Epargne retraite 2017 : que faire ?

Publié le

Nous avons la réponse ! La mise en place du prélèvement à la source étant repoussée au 1er janvier 2019, du moins pour le moment, 2017 reste donc une année fiscale classique. Les épargnants peuvent donc épargner pour leur retraite sans crainte de voir s’envoler leurs réductions fiscales correspondantes.
Epargne retraite 2017 : que faire ?
©stock.adobe.com

Il suffit de payer des impôts sur le revenu pour être gagnant. Loin des fausses idées prônant que l’épargne retraite n’est attractive que pour les contribuables aisés, dès lors que l’on paie des impôts sur le revenu, épargner pour sa retraite est évidemment rentable !

Vous souhaitez réduire votre imposition au titre de vos revenus 2017 ? Les cotisations retraite sont déductibles de vos revenus globaux, dans les limites fixées par le Fisc. Il est donc intéressant de cotiser, à titre volontaire et facultatif, pour sa retraite, jusqu’au plafond si possible !

Avez-vous fait le plein de vos cotisations retraite pour 2017 ?

Calcul du plafond de déduction des cotisations retraite du revenu global.

Cotisations retraites : calcul du plafond disponible
cotisation retraite : ?
cotisation retraite
cotisation retraite ?
  • Oui
  • Non
cotisation retraite ?
  • Oui
  • Non
cotisation retraite ?
  • Oui
  • Non

Mais attention à ne pas dépasser les plafonds !

A lire aussi : Quel PERP choisir ?

Comme dans toute la fiscalité française, il s’agit de franchir un dédale de conditions et de calculs pour connaître la [a[réduction d’impôt]a] à laquelle nous avons droit.

Fiscalité et plafond des versements des placements épargne retraite (PERP, Madelin, Corem, Préfon, etc.)
Elément fiscal Détails
Intérêts/Plus-valuesLes intérêts des fonds euros ou plus-values des autres supports sont non imposables. Les prélèvements sociaux ne sont pas applicables sur l'épargne capitalisée des PERP.
Versements / Déduction fiscaleLes versements effectués sur un PERP sont déductibles du revenu global
Calcul du plafond de versementsDouble limite de 10 % des revenus professionnels, nets de cotisations sociale et de frais professionnels et du plafond PASS calculé annuellement. Les plafonds des années antérieures non utilisées peuvent être cumulées (cf avis d'impôt sur le revenu).
Plafond des versements 2018, pour l'impôt sur le revenu à payer en 201932 419 €
Déduction fiscaleLes versements effectués sur un contrat MADELIN sont déductibles du revenu global. Le TNS (travailleur non salarié) doit justifier qu'il est à jour de ses cotisations obligatoires d'assurance maladie et vieillesse.
Calcul du plafond de déduction fiscaleDouble limite de 10 % des revenus professionnels, nets de cotisations sociale et de frais professionnels et du plafond PASS calculé annuellement auquel s'ajoutent 15% de la différence entre ses revenus et une fois le Pass annuel. Dans ce calcul, les revenus pris en compte sont plafonés à 8 fois le PASS annuel.
Cumul Madelin et PERP ou PERCOLe plafond fiscal Madelin doit être réduit, le cas échéant, de l'abondement versé par l'entreprise au titre du PERCO (au profit du TNS), et des cotisations de retraite PERP.
Plafond maximal (*) des versements 2018, pour l'impôt sur le revenu à payer en 201974 969 €
(*) : Plafond maximal théorique pour un TNS dont les revenus sont au plafond de la prise en compte pour le calcul de la déduction, à savoir 8 fois le plafond PASS.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Epargne retraite 2017 : (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également