PGE (Prêt Garanti par l’État) : crédit octroyé de 200.000€ en moyenne, 500.000 entreprises bénéficiaires

PGE (Prêt Garanti par l’État) © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Le PGE (Prêt Garanti par l’État) rencontre un succès important : plus de 100 milliards d’euros ont été octroyés par les banques à mi-mai selon la FBF (Fédération Bancaire Française). Un succès attestant du sérieux de la crise économique liée à cette période de confinement, désormais révolue.

Publié le

100 milliards d’euros octroyés

Les banques confirment leur soutien à l’économie. Lancé le 25 mars dernier, le prêt garanti par l’Etat (PGE) est plébiscité par les entreprises et professionnels. Après 1 mois et demi, on compte plus de 500.000 demandes pour près de 100 milliards €, pour les entreprises et professionnels dont l’activité économique a été impactée par l’épidémie de coronavirus et la période de confinement. Un effet d’aubaine également pour les entreprises...

Taux d’intérêt de 0.25% à 0.50%, une réelle opportunité

Le PGE est accessible à un taux d’intérêt de 0,25% pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires jusqu’à 50 millions d’euros, et de 0,50% pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur. Garanti à hauteur de 90% par l’Etat et de 10% par la banque jusqu’à 1,5 milliards d’euros, 20% par la banque jusqu’à 5 milliards d’euros et 30% au-delà.
Il bénéficie d’un différé d’amortissement total (intérêts et capital) pour la première année. A l’issue de celle-ci, l’entreprise cliente pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans. Il est distribué à prix coûtant et permettra ainsi aux entrepreneurs de passer au mieux cette situation de crise inédite.

Une mise en place rapide

Le PGE a été mis en place en un temps record par les banques avec les pouvoirs publics, afin d’apporter la trésorerie nécessaire aux entreprises et activités du territoire (professionnels, entreprises de toutes tailles). Ce défi a été relevé. La mobilisation et l’engagement des banquières et banquiers de France n’ont pas faibli pour accompagner leurs clients. Cette demande reçue de 100 Mds€ appelle un effort considérable, correspondant, en sept semaines, à 15 mois de production de crédits aux TPE 90% des demandes de PGE viennent de TPE .

En volume, 10% de cet accompagnement bénéficie au secteur de l’hôtellerie-restauration, soit quasiment 6 Mds€ des PGE accordés et 2 Mds€ de reports d’échéance. Aujourd’hui, dans le cadre du plan Tourisme, un effort particulier des banques est annoncé pour que les PME du secteur bénéficient de moratoires plus longs (jusqu’à 12 mois) et qu’elles puissent demander, d’ici le 31 décembre 2020, un " PGE saison ", basé potentiellement sur les 3 meilleurs mois de l’année 2019, pour tenir compte de leurs restrictions administratives d’activité.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article PGE (Prêt Garanti par l'É : Publiez un commentaire ou posez votre question...

3 commentaires

Sur le même sujet

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également