France : La croissance stagne et les prix baissent, selon l’INSEE

©stock.adobe.com
L’INSEE a publié ce jeudi 12 août ses statistiques sur la croissance et l’emploi au 2e trimestre en France et sur l’évolution des prix en juillet. Détails...

Publié le , mis à jour le

Une croissance nulle au 2e trimestre

Vendredi 12 août 2011, l’INSEE a publié les statistiques de la croissance française au deuxième trimestre. Ces chiffres soulignent la stabilité du PIB en volume au deuxième trimestre 2011 (0,0%) après un premier trimestre très dynamique (0,9%).

C’est notamment la demande intérieure finale (hors stocks) qui a contribué à cette stagnation (-0,2 point après +0,5 point) avec des dépenses de consommation des ménages qui diminuent (-0,7%) et une formation brute de capital fixe (FBCF) qui décélère (+0,9% après +1,2%).

En revanche, le solde commercial est positif (+0,3 point) avec une baisse des importations (-0,9%) alors que les exportations ne bouge pas (0,0%).

Au niveau de la production, la production manufacturière diminue de 0,6% (recul portant sur toutes les branches hormis l’industrie agro-alimentaire), alors que la production de l’ensemble des services ralentit (+0,3% contre +1,1% au 1er trimestre).

Au final, après un premier trimestre marqué par une forte croissance de la production totale de biens et service (+1,4%), le deuxième trimestre se distingue par sa stabilité.

PNG - 3.9 ko
Le PIB et ses composantes Source : Insee
Le PIB et ses composantes Source : Insee

Dans le même temps, l’emploi salarié des secteurs marchands non agricoles continue sa progression au 2e trimestre avec +68 300 postes créés soit une variation de +0,4%. Dans le détails, c’est l’emploi dans l’industrie qui est en légère augmentation, avec la création de 6600 emplois au 2e trimestre, mais aussi de l’intérim, en hausse de 1,3%.

"Les chiffres publiés par l’Insee comportent plusieurs indicateurs bien orientés. Les création d’emploi au 2e trimestre ont été plus dynamiques encore qu’au trimestre précédent (...). Alors que la masse salariale continue d’enregistrer une progression soutenue, ceci soutiendra le pouvoir d’achat des ménages" indiquent dans un communiqué François Baroin,ministre de l’économie, et Valérie Pécresse, ministre du Budget.

Pour les deux ministres : "ces chiffres, au-delà du ralentissement conjoncturel, témoignent de la solidité des fondamentaux de l’économie française"

Dans ce contexte, ils réaffirment leur détermination à respecter les objectifs de réduction des déficits publics qui ont été mis au premier plan ces derniers jours.

Inflation : Les prix baissent en juillet

Côté prix, le mois de juillet 2011 est marqué par une baisse générale avec une inflation qui diminue de 0,4% (+1,9% en variation annuelle).
Cependant, cette baisse des prix est en grande partie due aux soldes d’été et donc à la baisse des prix de l’habillement, des chaussures et des autres produits manufacturés.
De plus, cette baisse est en partie compensée par la hausse des prix saisonniers liés au tourisme et notamment sur les prix de l’alimentaiton (hors produits frais).
Enfin, les prix de l’énergie sont stables grâce à une diminution des prix des produits pétroliers suite à la chute des cours du brut qui compense l’augmentation des prix de l’électricité.

Inflation : Historique de variation de l’inflation

Evolution de l'Inflation annuelle

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article France : La croissance (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également