Guide épargne et placements Août 2017

Publié le , mis à jour le

Immobilier : la réduction des APL de 5€, une connerie sans nom ! Banque : vos comptes courants seront-ils bloqués comme vos contrats d’assurance-vie, en cas de nouvelle crise ? Livret A : un rendement réel négatif jusqu’au 1er février 2018. Bourse : de bonnes opportunités à saisir. SCPI : les alertes passent, mais le risque reste. Livret épargne : 3% + 40€ chez BforBank, ou 120€ de prime si vous optez aussi pour le compte courant.
Au sommaire de ce mois :
  • APL : des amateurs prennent des décisions non pas à 2 mais à 5 balles,
  • Crise financière : vos avoirs sur les comptes courants aussi bloqués ?
  • Livret A : 0.75%, un rendement réel négatif jusqu’en 2018,
  • SCPI : les épargnants sous-estiment les risques,
  • Bourse : jusqu’à 1.000€ offerts,
  • Bourse Direct Vie : jusqu’à 150€ offerts à l’adhésion,

Assurance-Vie MIF : 60€ offerts et frais sur versement exceptionnellement à 0%, pour toute souscription jusqu’au 21 décembre 2018

Voici une offre promotionnelle qui devrait séduire les épargnants. La MIF, mutuelle d’épargne renommée pour son fond euros de qualité, propose une offre de bienvenue, assortie d’une prime de 60€, pour un versement minimal de 500€, sous conditions de répartir au moins 30% de son capital sur des unités de compte. Cerise sur le gâteau, les frais sur versement sont exceptionnellement de 0% (au lieu de 2% habituellement) jusqu’au 21 décembre 2018.Lire la suite »

Le taux ESTER sera publié par la BCE dès octobre 2019, poussant inéluctablement le taux EONIA à la sortie

Comme annoncé l’an passé, la BCE a confirmé cette semaine l’adoption du nouveau taux ESTER en remplacement du taux EONIA. Une cotation du taux Pré-ESTER a débuté depuis fin juillet, afin de préparer les intervenants du marché à ce changement. Le taux ESTER sera publié officiellement en octobre 2019.Lire la suite »

Fraude fiscale : la barre des 100 milliards d’euros de manque à gagner pour l’État serait franchie, qui dit mieux ?

Quand il s’agit de quantifier le manque à gagner des recettes fiscales, les estimations vont bon train. Certains avancent un pactole de 40, 60, 80 milliards d’euros, mais le syndicat Solidaires-Finances Publiques pousse le bouchon encore plus loin, et estime que ce seraient 100 milliards d’euros, dans la fourchette haute de son estimation, qui passeraient au travers des mailles du filet de Bercy. De son côté, le gouvernement a annoncé la création d’un observatoire de la fraude fiscale, surprenant.Lire la suite »
40 euros offerts + taux garanti de 3%!
Pour une première ouverture d’un Livret jusqu'au 5 septembre 2017: 3% annuels bruts garantis pendant 2 mois pour un montant de 75 000€ maximum.Au-delà de cette période et de ce montant, le taux standard du Livret d'épargne est appliqué. Le taux standard du Livret d’épargne BforBank est actuellement de 0,30% annuel brut et est susceptible d’être révisé à tout moment par la banque.40€ offerts, sous réserve d'effectuer un premier versement minimum de 20 000€ sur le Livret d'épargne BforBank et de maintenir cet encours minimum jusqu'au 31/12/2017.La prime sera versée par la banque sur le Livret en janvier 2018.

