Black Friday : 233 € dépensés en moyenne... Le meilleur jour, pour se faire arnaquer

Arnaques aux fausses promotions Black Friday © FranceTransactions.com/stock.adobe.com
Black friday et Cyber monday profitez-en, car ce sera peut-être la dernière année. Devant une telle folie consumériste, accompagnée de tels gâchis, plus d’un quart des achats effectués seront retournés... Le gouvernement pourrait bien interdire ces journées dès 2020. En attendant, les arnaqueurs font également de bonnes affaires durant ces journées. Les fausses promotions sont légion.

Publié le

Comment en profiter en évitant les arnaques et les fraudes ?

Selon un sondage OpinionWay [1], le budget moyen pour le Black Friday devrait atteindre 233 euros en 2019, en hausse de 10% par rapport à 2018. Une somme importante qui démontre un engouement certain pour cet événement qui s’impose d’année en année comme un temps fort de consommation. Le gouvernement pourrait toutefois supprimé cette période de folles réductions dès 2020. L’impact écologique étant particulièrement négatif. Plus de 25% des achats effectués sont au final retournés aux vendeurs. Par conséquent, il attire de plus en plus les fraudeurs. Alors comment profiter des bonnes affaires sans craindre les mauvaises surprises ?

De fausses bonnes affaires

Ce que peuvent craindre les internautes, ce sont les faux sites d’e-commerce, mais bien plus encore les fausses promotions. Ainsi comme le rappelle La Voix du Nord dans son édition du jour, la Fitbit Versa est une jolie montre connectée. Pour le Back Friday, elle est affichée à 144,90 euros sur Amazon. En théorie, il s’agit d’une bonne affaire : une économie de 55,05 euros soit 28 % de baisse annonce la plateforme de e-commerce. Sauf qu’après une rapide enquête, la tocante a déjà été vendue moins chère. C’était le 21 octobre, elle était alors proposée 139,90 euros. Pour le Black Friday de nombreux vendeurs sont tentés de gonfler leurs prix. Une façon habile de gonfler les réductions affichées.

Détecter les fausses promotions, des outils existent

Pour lutter contre ce phénomène, il est possible d’utiliser des sites qui enregistrent les variations de prix des plateformes de e-commerce. Pour Amazon, Camelcamelcamel permet de surveiller très précisément la plupart des références vendues. Il permet de connaître les prix les plus bas observés et les plus hauts. Les extensions pour Firefox et Chrome, Shoptimate et Ciuvo, offrent les mêmes services, mais affichent leurs résultats directement dans votre navigateur. Vous n’avez pas à ouvrir sans cesse de nouveaux onglets pour vérifier vos prix.

Et du côté de la carte bancaire ?

De son côté Nickel rappelle ses avantages, d’utiliser sa carte lors de ces folles journées. La CB Nickel permet effectivement de se faire plaisir tout en limitant les risques de fraudes. Tout d’abord, Nickel offre une double protection à ses clients grâce à la mise en application de la directive DSP2 : un principe de double authentification qui permet de s’assurer de l’identité du client et de le protéger contre d’éventuelles fraudes. Si un fraudeur parvient à contourner cette protection, l’impossibilité d’avoir recours au découvert limite les pertes potentielles.

Une offre raisonnée pour maîtriser ses dépenses

Là aussi, grâce à l’interdiction de découvert, les clients Nickel ne peuvent pas dépenser plus que ce dont ils disposent sur leur compte.

Des assurances

La carte Nickel Chrome propose des assurances couvrant la livraison de colis endommagés à domicile. C’est l’outil idéal pour profiter des meilleures offres en ligne.


[1Les Français et le Black Friday, étude OpinionWay-iloveretail.fr - novembre 2019

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Black Friday : 233 € : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également