Classement 2017 des PERP

Publié le par FranceTransactions.com, mis à jour le .

Classement 2017 des PERP référencés sur le Guide de l’Epargne. La liste est triée selon l’indicateur d’évaluation du Guide de l’Épargne (cf détails des critères).

PERP 2017

La fin d’année 2017 renforce l’intérêt des épargnants pour les PERP. L’année fiscale blanche de 2018 ne permettra pas de bénéficier de la réduction d’impôt sur le revenu liée au versement sur son plan d’épargne retraite (que ce soit un PERP, un Préfon, ou autre). L’occasion de scruter de nouveau ce classement des PERP.

Contrats PERPClass.(*)Rendements fonds euros 2016(1)Frais sur versementsFrais sur rentesDépôts min.
ouverture
mensuel
Maxi.(2)Négociés (3)Quittances arréragesEncours
Carac Perspectives
Carac Perspectives
1.712.30 %2,44 %NC 3,00 %0,00 %150,00 €
30,00 €/mois
Concordances Perp Advance
Concordances Perp Advance
5.151.75 %0,00 %NC 2,00 %0,00 %5 000,00 €
0,00 €/mois
MMA Multisupport Perp
MMA Multisupport Perp
2.112.01 %4,80 %NC 0,00 %0,00 %100,00 €
50,00 €/mois
MULTI PERP (ex ACTIPER)
MULTI PERP (ex ACTIPER)
1.21.90 %4,00 %NC 1,00 %0,00 %300,00 €
80,00 €/mois
PERP Lignage
PERP Lignage
1.551.60 %4,65 %NC 0,00 %0,00 %150,00 €
50,00 €/mois

(*) : L'indicateur Guide Epargne (chiffres de la deuxième colonne) correspond au calcul suivant : Cumul simple des 3 derniers rendements nets publiés du fonds euros, desquels sont soustraits une fois les frais sur versements (négociés si existants) et une fois les frais de rente ajoutés des frais sur encours de rentes.

(1) : Rendements 2016 nets de frais de gestion et nets des prélèvements sociaux (non applicables sur les PERP).

(2) : Frais sur versements maximum, indiqués dans les conditions générales du PERP.

(3) : Frais sur versements négociés, pratiqués dans le cadre d'offres particulières en vigueur, accessibles via notre site, proposées par un ou plusieurs intermédiaires financiers partenaires.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Classement 2017 des PERP : Publiez un commentaire ou posez votre question...

12 commentaires

  • Classement 2016 des PERP

    25 août 2017 12:38, par G.E.

    Bonjour,

    Les versements PERP effectués en 2017 seront-ils déductibles du revenu imposable d’une manière ou d’une autre si la prélèvement mensuel de l’impôt sur le revenu démarre en janvier 2018 ?
    Si réponse oui, le plafond sera t-il le même en 2018 ou un seul plafond pour les années 2017 et 2018 ?

    Etienne

    Répondre à ce message

    • Classement 2016 des PERP

      Bonjour,

      Oui, les versements effectués en 2017 viennent impacter l’assiette 2017, car cette année 2017 est bien imposable sur les revenus. La mise en place du prélèvement à la source a été reporté d’une année, donc l’année blanche fiscale devrait être 2018, si ce prélèvement est mis en place au 1er janvier 2019.

      La question restera entière en 2018, comment seront traités les versements sur le PERP, alors que les revenus du travail seront non imposables. Bercy doit préciser sa position. Tous les produits d’épargne retraite sont concernés (madelin, préfon, etc.).

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Classement 2017 des PERP

    27 octobre 2017 15:56, par borie

    bonjour,
    J’ai 57 ans, si je prend un PERP avant le 31/12/2017, lors de ma retraite je pourrais d egager 20%.
    Mais ma rente viagere des 80% restants sera de quel montant et pendant combien de temps ?
    Enfin suis je obliger d arreter les versements au jour de ma retraite ?
    merci a vous.

    Répondre à ce message

    • Classement 2017 des PERP

      Bonjour,

      Le PERP est plutôt un placement épargne long terme. Commencer à 57 ans me semble bien tardif car vous n’avez pas suffisamment de temps avant votre départ à la retraite pour investir sur des unités de compte à long terme pour tenter de chercher du rendement. Investir sur un fonds euros via un perp n’a que peu d’intérêt. Etudiez donc plutôt l’opportunité d’une assurance-vie, la sortie en rente viagère est également possible si c’est cela que vous recherchez absolument.

      La rente viagère est basée sur le capital acquis en fin de période d’épargne. Considérez, grosso modo, qu’il faut 100.000 euros de capital pour avoir une rente viagère mensuelle d’à peine 300 euros. Cette rente est soumis à imposition...

      Calcul de rente viagère

      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Est-ce que ce monde est sérieux ?

