Finance : 26 % des Français se déclarent vulnérables

©stock.adobe.com
Un quart des Français s’estiment vulnérables financièrement, selon une étude Ipsos Mori. Lire la suite...

Publié le

82 % des Français s’inquiètent du coût de la vie

D’après une étude réalisée par Ipsos Mori pour la société de garantie financière Genworth, 26 % des Français se déclarent "vulnérables financièrement" et 82 % sont particulièrement inquiets par l’augmentation du coût de la vie.

Réalisée entre octobre et novembre 2012, cette étude, qui porte sur 13.000 ménages répartis dans 20 pays différents souligne, une détérioration du sentiment de sécurité financière. Entre 2007 et 2012, l’indice de sécurité financière Français est passé de 47/100 à 36/100.

En 2007, date de la première étude, seul 16 % des ménages français se disaient vulnérables et 12 % se voyaient même "financièrement stables" contre seulement 7 % aujourd’hui.

La majorité des Français, (52 % contre 53 % en 2007) se déclarent "circonspects" et pensent que leur situation restera inchangée ou se détériorera.

Les 15 % restants sont-eux plus optimistes et estiment que leur situation va s’améliorer.

Concernant les inquiétudes des Français pour l’avenir, ils citent :

  • le coût de la vie (82 %),
  • la sécurité de l’emploi (36 %),
  • le revenu des salaires (29 %).

La Chine, un pays sûr financièrement !

Au niveau international, c’est la Chine qui a l’indice de sécurité financière le plus élevé avec 78, suivie par la Norvège (71) et la Suède (67). En revanche, les pays comme l’Espagne (17), la Pologne (13), l’Italie (11), le Portugal (6) et surtout la Grèce (1) ferment la marche.

Plus étonnant, la politique économique solide de l’Allemagne ne semble pas donner confiance à ses habitants puisque l’indice de sécurité financière n’y est que de 29 soit 7 points de moins que la France (36) et 10 de moins que la Grande Bretagne (39).

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Finance : 26 % des Français : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également