Inflation (octobre 2010) : légère hausse compensée par la baisse des prix des produits manufacturés

©stock.adobe.com
Au mois d’octobre 2010, l’indice des prix à la consommation est en légère augmentation, tiré vers le haut par l’accroissement des prix des produits pétroliers et de l’augmentation saisonnière des prix des services, détails...

Publié le

Indice des prix à la consommation, octobre 2010

Évolution mensuelle : +0,1 % ; variation annuelle : +1,6 %

En octobre 2010, l’indice des prix à la consommation (IPC) est en hausse de 0,1 %, après une baisse de même ampleur au mois de septembre. Sur un an, il croît de 1,6 %. Hors tabac, l’indice est également en hausse de 0,1 % en octobre (+1,5 % sur un an). Corrigé des variations saisonnières (CVS), l’IPC augmente de 0,2 % (+1,6 % sur un an).

Cette légère hausse des prix du mois d’octobre provient essentiellement de l’accroissement des prix des produits pétroliers et, dans une moindre mesure, de l’augmentation saisonnière des prix des services. Ces hausses ne sont qu’en partie compensées par la baisse des prix des produits manufacturés. Les prix des produits alimentaires sont quasi stables.

  • Les prix de l’énergie augmentent :

En octobre 2010, les prix de l’énergie augmentent (+0,9 % ; +11,1 % sur un an). Cette augmentation est visible sur les prix des carburants (+0,9 % ; +12,5 % sur un an), mais surtout sur ceux des combustibles liquides (+4,4 % en octobre ; +24,6 % sur un an).

  • Légère hausse saisonnière des prix des services :

De manière saisonnière, les prix des services sont en hausse en octobre 2010 (+0,2 %). Sur un an, la variation est de +1,4 %. Cette légère hausse est imputable à des augmentations saisonnières, atténuées par des baisses de prix dans certains services touristiques. Le passage aux tarifs d’hiver occasionne un accroissement de 37,7 % des prix de l’eau chaude, vapeur et glace, chauffage urbain inclus (stabilité sur un an).

De façon traditionnelle au mois d’octobre, s’accroissent les prix des services des dentistes (+2,4 % ; +1,3 % sur un an) et des médecins (+1,1 % ; +0,5 % sur un an). Par ailleurs, en raison des vacances scolaires de la Toussaint, les prix des voyages touristiques tout compris augmentent (+5,9 % ; +2,2 % sur un an), ainsi que les prix des transports aériens (+1,2 % ; -* 4,5 % sur un an).

A contrario, avec la fin de la saison estivale, les prix des hébergements de vacances sont en recul (-* 4,0 % ; +1,1 % sur un an). Enfin, dans les services de télécommunications, de nouveaux changements tarifaires sont à l’origine de la baisse des prix (-* 0,2 % ; -* 0,8 % sur un an).

  • Les prix des produits manufacturés diminuent légèrement

Au mois d’octobre, les prix des produits manufacturés diminuent légèrement (-* 0,2 %, stabilité sur un an). Le recul mensuel est notamment lié aux nombreuses promotions sur les prix des automobiles neuves (-* 0,8 % ; +0,9 % sur un an). Par ailleurs, la baisse s’accentue sur les prix des équipements audio-visuels (-* 1,3 % ; -* 11,8 % sur un an) et du matériel de traitement de l’information (-* 0,9 % ; -* 6,0 % sur un an). De façon saisonnière, les prix des fleurs et plantes diminuent (-* 2,7 % ; +5,7 % sur un an).

A contrario, des fins de promotions sont à l’origine du renchérissement des articles pour literie (+3,8 % ; +1,5 % sur un an), du mobilier de chambre (+2,1 % ; +1,3 % sur un an) et des autres pièces de rechange et des accessoires pour véhicules (+0,2 % ; +3,5 %). Enfin, les prix de l’horlogerie, bijouterie, joaillerie continuent de croître (+0,9 % ; +13,7 %).

  • Quasi-stabilité des prix des produits alimentaires

Les prix des produits alimentaires sont quasi stables en octobre 2010 (+0,1 % ; +0,5 % sur un an). Les prix des produits frais sont de nouveau en hausse (+0,7 % ; +6,5 % sur un an) : l’accroissement saisonnier des prix des fruits frais (+5,2 % ; +6,8 % sur un an) est partiellement compensé par la baisse des prix des légumes frais ( -* 2,8 % ; +6,2 % sur un an). Les prix des autres produits alimentaires sont, quant à eux, stables (-* 0,3 % sur un an), la baisse des prix des viandes (-* 0,2 % ; +0,2 % sur un an) étant notamment compensée par la hausse des prix du regroupement « lait, fromage et œufs » (+0,1 % ; -* 0,5 % sur un an).

L’indicateur d’inflation sous–jacente (ISJ) est stable au mois d’octobre 2010 (+0,8 % sur un an).

L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est en hausse de 0,1 % (+1,8 % sur un an).

Historique de variation de l’inflation

Evolution de l'Inflation annuelle

Source : INSEE

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Inflation (octobre 2010) (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également