Chiffres clés du marché des banques en ligne et néobanques en France

Publié le

Dans sa dernière étude publiée le 10 octobre 2018, sur le marché des banques en ligne et des néobanques en France, l’ACPR confirme les grandes lignes du secteur. La part de marché des banques en ligne et néobanque ne serait que de 6.50% en France, dont un taux de pénétration de 3.90% sur les comptes à vue. La progression en 2017 a été forte, mais l’attente de la rentabilité pour les acteurs du secteur reste exceptionnelle.

4,4 millions de clients à fin 2017 soit potentiellement 6,5% de la population française qui est cliente de ces nouveaux acteurs bancaires

Les statistiques recueillies dans le cadre de cette étude font état de 4,4 millions de clients pour une population française de 67,2 millions (estimation INSEE au 1er janvier 2018), étant noté que d’après la dernière enquête triennale coordonnée par la BCE sur les finances et la consommation des ménages (Household Finance and Consumption Survey – HFCS), plus de 99 % des ménages français détiennent un compte de dépôt en 2014, ce qui place la France dans les pays les plus bancarisés d’Europe. Le chiffre de 6,5% fait l’hypothèse que les clientèles des nouveaux acteurs bancaires sont exclusives les unes des autres. Il s’agit donc d’un maximum théorique.

3,1 millions de comptes courants à fin 2017 soit 3,9% des comptes courants en France

Nous estimons qu’il existe au moins 80 millions de comptes courants en France. Ce chiffre est cohérent avec celui du rapport de Mme Inès Mercereau sur la portabilité bancaire de 2014. Ce chiffre est également cohérent avec le nombre de cartes de paiement estimé par la Fédération Bancaire Française à 82 millions16, étant noté que pour les comptes-joints, plusieurs cartes bancaires peuvent être rattachées à un même compte. Ce chiffre est également cohérent avec les réponses au questionnaire sur les pratiques commerciales de l’ACPR qui faisaient état à fin 2016 de 78 millions de comptes courants parmi les 92% des organismes ayant répondu au questionnaire.

Le compte courant et les services de paiement associés constituent souvent l’offre principale à partir de laquelle se construit la stratégie de multi-équipement. Chez certains établissements, toutefois, le nombre de comptes courants peut être sensiblement inférieur au nombre total de clients. C’est souvent le fruit d’un développement historique où la conquête de clients passait par d’autres produits (livret bancaire, compte-titres, crédit à la consommation).

1,3 million de clients conquis en 2017 soit 33,5% des conquêtes de clients en 2017

L’année 2017 aura été une année de forte progression du secteur, avec notamment la percée des néobanques. Cela aboutit à un ratio d’ouvertures de compte de 4,8% sur 80 millions de comptes, soit 3,8 millions ouvertures de compte en 2017.

Un objectif de 13,3 millions de clients soit un triplement du fonds de commerce en 3 ans

Les plans de marche des acteurs du secteur sont pour le moins ambitieux. Ainsi, l’ACPR résume qu’à l’horizon fin 2020, les plans stratégiques des nouveaux acteurs bancaires tablent sur un total de 13,3 millions de clients soit un triplement du fonds de commerce en 3 ans. Bon courage !

Nombre de clients par banques

Classement des banques en ligne par nombre de clients (en dizaine de milliers)
20
Source : FranceTransactions.com / Dates de publication des données: BOURSORAMA BANQUE(Juillet 2018), ING Direct(Décembre 2017), COMPTE NICKEL(02/2018), FORTUNEO(Décembre 2017), REVOLUT FRANCE(12/2017), HELLO BANK(Décembre 2017), MONABANQ(Estimation décembre 2017), BFORBANK(Décembre 2017), N26(12/2017), C-ZAM(02/2018), ORANGE BANK(Juin 2018), communication des banques

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Chiffres clés du marché (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également