Boursorama Banque, la banque du futur existe déjà

Publié le , mis à jour le

Après une année 2014 couronnée de succès pour la banque en ligne, Benoit Grisoni, Directeur Boursorama Banque, répond à nos questions, dans une interview exclusive, sur les placements Boursorama et les futures évolutions de la banque.

Compte courant et banque en ligne

Le marché de la banque en ligne semble se réveiller timidement en France. Les banques en ligne restent encore trop souvent des secondes banques. D’après vous, quels sont encore les freins à lever ?

Benoit Grisoni, Directeur Boursorama Banque
Benoit Grisoni, Directeur Boursorama Banque © Fotolia.com

Benoit Grisoni : "Attention les flux de nouveaux comptes courants qui s’ouvrent dans la banque en ligne sont significatifs au regard du total de nouveaux comptes bancaires ouverts par an. En revanche, il reste des freins qui ne sont d’ailleurs pas tous liés à la banque en ligne :

  • Pour beaucoup de français leur banque n’est pas un sujet : c’est une habitude, c’est fiable, les offres sont standards de toutes façons, in fine les clients ne se posent la question de changer de banque que dans des circonstances bien particulières. En résumé ce n’est pas un domaine qui fait rêver ou qui suscite l’achat d’impulsion…
  • Incompréhension de l’intérêt économique, tous les français ne sont pas encore convaincus qu’ils gagneraient entre 150 et 200€ en moyenne par an en choisissant une banque en ligne, et encore uniquement sur le périmètre des produits et services banque au quotidien
  • Difficulté à changer de banque : ouvrir un compte bancaire paraît encore compliqué, il faut tout changer, une réticence liée parfois à la relation avec son conseiller…
  • Interrogations par rapport à la relation, éventuellement la solidité : financière, IT

Rien d’insurmontable : à nous de changer ces perceptions en démontrant les avantages et en rassurant notamment sur le fait que la meilleure démarche est sûrement de tester en ouvrant un compte puis de comparer au fur et à mesure les différents services, produits, les fonctionnalités et les possibilités offertes en ligne… L’objectif est qu’après quelques mois d’usage le client se demande pourquoi il a encore des comptes dans sa banque d’origine en ayant été convaincu par la performance et la praticité que nous offrons."

Crédit immobilier

Boursorama banque est à ce jour la seule banque à proposer de réelles offres de crédits immobiliers en ligne, à un taux très attractif. Comment arrivez-vous à proposer un taux aussi concurrentiel, assurance incluse ?

"Comme pour le reste de notre gamme de produits le prix est attractif parce que nous parvenons à proposer une offre plus directe, plus simple. Les clients ont une réponse immédiate. Le taux est en effet toujours très bien positionné mais non négociable. Pourquoi perdre du temps à négocier si j’ai en temps réel une très bonne proposition. Les clients comparent avec quelques sites internet pour être sûrs que le taux est bien parmi les meilleurs du marché et ils apprécient d’avoir gagné du temps. Nous avons aussi un atout puisque nous avons plus de dépôts clients que de crédits ce qui facilite l’élaboration du taux client."

Comment expliquez-vous que vos concurrents ne tentent pas ?

"Proposer des crédits immobiliers nécessite d’avoir trois choses : un bilan, des équipes compétentes, y compris dans l’analyse des risques associés, et un système d’information qui permet de gérer le processus de vente, d’octroi et de gestion d’un crédit dans le temps. Tout cela n’est pas évident et nécessite des investissements conséquents."

Epargne en gestion pilotée

L’épargne en gestion pilotée chez Boursorama Banque a affiché de solides rendements en 2013. Quels seront les rendements pour 2014 ? Et pour 2015 ? Quelles sont les perspectives ?

"Nous ne pouvons pas encore communiquer sur les performances 2014 de la gestion pilotée au sein de notre contrat d’assurance-vie Boursorama Vie. Comme vous le soulignez, nos performances passées depuis octobre 2009 sont excellentes. Nos clients ont été récompensés et l’effet est d’autant plus fort qu’ils ne payent jamais de droits d’entrée ni de frais d’arbitrage et que la gestion pilotée est proposée aux mêmes frais de gestion que notre contrat en gestion libre alors que c’est un service à forte valeur ajoutée pour lequel vous bénéficiez de la gestion d’une des sociétés de gestion les plus prestigieuses : Edmond de Rothschild Asset Management."

