Jacob (LR) appelle à vite installer les conseils municipaux élus pour redémarrer l’économie

Le président des Républicains (LR) Christian Jacob a appelé jeudi à installer rapidement les conseils municipaux élus dès le premier tour des municipales pour aider à faire redémarrer l’économie.
Jacob (LR) appelle à vite installer les conseils municipaux élus pour redémarrer l'économie
© stock.adobe.com

Publié le

Jacob (LR) appelle à vite installer les conseils municipaux élus pour "redémarrer l’économie"

"Sur 35.000 communes, il y a 30.000 conseils municipaux qui ont été élus" le 15 mars. "Il faut les installer pour qu’ils puissent délibérer valablement", a affirmé à l’AFP M. Jacob, qui a formulé cette demande jeudi matin lors d’une réunion par visio-conférence avec le Premier ministre et les chefs de partis et de groupes parlementaires.

En effet "les collectivités territoriales ont un rôle déterminant dans la commande publique" et "plus on décale dans le temps l’installation de ces conseils municipaux, plus la commande publique va être décalée aussi", a-t-elle averti.

"Dans des secteurs comme le BTP ça a des conséquences économiques dramatiques car ils sont très dépendants de la commande publique alors qu’ils sont très pourvoyeurs d’emplois", a-t-il résumé.

Selon lui "il faut lier" ce sujet "à la fin du confinement. Mais on peut aussi peut-être installer les conseils par visio-conférence".

"Ce n’est pasun sujet de politique politicienne, c’est un sujet très concret, comment on fait redémarrer l’économie", a ajouté M. Jacob, en soulignant le cas des intercommunalités "qui bien souvent ont la compétence économique".

"Tant que les élections ne sont pas terminées, vous ne pouvez pas installer les EPCI" parce qu’il y a parfois "des maires élus et d’autres non élus" dans ces intercommunalités.

C’est pourquoi "plus on décale les élections, plus les conséquences économiques seront catastrophiques", a-t-il averti.

Un nouveau report du second tour des élections municipales, initialement prévu le 22 mars et déjà reporté à juin en raison de l’épidémie du coronavirus, a été évoqué lors de la réunion de jeudi matin, mais le chef du gouvernement "n’a pas donné de date" selon plusieurs participants à l’AFP.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Jacob (LR) appelle à vite (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également