Inflation : rebond de +0.50% en août 2018, +2.30% en variation annuelle

L’inflation en rythme annuel reste stable à +2.30%. Sur le mois d’août, l’inflation en rythme mensuel a, quant à elle, grimpé de +0.50%. En cause, la hausse des prix de l’alimentation.Lire la suite »

Taux de 3.10% sur le livret épargne DISTINGO de PSA Banque et 40€ offerts, à saisir avant le 30 octobre 2018

Nouvelle offre promotionnelle chez PSA Banque, à saisir avant la fin octobre 2018. Un taux boosté de 3.10% applicable pendant 2 mois, jusqu’à 75.000€ de versement, puis 1% par la suite. En bonus, si vous versez un montant de 20.000€ minimum, et sous conditions de détention jusqu’au 31 janvier 2019 sur votre livret DISTINGO, 40 € vous seront offerts.Lire la suite »

Le HCSF souligne le niveau particulièrement élevé de l’endettement du secteur privé (ménages et sociétés) en France, à +131% du PIB

Entre surendettement des États et surendettement des ménages, tous les ingrédients pour une nouvelle crise financière semblent se mettre en place. Si le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) ne se veut pas alarmant, les constats sont sans appel : la France possède un taux d’endettement des agents privés non financiers (131% du PIB) aujourd’hui supérieur à la moyenne de la zone euro. Le HCSF une vigilance renforcée des risques de crédit pour les banques.Lire la suite »

Le maintien à flot du marché de l’immobilier en France repose-t-il uniquement sur les taux bas des crédits immobiliers ?

Pour une fois, tout le monde semble être d’accord. Le marché de l’immobilier en France tient bon essentiellement par cette politique des taux bas de la BCE. En cas de remontée des taux, la situation devrait être donc bien différente. Les alertes se multiplient. D’autant que la BCE a annoncé clairement la couleur, cette politique non conventionnelle de taux à 0% (taux de refinancement) et taux négatif pour les dépôts, devrait cesser à l’horizon 2019...Lire la suite »

Surendettement des États : qui détient la dette de la France ?

La France a accumulé une dette de 1.752 milliards d’euros à fin 2017, et chaque année, malgré les efforts, affichés ou réels, des gouvernements successifs pour la réduire, l’endettement du pays ne ralentit pas sa hausse. Mais qui détient cette dette abyssale ? Surprises au rendez-vous.Lire la suite »

Pauvreté en France, des chiffres accablants, Macron a-t-il vraiment un plan anti-pauvreté efficace ?

Alors que plus de 14% des Français sont sous le seuil de pauvreté (chiffres 2015), le gouvernement lance son plan pauvreté (ie, anti-pauvreté), 8 milliards d’euros sur 4 ans. Un chantier titanesque tant la situation est difficile. Pauvreté ne rime pas toujours avec chômage. Quand avoir un travail ne permet plus de se sortir de la pauvreté, c’est qu’il est temps de revoir le système en profondeur.Lire la suite »

Crédit immobilier : le calme avant la tempête ?

Alors que l’inflation fait son retour, les taux courts se redressent lentement, mais surement. De leur côté les taux longs devraient remonter plus rapidement, mais pour l’instant, rien ne bouge vraiment. Limite inquiétant. Les professionnels constatent une chute des investissements immobiliers en France. Un retournement de marché à venir ? Rien de grave avant l’été 2019 nous dit-on...Lire la suite »

Immobilier : retournement de tendance attendu à l’été 2019

Dans la 105e édition de son baromètre, Meilleursagents.com prévoit une progression des prix des logements de 1.50% d’ici à l’été 2019, avant un retournement de tendance. La remontée des taux d’intérêt, impulsée par la BCE, viendrait apporter indirectement une correction saine sur les prix de l’immobilier.Lire la suite »

Crise financière II, le retour : 10 ans après, Jean-Claude Trichet juge le système financier plus vulnérable qu’en 2008

Le surendettement des États en cause. Les pays émergents sont les premiers concernés par la spéculation financière sur l’état de leurs dettes. Le FMI a lancé de multiples signaux d’alarme au fil de ces derniers mois mais rien n’y fait. C’est au pied du mur que l’on voit mieux le mur.Lire la suite »

Bulle immobilière : la situation devient sérieuse pour la BCE

Alors que les différents observateurs ne cessent de marteler que les prix de l’immobilier en Europe sont sur-estimés de 20 à 30%, au tour cette fois-ci de la BCE de considérer que la bulle immobilière devient inquiétante.Lire la suite »

Crédit immobilier : taux et revenus stables, mais durée d’emprunt et coût relatif en hausse, déjà un mauvais signe ?

