Notifications FranceTransactions.com
Pour ne rien rater de l'actualité des placements épargne, inscrivez-vous à nos notifications.

Déficit de l’État en 2023 : une mauvaise surprise qui ne surprend personne

Le déficit budgétaire de l’Etat s’établirait pour 2023 à 173,3 milliards d’euros, soit davantage que prévu par la loi de finances.

Déficit de l’État en 2023

Publié le
Annonce

🎁 Meilleure offre livret épargne du moment

Placez votre argent sans risque ! Taux boosté de 4% brut pendant 4 mois, puis taux standard de 3% brut, soit la meilleure offre de livret épargne actuelle pour ce mois de février (taux équivalent annuel de 3.33% brut). Bénéficiez de + 80 euros supplémentaires offerts, sous conditions, en ouvrant votre livret épargne DISTINGO Bank avant le 29 février 2924.

Déficit de l’Etat français calculé à 173,3 milliards pour 2023

Le déficit budgétaire de l’Etat serait pour 2023 de 173,3 milliards d’euros, soit 2 milliards supplémentaires par rapport à ce qui était prévu dans la loi de finances de fin de gestion, selon une communication mercredi du ministre de l’Economie Bruno Le Maire en conseil des ministres. Présentée le 31 octobre, la loi de finances de fin de gestion pour 2023 (LFG), une nouvelle catégorie de loi de finances, tablait sur un déficit de 171,4 milliards d’euros.

Déficits annuels de la France
Déficits annuels de la France © FranceTransactions.com

Des recettes fiscales plus faibles de 7.8 milliards

Mais les recettes fiscales ont finalement été moins bonnes que prévu : "les recettes nettes du budget général sont inférieures de 7,8 milliards d’euros aux prévisions" de la LFG, précise le compte rendu du conseil des ministres.

Impôt sur le revenu : 4.4 milliards manquants

Le rendement de l’impôt sur les sociétés net "est inférieur de 4,4 milliards d’euros à la prévision, en raison d’un acompte de décembre moindre qu’escompté et d’un bénéfice fiscal peu dynamique".

TVA inférieure de 1,4 milliard

Par ailleurs, "la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est inférieure de 1,4 milliard d’euros à la prévision, et l’impôt sur le revenu présente une moins-value de 1,4 milliard d’euros par rapport à la prévision, du fait de taux de prélèvement à la source issus des déclarations de l’été 2023 moindres qu’attendu", selon le gouvernement.

Dépenses inférieures de 6.2 milliards

Les dépenses, elles, "sont inférieures de 6,2 milliards d’euros au niveau prévu en LFG" en partie grâce à "la sous-exécution des crédits des ministères (-3,8 milliards d’euros) et la moindre mobilisation du prélèvement sur recettes (-1,3 milliard d’euros) au profit des collectivités territoriales du fait du moindre recours au filet de sécurité face aux prix de l’énergie", selon le gouvernement. "Les efforts de maîtrise du déficit du budget de l’Etat seront poursuivis au cours de l’année 2024", est-il affirmé.

Dette de la France

Dette la France au 30 septembre 2023

Dette de la FranceDette totale au 30 septembre 2023Variation vs Trimestre précédent
Montant total (en milliards d’euros)
3088.20 M€
+1,36 %

Montant en % du PIB (%)
111.70 %
-0,09 %

(Source des chiffres de base INSEE, données calculées FranceTransactions.com)

Répartition de la dette de la France au 30 septembre 2023

SecteursMontant en milliards €Part de la dette du secteur en % de la dette totale
État
2510.20 M€
81,28 %
Organismes divers d’administration centrale
70.10 M€
2,27 %
Administrations publiques locales
243.50 M€
7,88 %
Administrations de sécurité sociale
264.40 M€
8,56 %
TOTAL
3088.20 M€
100%

Coût annuel de la dette de la France

Montant total (en milliards d’euros)
3088.20 Milliards d’€
Taux moyen d’emprunt de la dette de la France (en %)
3.10 %
TOTAL COÛT ANNUEL DE LA DETTE (*)
95,73 Milliards d’€
((*) Estimation FranceTransactions.com basée sur le montant total de la dette publiée par l’INSEE et le taux moyen historique des emprunts français).

Le solde budgétaire définitif ne sera communiqué qu’au moment du dépôt du projet de loi relatif aux résultats de la gestion et portant approbation des comptes.

Sélection des 3 meilleures offres de souscription de contrats d'assurance-vie

TOPOFFRESDÉTAILSEN SAVOIR +
🥇 1CARAC EPARGNE PATRIMOINECarac Épargne Patrimoine (CARAC) Bonification de + 1 % sur le fonds euros CARAC (+ 3.30 % en 2023)👉 EN SAVOIR PLUS
🥈 2LUCYA CARDIFLucya Cardif (CARDIF ASSURANCE VIE) 200€ offerts pour 5.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
🥉 3MIF COMPTE EPARGNE LIBRE AVENIR MULTISUPPORTCompte Epargne Libre Avenir Multisupport (MIF) Jusqu'à 400€ offerts pour 40.000€ versés. 👉 EN SAVOIR PLUS
Les offres promotionnelles sont soumises à conditions.

📧 Newsletter FranceTransactions.com

👉 Abonnez vous à notre lettre quotidienne. Plus de 90.000 lecteurs font confiance à la newsletter de FranceTransactions.com pour mieux être informés sur l’épargne et les placements. Lettre gratuite, sans engagement, sans spam, dont le lien de désabonnement est présent sur chaque envoi en bas du courriel. Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Déficit de l'État en (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

1  commentaire (les commentaires anciens de plus de 2 ans ne sont plus considérés)

  • Déficit de l’État en 2023 : une mauvaise surprise qui ne surprend personne

    💬 28 janvier 13:36, par Brulé Parlesilluminés

    La véritable question est : A qui le peuple peut-il bien devoir cet argent ? A la Jupiter, à la Grande Ourse, à Saturne ?! La réponse est sous les fesses du Monsieur qui repousse la boule dans l’image. Beaucoup savent, d’aucuns l’ouvrent. Rares sont les fois où l’on évoque le cas libyen ou islandais ; un autre monde est pow-cible.

    👉 Répondre à ce message

Sur le même sujet

Déficit 2023 : à lire également