quotient semble plus avantageuse en cette année blanche que les années précédentes. Mais qu’en est-il de l’application de la méthode de l’étalement, la répartition sur 4 ans est-elle plus ou moins intéressante que cette du Quotient dans la perspective où les Taux et/ou les seuils des différentes tranches resteraient inchangés ou baisseraient durant les 3 prochaines années ?Des exemples valant mieux que de longs discours, est-il possible d’avoir quelques exemples ?Si les salaires (et Pensions ?) bénéficient d’une déduction de 10% pour le calcul de l’impôt, est-ce le cas pour les primes de départ à la retraite ?Merci

        Répondre à ce message

      • Bonjour,
        Je vous remercie pour votre réponse.
        Je me permet d’ajouter les précisions suivantes
        => En utilisant le simulateur des impôts, quand on choisit le système du quotient et que l’on remplit donc la case 0xx le montant de notre imposition n’est pas retourné par ce simulateur, un message apparaà®t et il nous est demandé de nous rapprocher de notre contrôleur des impôts . L’essai est simple a faire. Etonnant !
        => Quand on déclare nos revenus en ligne et que l’on choisit le système du quotient le montant de notre imposition n’apparaà®t pas dans le formulaire.

        A ce jour mon contrôleur des impôts m’a donné le montant de mon imposition par téléphone mais je n’ai aucun détail du calcul. Ce calcul ne correspond pas du tout à ma comprehension du calcul du taux moyen.

        Je n’ai jamais trouvé sur le net ou sur le site des impôts un exemple détaillé du calcul de la méthode du quotient pour cette année blanche.

        Cordialement

        Répondre à ce message

  • Bonjour,

    je suis en retraite le 1 juillet 2019, à ce titre je touche une prime exceptionnel, comment déclarer ma prime de départ pour l’étalement sur 4 ans

    Merci

    Répondre à ce message

Sur le même sujet

A lire également