Réforme des retraites : 6 professions libérales s’allient pour défendre leurs caisses

Publié le

Les caisses de retraite des dentistes, pharmaciens, sages-femmes, vétérinaires, notaires, experts-comptables, regroupées au sein de l’association Pro’Action Retraite, ont affirmé jeudi leur refus de se fondre dans le futur régime universel voulu par Emmanuel Macron.
Réforme des retraites : 6 professions libérales s'allient pour défendre leurs caisses
©stock.adobe.com

Réforme des retraites : 6 professions libérales s’allient pour défendre leurs caisses

Les professionnels indépendants ont un "profond attachement à un système de retraite qui prenne en compte spécificités" et reste gouverné "par leurs pairs", explique Pro’Action Retraite dans un "livre blanc" publié jeudi.

Pas question pour eux de cotiser au même niveau que les salariés, ni de partager leurs réserves financières.

Après 18 mois de concertation sur la réforme des retraites promise par le chef de l’Etat, l’association dénonce "la dérive vers la création d’un régime unique" englobant tous les revenus jusqu’à 10.000 euros par mois.

Pro’Action Retraite redoute "une augmentation significative des cotisations pour de nombreux professionnels libéraux", dont les taux de prélèvement sont nettement inférieurs à ceux des salariés du privé.

Le gouvernement a pourtant assuré en octobre que les travailleurs indépendants "bénéficieraient d’un régime de cotisations adapté afin de ne pas bouleverser les équilibres économiques de leur activité".

Les six caisses de retraite réfractaires s’inquiètent aussi de la "disparition de leurs réserves au travers d’une mutualisation" avec les autres régimes.

Assises sur un trésor de "plus de 20 milliards d’euros", soit "plus de 7 années de prestations à payer", elles s’opposent à ce que leurs professions "contribuent sans contrepartie au financement des pensions servies à des retraités partis à 57 ans", quand les indépendants font valoir leurs droits "en moyenne aux alentours de 67 ans".

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réforme des retraites : 6 (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également