Baisses d’impôt sur le revenu évoquées par Emmanuel Macron : le détail présenté par Bruno Le Maire

Les conditions du coup de pouce fiscal promis par Emmanuel Macron jeudi dernier se précisent. Ce mardi sur France 2, le ministre de l’Economie a indiqué vouloir cibler la baisse de l’impôt sur le revenu sur les deux premières tranches d’imposition (14 % et 30 %), avec un gain moyen de 180 à 350 euros par an selon les ménages concernés.
Baisses d'impôt sur le revenu évoquées par Emmanuel Macron : le détail présenté par Bruno Le Maire
©stock.adobe.com

Publié le

Une baisse de 350€ en moyenne pour la tranche marginale à 14%

Dans le cadre des discussions engagées au sein du gouvernement, « je proposerai au Premier ministre que la baisse se concentre sur la première tranche d’impôt sur le revenu, la tranche à 14 % », a indiqué Bruno Le Maire, invité de l’émission Les quatre vérités, sur France 2. « L’objectif, c’est que les 12 millions de foyers fiscaux qui sont dans la tranche à 14 % puissent avoir une baisse moyenne d’impôt sur le revenu de l’ordre de 350 euros », a précisé le ministre, jugeant nécessaire de cibler en priorité les « classes moyennes ».

Une baisse de 180€ en moyenne pour la tranche marginale à 30%

Selon Bruno Le Maire, « ça ne veut pas dire que la tranche à 30 % ne sera pas concernée ». « Elle doit également être concernée par cette baisse d’impôt, dans une mesure moindre, car je pense que la situation est moins difficile », a-t-il détaillé, évoquant « un gain moyen de 180 euros », pour les foyers concernés.

Baisse de la dépense publique

Lors de sa conférence de presse jeudi dernier , Emmanuel Macron avait promis de réduire « significativement » l’impôt sur le revenu « pour ceux qui travaillent ». « Si on réussit à baisser d’au moins 5 milliards d’euros, ce sera un geste significatif et qui viendra compléter les baisses d’impôts déjà votées et qui ne sont pas négligeables », avait-il alors indiqué.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Baisses d'impôt sur (...) : Publiez un commentaire ou posez votre question...

A lire également