Retraite : Les différents types de trimestres

Publié le

Vous avez consulté votre relevé de carrière et vous êtes un peu perdu ? Trimestres cotisés, trimestres retenus, trimestres assimilés, trimestres validés... Cela correspond à quoi au juste ? Réponses...

Retraites : Les différentes catégories de trimestres

Il est possible de consulter son relevé de carrière de 20 à 67 ans c’est a dire pendant toute la durée de votre vie professionnelle. Il suffit de s’inscrire sur le site internet de la Cnav pour avoir accès son dossier personnel. Cela vous permet de savoir ou vous en êtes en terme de trimestres de retraite. Les trimestres servent de base de calcul pour la durée d’assurance (nombre de trimestres à valoir pour une retraite à taux plein) et le montant de votre future retraite. Il existe différents types de trimestres qui diffère selon la manière dont il ont été acquis et n’ont pas le même impact sur votre retraite :

- Trimestres cotisés : Un trimestre cotisé est acquis sur les périodes ou vous avez travaillé et donc durant laquelle vous avez versé des cotisations à la caisse de retraite.

- Trimestres assimilés : Les trimestres assimilés n’ont pas donné lieu à des cotisations, mais sont néanmoins pris en compte dans le calcul de la durée d’assurance.

En effet, certains statuts permettent de valider (sous conditions) des trimestres sans travailler et donc sans cotiser. C’est le cas par exemple des périodes de chômage, congé maternité, ITT ( incapacité temporaire de travail), maladies, trimestres accordées aux femmes par enfant élevé...

Ces trimestres sont bels est bien validés même si vous n’avez pas cotisé personnellement et s’ajoutent aux trimestres retenus, ce sont les trimestres d’assurance.

Les montants perçus pendant ces périodes ne pourront pas servir pour le calcul du salaire de base déterminant le montant de votre retraite même s’ils font partie de vos meilleurs années de rémunération.

Cas particuliers, 8 trimestres "non cotisés"peuvent être "considérés comme cotisés" on parle alors de trimestres assimilés : 4 trimestres pour les hommes ayant effectuer leur service militaire et 4 lors d’arrêt maladie, maternité ou accident du travail (ITT).

- Trimestres validés ou retenus : Ce sont l’ensemble des trimestres cotisés ou assimilés qui sont pris en compte dans le calcul de la durée d’assurance.

Retraite : La retraite anticipée

Vous avez commencé à travailler très jeune, vous n’avez pas encore l’âge légal de départ à la retraite mais suffisamment de trimestres retenus et vous souhaiteriez partir en retraite anticipée. Sachez que celle-ci peut vous être refusée car vous ne comptabilisez pas suffisamment de trimestres cotisés.

En effet, en cas de demande de retraite anticipée, il vous sera demandé de justifier un nombre de trimestres validés différent selon qu’ils sont cotisés ou non.
En cas de trimestres cotisés insuffisants il vous faudra justifier de 8 trimestres validés de plus que la durée d’assurance nécessaire pour obtenir le taux plein à l’âge légal.

En cas de cotisations insuffisantes, quelles solutions s’offrent a vous ?
- travailler plus longtemps pour obtenir les 8 trimestres manquants,
- partir plus tôt mais accepter un décote sur le montant de votre retraite
- racheter les trimestres manquants.

Pour éviter ces désagréments, il est important d’épargner pour sa retraite. En effet, une retraite complémentaire peut vous permettre non seulement de racheter vos trimestre manquants, mais également d’améliorer votre revenu de retraite. Ils existent de nombreux dispositif de retraite complémentaire : PERP, Perco, Préfon, Madelin, article 39...sans compter l’épargne personnelle (assurance-vie, livrets épargne...)

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Retraite : Les différents (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)