Le marché du cannabis pèserait à lui seul près de 0.7 point du PIB français (3,24 milliards)

©stock.adobe.com
En France, production, commercialisation et consommation de cannabis restent illégales. Si de plus en plus de pays légalisent le cannabis afin de réduire le marché noir, la France vient seulement d’en autoriser son usage thérapeutique, en test. Selon une dernière étude, le marché français du cannabis serait de 3.24 milliards d’euros, soit près de 7 fois plus qu’estimé officiellement par l’INSEE.

Publié le

Le marché du cannabis serait de l’ordre de 3.24 milliards d’euros en 2020

C’est le site d’informations spécialisées sur ce domaine, NewsWeed, qui a lancé cette estimation, basée sur des frais concrets. Sont comptabilisés le trafic avec échanges monétaires, mais aussi l’autoculture, et les dons qui en découlent occasionnellement. Les deux tiers de ce marché concernent l’herbe, et le reste, la résine. La consommation en France, illégale, est estimée à 30 tonnes par mois.

Ainsi, pour Aurélien Bernard, fondateur de Newsweed, cité dans Les Echos : « c’est la première fois que le marché est monétisé de cette façon, nous avons pris en compte les prix des points de ventes physiques, tels que constatés par notre équipe, et ceux en ligne, sur le darkweb et les messageries cryptées comme Telegram ou WhatsApp ». Selon ce magazine spécialisé, il faut compter en moyenne 10 euros le gramme de « beuh », 5 euros le gramme de résine et 40 euros le gramme de concentrés.

Il est clair que l’INSEE n’a pas recours à ce type de données afin d’estimer la profondeur du marché français du cannabis. Par ailleurs, depuis 2018, les activités illégales font partie prenante du calcul de la richesse nationale. Ainsi, ramené au PIB de la fin juin 2020, en très forte baisse, après la période de confinement, l’apport du marché illégal du cannabis en France serait de l’ordre de 0.7 point. Mais en temps normal, avec un PIB de l’ordre de 610 milliards, cet apport serait réduit à 0.5 point, ce qui reste énorme.

La France n’est prête pour légaliser le cannabis

La France vient d’autoriser, une phase de test, d’utilisation du cannabis thérapeutique, auprès de 3.000 patients, mais uniquement sous forme solide ou liquide. Fumer du cannabis n’est pas autorisé, même dans un cadre thérapeutique. Les poumons étant les premiers endommagés par l’absorption de cette fumée.

La légalisation du cannabis ferait effondrer les cours du cannabis et prendrait une part importante sur le marché noir, sans toutefois le résorber. En effet, dans les différents pays ayant légalisé le cannabis, le marché noir n’a pas totalement disparu. En revanche, la consommation ne cesse d’augmenter, que la consommation de cannabis soit légal ou pas.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Le marché du cannabis pèserait : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également