Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Cancer du sein, première cause de mortalité #OctobreRose : se faire dépister tous les deux ans est vital !

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France et constitue chez elles la principale cause de mortalité.

© stock.adobe.com
Publié le , mis à jour le

EURO+, 100% fonds euros, objectif rendement 2024 > 4.50 %

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans avoir recours au moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant un des meilleurs plans épargne sans risque sur 2024. Son objectif de rendement pour 2024 devrait s’approcher des 5 % (non garanti, net des frais de gestion, brut des prélèvements sociaux et fiscaux).

Octobre Rose : cancer du sein

Octobre Rose fête son 30e anniversaire en 2023. L’événement symbolisé par le ruban rose met l’accent sur le dépistage organisé, avec l’Institut national du cancer. À partir de 50 ans, faites-vous dépister tous les deux ans : vous vous en remercierez !

Le saviez-vous ? : Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes en France et constitue chez elles la principale cause de mortalité.

L’Institut national du cancer (INCa) estime que 80 % des cancers du sein surviennent après l’âge de 50 ans. C’est à partir de cet âge que l’INCa préconise d’effectuer un dépistage régulier, le plus efficace afin d’augmenter les chances de guérison en cas de maladie. Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas ; par ailleurs, détectée à un stade précoce, la maladie nécessite, en général, des traitements moins lourds et moins agressifs.

À savoir : si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous n’avez pas d’antécédents personnels ou familiaux concernant la maladie, ni symptômes, votre niveau de risque est considéré comme « moyen » et le programme national de dépistage vous est recommandé.

Le dispositif

À partir de l’âge de 50 ans et tous les 2 ans (en l’absence de symptômes et de risque élevé), vous recevez à votre domicile un courrier vous invitant à réaliser un dépistage du cancer du sein. Une liste de radiologues agréés est jointe à cette invitation et vous pouvez choisir librement celui que vous souhaitez consulter ou bien prendre rendez-vous chez un radiologue agréé hors de votre département de résidence. Le dépistage consiste en un examen clinique des seins (examen réalisé directement sur la patiente) ainsi qu’une mammographie (examen radiologique). Dans la cadre du programme de dépistage organisé, une deuxième lecture systématique des mammographies jugées normales est assurée, par sécurité, par un second radiologue expérimenté. Dans certaines situations, une échographie des seins est également nécessaire pour compléter la mammographie, par exemple lorsque la densité des seins ne permet pas d’interpréter correctement la mammographie.

Ce dépistage organisé est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

Le dépistage systématique ne concerne pas les personnes de moins de 50 ans. Pour les personnes âgées de plus de 74 ans, il doit faire l’objet d’une discussion avec le médecin traitant.

À noter : à partir de 25 ans, un examen clinique (observation et palpation) des seins est recommandé au moins une fois par an, quel que soit votre niveau de risque. Il peut être réalisé par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme.

Si une mammographie a été réalisée il y a moins de 2 ans, il n’est pas nécessaire de programmer cet examen. Il suffit d’indiquer la date de cette mammographie dans le questionnaire reçu avec le courrier et d’en informer son Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC). La prochaine invitation sera envoyée 2 ans après cette date.

L’INCa répond à toutes vos interrogations concernant le programme de dépistage, comme par exemple :

  • Je n’ai pas reçu mon invitation, à qui dois-je m’adresser ?
  • J’ai eu un cancer du sein, est-ce que je vais recevoir une invitation ?
  • J’ai des prothèses mammaires, est-ce que c’est un problème ?
  • La mammographie détecte-t-elle tous les cancers qui seraient présents ?
  • La mammographie fait-elle mal ?
  • Comment suis-je informée des résultats ?
  • Et si une anomalie est détectée ?
  • Et si je décide de ne pas me faire dépister ?

Pour en savoir plus , vous pouvez aussi consulter le livret d’informations pratiques de l’Institut national du cancer.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonus de + 1 % sur le fonds euros CARAC en 2024, aucuns frais sur versements👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2PLACEMENT-DIRECT VIEPlacement Direct Vie (SWISS LIFE ASSURANCE ET PATRIMOINE) Jusqu'à 500€ offerts pour 2.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Cancer du sein, première (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Cancer du sein, première cause de mortalité... : à lire également