Obligations des pays émergents : Des rendements élevés, mais pas sans risques !

©stock.adobe.com
Obligations de l’Inde, du Brésil, du Mexique... De plus en plus de fonds obligataires proposent aujourd’hui d’investir dans les obligations des pays émergents. Des investissements attractifs par leurs rendements mais pas dénués de risques. Détails...

Publié le

Obligations : la crise de la dette a changé la donne...

La crise de la dette en Europe aura marqué un changement radical dans l’approche de l’investissement obligataire. Considéré pendant des décennies comme l’emprunt sûr par excellence, les dettes publiques d’Etat sont aujourd’hui des emprunts risqués.

Si investir en Allemagne ou en France peut encore paraître relativement sans risque pour le moment, les rendements affichés sont très faibles (entre 2,7 et 2,9 % en France et 1,6 % en Allemagne, pour les obligations à 10 ans). A l’inverse, certains pays européens comme l’Espagne (5,8 % sur 10 ans) ou l’Irlande (7,1 % sur 10 ans) présentent des rendements élevés mais des risques de défaut beaucoup plus important.

Comment alors allier sécurité et rendement ?

Pour de nombreux fonds obligataires, la réponse à cette question réside dans les emprunts des pays émergents.

Obligations des pays émergents : le nouvel eldorado ?

Bénéficiant de rendements très attractifs, les pays émergents sont aujourd’hui des placements moins risqués qu’il y a quelques années car les pays ont réussi à prouver leur solidité économique et la pérennité de leur modèle de croissance.

Info utile : D'après le spécialiste de l'évaluation des fonds, Morningstar : les performances des obligations émergentes sont très nettement supérieures aux autres : +18 % sur un an, contre +6,8 % pour les emprunts d'Etats européens et +5,23 % pour les emprunts des entreprises européennes.

Des pays comme le Brésil (2,7 % sur 10 ans) le Mexique (3,2 %) voient même leur taux devenir de plus en plus proche des pays européens témoignant de la confiance que leur accordent les marchés financiers. Mais en moyenne, les rendements de la dette de ces pays restent supérieurs. En Inde par exemple les obligations à 10 ans rapporte 8,36 % par an.

Performances des 5 meilleurs fonds obligataires émergents sur un an (Classement Morning Star)
Nom du FondsPerformance depuis le 01/01/2012Performance sur un anPerformance sur 3 ansCode ISIN
Aviva Investor Emerging Markets Bond Fund I
3,95 %
23,82 %
52,40 %
LU0180621947
Lyxor ETF Iboxx $ Liquid Emerging Markets Sovereigns
2,52 %
23,31 %
-
FR0010967323
Bny Mellon Emerging Mkts Debt Fund C USD
3,76 %
23,27 %
50,69 %
IE00B06YCB08
Amundi ETF Global Emerging Bond Markit Iboxx
2,52 %
23,25 %
-
FR0010959668
Goldman Sachs Funds Global Emerging Mkts Debt Ptf I USD
3,55%
22,90%
60,85%
LU0302283675
Source : Morning Star

Avec leur développement régulier, les pays émergents vont avoir de moins en moins recours à l’emprunt pour se développer et à des taux plus bas qu’aujourd’hui. Dés lors, les emprunts émis actuellement seront de plus en plus demandés et leur valeurs va mécaniquement augmenter. C’est donc un investissement particulièrement intéressant à faire à en ce moment.

Obligations des pays émergents : les risques

Les placements dans les pays émergents sont très alléchants mais ne sont pas sans risques.

Tout d’abord au même titre qu’en Europe les placements dans les entreprises de ces pays cours toujours un risque de faillite. Il est d’autant plus important que la solidité financière des entreprises est souvent moindre qu’en Europe.

En revanche, la solvabilité des Etats s’est nettement améliorée ces dernières années et des pays, comme le Brésil, sont aujourd’hui notés "Triple B" ou une note équivalente par les trois grandes agences de notations (Fitch, Moody’s et Standard & Poor’s), se rapprochant petit à petit du fameux triple A.

Attention tout de même au libellé de la dette, c’est à dire la monnaie dans laquelle le pays emprunte. Si celle-ci est en dollars ou en euros, il n’y a pas de problème, par contre si la dette est libellée dans une autre monnaie les risques de change peuvent être très élevés, en raison de la volatilité du marché du Forex.

N’oubliez pas de bien regarder les frais de gestion proposés par les fonds obligataires, ils sont souvent beaucoup plus élevés que pour les obligations européennes. Il faut donc bien choisir ses investissements !

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Obligations des pays émergents : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également