Assurance-vie

Boursorama Vie se démarque de la concurrence en proposant un fonds euros exclusif. Une arme à double tranchant si ce fonds n’est pas suffisamment rémunérateur. 2014 sera-t-elle une bonne année pour ce fonds euros ?

"Il faut encore attendre un peu puisque nous communiquons nos performances autour de la mi-janvier. Avoir un véhicule d’investissement comme le fonds € exclusif permet aux clients de bénéficier, pour une même classe d’actifs à garantie du capital, d’un choix porté par l’immobilier (bureau et entrepôt logistique) qui reste un placement apprécié des français. Les deux premières années ont montré un delta positif par rapport à un fonds € plus généraliste et nous pensons que, dans le contexte de taux actuel, c’est une bonne idée d’avoir ce complément."

Les trackers sont des supports d’investissement de plus en plus prisés par les investisseurs particuliers. Seront-ils prochainement éligibles sur le contrat Boursorama Vie ?

"Ils le sont déjà puisque nous proposons 6 trackers parmi les 210 unités de comptes accessibles dans le contrat."

Bourse

D’après la presse financière, le PEA-PME n’a pas encore rencontré son public. Pour quelles raisons ?

"Nous sommes plutôt satisfaits du nombre de clients qui ont souscrit un PEA-PME cette année. Cela correspond à nos estimations et au potentiel que nous avions estimé par rapport à notre activité PEA historique. Nous avons aussi créé une rubrique au sein du site boursorama.com PME-ETI pour que les clients puissent facilement retrouver le contenu et les valeurs qui sont utiles à cette nouvelle enveloppe. Il faut continuer à expliquer les avantages de ces produits en complément à toute stratégie d’épargne de long terme."

Banque du futur

De nombreuses applications tierces permettent d’agréger ses comptes bancaires, dont Boursorama Banque. Boursorama Banque propose également ce service. Mais pour pouvoir télécharger ses relevés de compte, il faut donner ses identifiants, à un tiers. C’est un risque important. Quelles sont vos recommandations en la matière ?

"Nous pensons que ce sujet est clé et que c’est bien parce qu’il est primordial d’assurer la sécurité de ces nouveaux services, par ailleurs très utiles, qu’il vaut mieux que ce soit une banque qui propose ce service plutôt qu’un acteur qui n’a pas les mêmes habitudes ou contraintes de sécurité ou réglementaires. Nous assurons à nos clients la totale sécurité et confidentialité des identifiants dans le cadre du service d’agrégation budgétaire. Autant que ce que nous faisons sur nos propres comptes

Nous pensons que notre vocation première est d’être un tiers de confiance et que c’est la condition sine qua none pour espérer faire notre métier ensuite. Dans ces conditions, nous investissons toujours plus pour la sécurité et nous pensons être bien positionnés pour promouvoir ce type de service innovant et à forte valeur pour le client."

Quels seront les nouveaux services bancaires déployés chez Boursorama en 2015 ?

"Dès la fin de cette année (ndlr 2014), nous revoyons notre interface bancaire pour permettre à nos clients avec ou sans agrégation de compte bancaire externe de bénéficier d’une vision budgétaire, d’une capacité à paramétrer leurs alertes et de suivre l’évolution de leur patrimoine. Ils pourront aussi se connecter à leurs principaux facturiers pour récupérer automatiquement leurs factures qui seront associées à leurs opérations bancaires correspondantes ou charger des documents importants qu’ils pourront associer manuellement à une opération ou un élément de leur patrimoine. L’idée est bien de proposer une interface qui soit fonctionnelle (je peux tout faire sur mes comptes) et qui apporte de la valeur au client dans le suivi de ses finances personnelles. Je vois tout, tout est automatiquement catégorisé, j’accède aux documents associés, je reçois des alertes pertinentes et in fine j’ai donc une vision consolidée qui me permet de prendre les bonnes décisions.

En parallèle, nous avons lancé la prévoyance avec une offre assurance comptes qui permet de se protéger en cas de décès accidentel (vos héritiers touchent l’équivalent de la somme de tous vos comptes chez Boursorama). Et une seconde offre axée famille et plus large en termes de périmètre arrivera fin 2014.

L’année prochaine, nos priorités seront d’aller un cran plus loin en offrant de nouveaux services autour du suivi des finances personnelles, de lancer des services additionnels à notre offre bancaire et d’améliorer l’ergonomie et la facilité d’usage de notre site."

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Boursorama Banque, la banque : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également