Première en France : une banque répercute un taux négatif sur les dépôts d’une partie de ses clients

Publié le

La politique ubuesque des taux négatifs appliquée par la BCE va devenir rapidement concrète pour les Français. Alors qu’en Allemagne les dépôts bancaires sont taxés dans plus d’une centaine de banques, depuis 2016, au-delà du solde des 100.000€, en France, aucune banque n’avait encore osé franchir ce pas. C’est désormais chose faite, avec toutefois, une cible de clientèle pouvant largement assumer cette situation, et un solde bancaire au-delà du million d’euros.
Première en France : une banque répercute un taux négatif sur les dépôts d'une partie de ses clients
Taux négatifs sur les compte à vue en France © francetransactions.com/fotolia.fr

Politique de la BCE, forcer les banques à distribuer des crédits

Les banques ne rechignent pourtant pas à vendre des crédits. Les conditions d’octroi actuelles sont même les plus souples jamais rencontrées. Les banques ne tiennent pas compte du prix des biens immobiliers achetés, au détriment des acquéreurs, financent leurs projets laissant entrevoir de grandes difficultés financières dans les années à venir. Une fois la bulle immobilière actuelle explosée. Peu importe, la BCE n’a pas été mandatée pour cela, son objectif principal, comme l’a rappelé Mario Draghi lors de sa conférence de presse la semaine passée, c’est une inflation en zone euro à 2%. Ainsi, la BCE a entériné sa politique de taux négatifs en abaissant davantage, à -0.50%, le taux de rémunération des dépôts excédentaires obligatoires des banques auprès de l’institution. Quid de l’impact des taux négatifs appliqués sur les comptes à vue des usagers des banques ? L’actuel gouverneur de la BCE n’en a que faire. Il reconnaît qu’aucune solution n’est parfaite et que des impacts négatifs existent. Merci la BCE !

Taux négatif appliqué sur les dépôts bancaires en France

Le groupe bancaire Lombard Odier a annoncé qu’il appliquera une pénalité sur les dépôts de ses clients supérieurs à un million d’euros. Dans un contexte de taux négatifs, cette banque privée sera la première en France à ponctionner les dépôts en liquide dépassant un million d’euros, rapporte ainsi la quotidien Les Échos. En clair, il faudra désormais payer pour déposer de l’argent sur son compte. Le taux de pénalité qui sera appliqué à partir du mois d’octobre n’a toutefois pas encore été communiqué.

Taux fixes directeurs de la BCETaux
Taux de refinancement0.00 %
Taux de dépôt au jour le jour-0.50 %
Taux de prêt marginal au jour le jour0.25 %

Taux négatifs sur les dépôts, ce n’est plus un cauchemar, mais une réalité...

Les banques privées, dont les clients détiennent plus de liquidités que ceux des banques de détail, sont les premières touchées. D’après Les Échos, la banques Neuflize OBC songerait elle aussi à ponctionner les dépôts de ses clients en gestion libre. À l’instar de Société Générale Private Banking.

Si la démarche de Lombard Odier est une première en France, certains groupes bancaires ont déjà franchi le pas à l’étranger. C’est le cas de Crédit Suisse qui prélève 0,4% sur les dépôts de ses clients supérieurs à un million d’euros en Suisse. La banque UBS a pour sa part annoncé qu’elle appliquerait une pénalité de 0,6% sur les dépôts supérieurs à 500.000 euros à partir du mois de novembre. En Allemagne, depuis 2016, des dizaines de banques ont également décidé de pratiquer des taux d’intérêt négatifs sur les dépôts de leurs clients, et ce, dès 100.000€.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Première en France : une (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

Offres de bienvenue des banques, vous aussi, percevez votre bonus !

Comment épargner sur ses frais bancaires ? De la théorie à la pratique

Epargnez sur vos frais bancaires !

A lire également