Gaz : fin des tarifs réglementés en 2023, les impacts pour les consommateurs ?

Publié le

La loi énergie-climat va rendre définitive la fin des tarifs réglementés du gaz en juin 2023. Si vous êtes actuellement abonné d’un tarif réglementé, vous devrez forcément choisir un tarif de marché, ouvert à la concurrence, d’ici là.
Gaz : fin des tarifs réglementés en 2023, les impacts pour les consommateurs ?
Fin des tarifs réglementés du gaz ©fotolia.fr/francetransactions.com

Fin des tarifs réglementés du gaz en juin 2023

Jugés contraires au droit européen par le Conseil d’État, les tarifs réglementés du gaz vont donc disparaître en 2023. Le gouvernement a donc prévu de mettre fin aux tarifs réglementés de vente du gaz naturel de manière progressive, jusqu’au 30 juin 2023. La mesure, initialement prévue dans la loi Pacte, a été intégrée au projet de loi énergie-climat.

Un plan de communication prévu par le gouvernement

Les factures et les sites web des fournisseurs de gaz préciseront les offres et les obligations des consommateurs restant abonnés aux tarifs réglementés. Une salve de 5 courriers seront également envoyés : le premier dans les 6 mois suivant la publication de la loi, les suivants début 2021, début et fin 2022, et en mars 2023. Ces courriers vous rappelleront notamment l’existence d’un comparateur d’offres officiel, proposé par le médiateur national de l’énergie.

Faut-il craindre une hausse des prix ?

Non. Une plus forte concurrence peut même faire baisser sensiblement les prix. A l’instar du marché de l’électricité, les tarifs réglementés établissent un seuil autour duquel les offres de marché s’articulent. Les offres pourraient être moins onéreuses si le prix réglementé n’existait pas. La concurrence jouerai alors son plein. Car la concurrence est forte...

Liste des fournisseurs de gaz : Alterna, Antargaz, Butagaz, Direct Energie, Dyneff, Ekwateur, Energies du Santerre, Engie, Eni, Gaz de bordeaux, Happ-e (Engie), Iberdrola, Ilek, iSowee, Total Spring, Vattenfall.

Changer impérativement avant fin juin 2023

En tant qu’abonné au gaz, faute d’abonnement à un tarif de marché, à partir du 1er juillet 2023, vous basculerez automatiquement à une offre de denier recours. Plus chère que celles du marché.

Le retour au tarif réglementé reste possible jusqu’en 2023

Si d’ores et déjà aujourd’hui vous avez choisi un opérateur alternatif pour le gaz et que vous souhaitez revenir au tarif réglementé, c’est possible. Il faut alors prendre contact avec Engie.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Gaz : fin des tarifs réglement : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également