Loi de Finances 2018 (#PLF2018) : les 5 mesures majeures

Publié le

La loi de finances 2018 sera la première du gouvernement Macron, avec principalement 5 mesures majeures : hausse de la CSG, instauration de la flat tax, suppression de la taxe d’habitation, suppression de l’ISF et mise en place de l’IFI.

Le projet de loi de finances 2018 devrait être déposé le 20 octobre 2018. Il devrait être ainsi voté 58 jours après au plus tard, si le calendrier habituel est respecté. Cette année, de nombreuses mesures phares, promesses électorales, du nouveau gouvernement Macron seront proposées, dont cinq apparaissent comme majeures :

1 - Suppression progressive de la taxe d’habitation

Dès 2018, la taxe d’habitation devrait être réduite de 33% pour tous les Français dont le revenu est inférieur à 20.000€. Une nouvelle réduction aura lieu, de la même ampleur, soit un tiers, en 2019, afin d’arriver à la suppression de la taxe d’habitation en 2020.

20% des Français, ceux gagnant plus de 20.000€ de revenus annuels par personne, ne sont pas concernés par cette mesure.

2 - Flat Tax

Retour au prélèvement libératoire forfaitaire de 30%. La flat tax n’est, ni plus ni moins, que le retour au principe du PLF d’avant 2012.

A lire aussi : Flat Tax 2018

Le taux serait de 30%, portant sur tous les revenus issus du capital mobilier. Le seul bémol concerne l’assurance-vie, qui serait impactée également, mais uniquement sur les flux financiers dépassant les 150.000€ (encours des contrats et flux circulant).

3 - Hausse de la CSG de 1.7 point

La hausse de la CSG de 1.7 point sera compensée par la suppression des cotisations sociales et maladie pour les salariés du privé. Par contre, pour les fonctionnaires et les indépendants, ne payant pas tous ces cotisations, le gouvernement indique étudier des compensations.

En revanche, les retraités aisés seront les grands perdants de cette hausse de la CSG. Les investisseurs dans l’immobilier physique seront également impactés, puisque la CSG en hausse impactera directement les loyers perçus.

Les revenus des livrets et autres placements à taux garantis ne seront que peu impactés puisque la flat tax permettra aux contribuables d’opter pour cette première.

4 - Salaires : suppression des cotisations maladies et chômage

Les salariés du privé seront les principaux bénéficiaires de cette mesure. De fait, les autres catégories sociales ne payant pas ou seulement une partie de ces cotisations. Le gouvernement souhaitant l’équité entre les Français pense mettre au point un système de compensation. Cette suppression de ces cotisations serait un avantage substantiel, de quelques dizaines d’euros par mois.

5 - Suppression de l’ISF / Instauration de l’IFI

L’impôt sur la Fortune Immobilière permettra d’imposer tous les biens immobiliers dont la valeur excède 1.3 millions d’euros. Le barème IFI 2018 devrait être le même que celui de l’ISF. Ce dernier impôt sera supprimé.

A lire aussi : Barème IFI 2018

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Loi de Finances 2018 (#PLF2018 : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)