La Nef (Dépôt à terme microfinance)

Publié le , mis à jour le

Dépôt à terme microfinance, compte à terme éthique la Société financière de la Nef. Placement solidaire pour soutenir le développement économique local des pays du sud. Détails, rémunérations et avis des internautes...

Compte à terme

Le compte à terme est un placement rémunéré selon le montant déposé et la durée d’investissement (de 1 mois à 120 mois). Plus la durée est longue, plus le rendement est attractif.

Caractéristiques du compte à terme :

  • Dépôt unique, néanmoins le versement complémentaire est possible selon les établissements.
  • Rémunération fixe ou progressive.
  • Gain distribués au terme échu ou au trimestre, semestre (comptes à terme à revenus).
  • Frais de retrait anticipés selon les banques.

Compte à terme solidaire de la Nef, Dépôt à terme microfinance

La Société financière de la Nef est une coopérative de finances solidaires. livrets épargne, comptes bancaires, la nef propose aussi des comptes à terme thématiques appelés Compte épargne nature et insertion ou Dépôt à terme microfinance.

Dépôt à terme microfinance est né de la collaboration entre l’Ecidec, La Nef et l’UMECAS. Ce compte à terme collecte l’argent auprès des particuliers ou des personnes morales afin de le mettre au service d’institutions de microfinance en Afrique de l’Ouest.

L’épargnant soutient le développement économique local en nantissant tout de même une partie de ses dépôts (50%). Des dispositions ont cependant été prises pour limiter au maximum le risque.

[a[Taux d’intérêt]a] du Dépôt à terme microfinance (Compte à terme solidaire) :

Compte à Terme CREDIT COOPERATIF (CAT) Taux progressif
Données actualisées au 13/12/2013
PériodesTaux brut Dépôt min. Dépôt max. Pénalités
(retrait avant terme)
30 mois2.50 %1 000 €NCNC
Taux de rendement moyen brut annuel : 2,50% sur 2.5 années. Taux bruts. Données indicatives uniquement.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article La Nef (Dépôt à terme microfin : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également