Fonds euros : le niveau des provisions pour participation aux bénéfices (PPB) ne cesse d’augmenter d’année en année

Publié le

Pour les fonds euros ne redistribuant pas 100% de leurs bénéfices, la provision pour participation aux bénéfices (PPB) est un levier largement utilisé pour doper ou soutenir le rendement servi aux épargnants. Le prescripteur en produits d’assurance, Good Value For Money, dresse le bilan des PPB des fonds euros à fin 2016.
Fonds euros : le niveau des provisions pour participation aux bénéfices (PPB) ne cesse d'augmenter d'année en année
©stock.adobe.com

Hausse des provisions ? Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les épargnants, car tout ce qui est mis de côté par les assureurs est autant qui ne finit pas dans les produits des contrats des assurés. Les rendements 2017 des fonds euros feront encore grise mine. Mais les assureurs tentent ainsi de jouer sur les rendements publiés afin de lisser les éventuels trous d’air au fil des années. Et visiblement, ils sont de plus en plus prudents, car le niveau des PPB (provisions pour participation aux bénéfices) ne cesse de croître. Un mauvais signe pour les épargnants.

Toujours plus de provisions attendues au titre de l’année 2017

Concernant 2017, Good Value for Money anticipe une nouvelle hausse avec une montée de la PPB moyenne du marché autour de 3,50 %. Notons par ailleurs que dans l’hypothèse d’une remontée progressive des taux à partir de la mi-2018, la PPB devrait pouvoir être utilisée par le secteur afin de soutenir les taux servis durant plusieurs années et de « contrebalancer » l’effet dilutif des obligations achetées durant la période 2015-2018.

L’analyse de l’évolution de la PPB des « poids lourds » du marché en termes d’encours confirme des dotations massives à la PPB en 2016 :

  • Prédica (205 Md€ d’encours en euros fin 2016) a désormais une PPB de 7,1 M€ fin 2016, en croissance de + 1,73 Md€ par rapport à fin 2015.
  • CNP Assurances (256 Md€ d’encours en euros fin 2016) a désormais une PPB de 9,2 Md€ fin 2016, en croissance de + 1,96 Md€ par rapport à fin 2015.
  • Cardif Vie (92 Md€ d’encours en euros fin 2016) a désormais une PPB de 3,53 Md€ fin 2016, en croissance de + 0,68 Md€ par rapport à fin 2015.

A eux seuls, ces trois assureurs-vie ont donc doté 4,36 Md€ à la PPB en 2016. La dotation globale du secteur étant de 7,02 Md€ en 2016, cela signifie que Prédica, CNP Assurances et Cardif Vie ont réalisé à eux trois 62 % de la dotation du secteur en 2016.

Plusieurs assureurs-vie ont désormais des niveaux particulièrement élevés de PPB, notamment :

  • gmf Vie avec 5,07 %,
  • les Assurances Mutuelles Le Conservateur avec 4,76 %,
  • mma Vie avec 4,14 %,
  • Unofi avec 3,97 %,
  • Sogécap (Société Générale) avec 3,77 %.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Fonds euros : le niveau (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également