    28 octobre 2017 23:46, par Cafti

    « Considérez, grosso modo, qu’il faut 100.000 euros de capital pour avoir une rente viagère mensuelle d’à peine 300 euros. »
    On rappellera que 100 000 ÷ 300 / 12 = 28.
    Pour une retraite à 62 ans (dans le meilleur des cas) l’épargnant peut se verser lui-même ce complément, jusque l’âge de 90 ans.
    On voit par là qu’un PERP qui vous aliène 80 % de votre capital, c’est vachement une bonne idée… pour les banques et les assureurs.

    Répondre à ce message

    • Est-ce que ce monde est sérieux ?

      Et encore, la rente viagère est soumise à imposition sur les revenus, pas le rachat partiel de son capital si l’on se place dans le cadre d’une assurance-vie en utilisant son abattement sur les produits.

      En revanche, c’est la limitation des rentes viagères, quelque soit le placement (assurance-vie, pea, etc.) et non pas spécifiquement un problème du PERP. Pour ceux qui espèrent approcher un âge centenaire, et/ou misent sur la réversion après leur décès, et veulent donc absolument une rente viagère, via un PERP, au moins, le capital n’est pas financé à 100% par l’épargnant, compte-tenu de la réduction d’impôt obtenue lors des versements.

      Répondre à ce message

  • La rente viagère, c’est le mal

    30 octobre 2017 23:47, par Cafti

    « c’est la limitation des rentes viagères, […] et non pas spécifiquement un problème du PERP »
    Nous avons déjà eu cet échange, alors disons que c’est à 80 % le problème du PERP puisqu’il impose 80 % en rente.
    En revanche, je me demande comment vous arrivez à écrire, sans frémir, les horreurs suivantes :
    « Pour ceux qui […] et/ou misent sur la réversion après leur décès, […], via un PERP, au moins, le capital n’est pas financé à 100% par l’épargnant, compte-tenu de la réduction d’impôt obtenue lors des versements. »
    Vous fustigez les gouvernements qui ne savent que lever impôts et mettre en place taxes, mais vous vous réjouissez que les impôts servent à financer l’épargne des riches ? C’est une vraie question que je vous pose, qu’est-ce qui sous-tend ce raisonnement ?
    Mon opinion est que toute réduction d’impôt accordée à une minorité est payée ensuite par la majorité.
    Exemple : Flat Tax + suppression de l’iSF, 25 milliards d’euros en cinq ans. Gain espérés : 50 000 emplois.
    Suppression des emplois aidés qui coûtent trop cher aux impôts : 115 000 € par emploi pour 5 ans.
    Vous divisez 25 milliards par 115 000, et vous obtenez 217 400.

    Répondre à ce message

    • La rente viagère, c’est le mal

      Bonjour,

      Rien de bien particulier sous-tendu dans mes propos, je n’ai pas cette pertinence d’esprit. Je voulais juste indiquer que ceux qui sont au TMI de 30% et plus ont tout intérêt à en bénéficier. Maintenant que sur le fond cela choque j’en suis désolé, mais plutôt que de se lamenter en se disant que ce monde est profondément injuste et qu’il faudrait que tout le monde soit riche pour que les pauvres n’existent pas, en profiter avant le 31/12 n’est pas si stupide. L’hiver arrive...

      Cdt

      Répondre à ce message

  • Classement 2017 des PERP

    19 novembre 2017 20:56, par Joelle

    Bonjour,
    Vous n’avez pas classé la MACSF
    Pourriez vous l’analyser.
    Cdlt
    Joelle

    Répondre à ce message

    • Classement 2017 des PERP

      Bonjour,

      Merci pour votre suggestion. Ce PERP étant à points retraite, ce sera difficile de le comparer aux autres, mais rien d’impossible :)

      bien à vous

      Répondre à ce message

  • Classement 2017 des PERP

    15 décembre 2017 17:22, par stéphane

    Bonjour
    Que pensez-vous du Perp de l’APICIL qui {a priori} fait partie de ceux qui prélève le moins de frais ?
    Merci

    Répondre à ce message

    • Classement 2017 des PERP

      Bonjour,

      Effectivement, pour l’épargnant qui ne subit pas les frais sur versements indiqués dans la documentation (5% !), mais bénéficie plutôt d’un 0%, ce PERP est attractif, car il ne compense pas l’absence de frais sur versements (négociés donc) par des frais sur encours ou rentes. En revanche, pour une épargne long terme, le fonds euros me semble un peu poussif, en-dessous du rendement de la concurrence. De même, à ma connaissance ce PERP ne permet pas encore de miser sur des SCPI ou autres titres vifs ou trackers, ce qui est pourtant très tendance en ce moment auprès de ses concurrents.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)