IFI 2018

Publié le , mis à jour le

IFI 2018 : Impôt sur la Fortune Immobilière. Le nouvel impôt IFI remplacera l’ISF à compter de 2018. Décryptage.

Hausse de la CSG, suppression progressive de la taxe d’habitation et totale de l’ISF, mise en place de la Flat Tax et de l’IFI, les promesses électorales du candidat Macron se mettent en marche.

L’IFI, pour Impôt sur la Fortune Immobilière remplace peu ou proue l’ISF. Les Français sont majoritairement investis en immobilier (à hauteur de 70% de leur patrimoine), l’IFI se recentre uniquement sur cet actif.

Tous les actifs immobiliers concernés, même la pierre-papier !

La question était posée, quid de la pierre-papier ? SCPI, SCI et autres OPCI, aussi bien en direct que dans le cadre de contrats d’assurance-vie.

La réponse est claire : la pierre-papier, quelque soit son mode de détention, rentre dans le calcul de l’assiette d’imposition de l’IFI.

IFI : Imposition à partir de 1.300.000€ d’avoirs immobiliers

Comme l’ISF, l’IFI concernera uniquement les contribuables dont le foyer fiscal détient plus d’1.300.000€ d’avoirs en immobiliers. La résidence principale permet toujours de bénéficier d’une décote de 30%.

IFI : Barème de l’ISF, ni plus, ni moins

Si l’imposition est activée à partir de 1,3 million d’euros, le barème débute lui à 800.000 €.

Barème 2018 de l'impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), applicable au 1er janvier 2018.
Valeur nette du patrimoine immobilier soumis à l'IFI Taux d'imposition IFI
Valeur au-delà de laquelle l'IFI est activé : 1.300.000,00 €
Jusqu'à 799 999 €0,00 %
De 800 000 € à 1 300 000 €0,50 %
De 1 300 001 € à 2 570 000 €0,70 %
De 2 570 001 € à 5 000 000 €1,00 %
De 5 000 001 € à 10 000 000 €1,25 %
A partir de 10 000 001 €1,50 %
Une réduction de 30% sur la valeur de la résidence principale est applicable.
© fotolia.com

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article IFI 2018 : Publiez un commentaire ou posez votre question...

4 commentaires

  • IFI 2018

    18 novembre 14:28, par cari

    Le capital restant dû à la banque en cas de crédit est-il déductible de l’assiette imposable à l’IFI ?

    Répondre à ce message

  • IFI 2018

    19 novembre 08:32, par ANDRE

    Bonjour,

    Quid répartition entre usufruitier et nu-propriétaire ?
    * en cas de succession ?
    * en cas d’investissement d’un bien immobilier en démembrement ?

    Peut-on toujours déduire de l’assiette imposable le reliquat de droits de succession échelonnés se rapportant aux biens immobiliers ?

    Et si j’achète un appartement, avec un prêt in fine ?

    Imposition d’un bien professionnel donné en location à un tiers ( boutique ) ?

    Merci

    Répondre à ce message

    • IFI 2018

      Bonsoir,

      Pas vraiment de changement avec l’IFI par rapport à la prise en compte de l’assiette ISF pour la partie immobilière, sauf pour la partie succession.

      - en cas de succession ?

      La quote-part du nu-propriétaire est prise en compte à hauteur des droits pour l’assiette IFI (droits reçus via l’article 757 du Code Civil) (changement par rapport à l’ISF ou l’usufruitier portait intégralement l’assiette).

      - en cas d’investissement d’un bien immobilier en démembrement ?

      L’usufruitier supporte 100% de l’assiette imposable IFI.

      - Et si j’achète un appartement, avec un prêt in fine ?

      Comme pour l’ISF, le capital nanti est pris en compte dans l’assiette IFI.

      Imposition d’un bien professionnel donné en location à un tiers ( boutique ) ?

      Ce type de bien est exonéré, comme avant.

      Bien à vous

      Répondre à ce message

A lire également

Enregistrer au format PDF Téléchargez cet article (PDF)