Alors que certains professionnels nous promettent le retournement du marché de l’immobilier pour l’été 2019, l’Observatoire Crédit Logement / CSA, dans sa publication concernant le mois d’août, alerte de son côté sur le coût actuel record des crédits immobiliers. Si les taux restent sages à des niveaux historiquement faibles, les revenus des emprunteurs n’augmentent pas, et comme la durée des crédits augmente de plus en plus... Algébriquement, rien de bon.Lire la suite »

Économisez jusqu’à 1.000€ de frais bancaires par an ! Vraiment ? Est-ce bien sérieux ?

Le hors-Série spécial Argent et banques de 60 millions de consommateurs est disponible en kiosques à partir de ce jour au tarif de 5.90€. La promesse de pouvoir réduire ses frais bancaires jusqu’à 1.000€ par an est surprenante. Mais qui peut bien payer 1.000€ de frais bancaires annuels sans s’être demandé s’il ne fallait pas renégocier ses tarifs auprès de sa banque ? C’est pourtant avec cette accroche étonnante et pour le moins racoleuse, que l’association 60 millions de consommateurs a publié son guide annuel sur les banques et les frais bancaires. Pourtant rien de bien nouveau, et bien peu de personnes seront concernées par de telles réductions de frais bancaires. Les écarts de tarification bancaire sur les services basiques étant le plus souvent ridiculement faibles.Lire la suite »

Prélèvement à la source et réductions / crédits d’impôts : 60% d’acompte versés dès le 15 janvier 2019

Afin que les contribuables bénéficiaires de crédits et/ou de réductions d’impôts ne fassent pas une avance de trésorerie trop conséquente à l’État, le gouvernement a choisi de doubler la mise, en accordant, non pas 30% d’acompte comme initialement prévu, mais 60%. Un geste pour couper court aux critiques sur l’impact négatif du prélèvement à la source sur le pouvoir d’achat des Français. Les investisseurs endettés, notamment dans l’immobilier locatif, apprécieront à juste titre cette décision.Lire la suite »

Crédit immobilier : l’impact du prélèvement à la source sur votre taux d’endettement, un réel souci ?

Certains futurs acquéreurs de biens immobiliers s’inquiètent de la mise en place du prélèvement à la source. Leur impôt sur le revenu sera collecté directement par leur employeur dès le 1er janvier 2019, leur feuille de paie indiquera alors un montant net à payer plus faible qu’à ce jour. la crainte est que cela nuise à leur dossier, par exemple, lors d’une demande de crédit immobilier, puisque, en théorie, mécaniquement leur taux d’endettement, calculé par la banque, devrait augmenter. En théorie seulement, mais pas dans la vraie vie.Lire la suite »

Fin heureuse du psychodrame sur le prélèvement à la source : les contribuables paieront bien avec plaisir leur impôt en temps réel

Après une semaine de tergiversations, le gouvernement a annoncé mardi le maintien du prélèvement à la source au 1er janvier 2019 avec quelques ajustements, mettant fin à la cacophonie sur cette réforme controversée, à défaut de rassurer complètement ses détracteurs.Lire la suite »

Impôt, prélèvement à la source confirmé au 1er janvier 2019 : feu vert d’Emmanuel Macron

Sans surprise, Emmanuel Macron met un terme à l’incroyable feuilleton de cette fin d’été. Après de multiples ergotements, le chef de l’État a donc finalement tranché : la mise en place du prélèvement à la source aura bien lieue au 1er janvier prochain.Lire la suite »

Jusqu’à 200€ offerts lors de la souscription de votre contrat d’assurance-vie Digital Vie

Nouvelle offre de bienvenue proposée par le courtier en assurance-vie, leader en France, AltaProfits, sur son contrat phare Digital Vie, assuré auprès de Suravenir. La prime proposée varie selon votre montant initial versé. Une condition de répartition de votre capital en unités de compte est imposée.Lire la suite »

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Guide épargne et placements : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)