Assurance-vie : Calcul du rendement des fonds euros

Publié le

Assurance-vie : Comment est calculé le rendement d’un fonds en euros ? Chaque fin d’année vous attendez que votre assureur annonce le rendement annuel du fonds euros de votre assurance-vie. Mais savez vous comment celui-ci est calculé ?

L’assurance-vie est de loin le placement préféré des Français, et pourtant, le taux de rémunération sur le fonds euros n’est jamais connu d’avance. Les épargnants placent donc les yeux fermés avec l’espérance que le rendement soit au rendez-vous. La déception est parfois à l’arrivée...

Assurance-vie : Quel sera le rendement de mon fonds euros ?

L’année se termine, les banques et assureurs proposant des contrats d’assurance-vie parmi leurs produits d’épargne, vont bientôt communiquer les rendements de leurs fonds euros pour l’année qui vient de s’écouler.

Comme pour tous les produits d’épargne, les rendements des fonds euros varient d’une année sur l’autre car leur base de calcul repose sur divers facteurs fluctuants et non sur une formule mathématique.

Il est donc impossible de prévoir le rendement d’un fonds en euros, les épargnants se basent sur l’historique des rendements pour connaître le niveau de performance de leurs supports choisis.

Le rendement d’un fonds en euros est le rendement d’un portefeuille de placements financiers : obligations, actions, titres immobiliers, etc. Il faut donc tenir compte des variations des données de marché pour l’ensemble de ces instruments financiers, pour en connaître le rendement, et notamment :

  • Aléas financiers de l’année,
  • Montant de la collecte nette de l’année,
  • Plus-values financières dégagées dans l’année (coupons d’obligations, dividendes d’actions, scpi, loyers immobiliers, plus values financières diverses ...), selon la typologique du fonds euros.

Assurance-vie : calcul rendement fonds euros

Cette courbe de la moyenne annuelle des rendements nets des fonds euros (donc prélèvements sociaux déduits) montre bien qu’effectivement les performances passées ne préjugent en rien des performances futures...

Une fois le résultat des plus-values dégagées par l’ensemble des produits financiers, il faudra bien-sûr en soustraire les pertes et l’éventuelle Provision à la détention durable (PDD). Cette provision est mise en place en cas de baisse consécutive sur une période de plus de 6 mois . Elle sert de précaution contre les risques financiers et son montant est évalué par la compagnie d’assurance elle-même.

Une fois l’ensemble de ces calculs effectués, le montant obtenu est ajouté à l’actif de l’assureur afin d’obtenir un taux de rendement brut auquel il faudra encore soustraire certaines parts pour obtenir un rendement net :

  • la part revenant à l’assureur,
  • la provision pour participation aux bénéfices (PPB).

Les sommes allouées au PBB doivent être redistribuées dans les 8 ans après avoir été mises de coté. Les sommes récupérées lors des années précédentes devront alors être ajoutées au taux brut.

Assurance-vie : Rendement fonds euros, toujours nets de frais, bruts des prélèvements sociaux !

Tous les taux de rendements publiés par les assureurs sont nets de frais de gestion, mais bruts des prélèvements sociaux. Ainsi, il est effectivement aisé de les comparer.

Attention !
Si le rendement du fonds euros est important dans le choix d’un contrat d’assurance-vie, il ne doit pas être le seul facteur de votre choix. En effet, les frais des contrats d’assurance-vie sont très variables d’un contrat à l’autre et ils peuvent à eux seuls réduire considérablement un rendement pourtant fort séduisant au départ. Il est donc primordial de comparer les contrats d’assurance-vie disponibles à la souscription !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Assurance-vie : Calcul du (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également