Réforme de l’assurance chômage : les 12 mesures pour tenter de juguler le chômage en France

Publié le

Le gouvernement a détaillé ce jour son vaste plan de réforme de l’assurance chômage. Cette transformation de l’assurance chômage et de l’accompagnement des chômeurs devrait permettre d’inciter les entreprises à proposer davantage de CDI et à rallonger les CDD, et de mieux aider chacun à retrouver un emploi durable et choisi. Avec cette transformation, le Gouvernement espère réduire le nombre de demandeurs d’emplois de 150 000 à 250 000 personnes sur la durée de la convention.
Réforme de l'assurance chômage : les 12 mesures pour tenter de juguler le chômage en France
©stock.adobe.com

Les 12 mesures pour aider chacun à retrouver un emploi durable et choisi

  1. Tous les salariés ayant au moins 5 ans d’ancienneté dans leur entreprise auront droit à l’assurance chômage quand ils démissionnent pour réaliser un projet professionnel. En application au 1er novembre 2019
  2. Tous les salariés seront gratuitement accompagnés pour élaborer et réaliser leur projet professionnel lorsqu’ils démissionnent. En application au 1er janvier 2020
  3. Les travailleurs indépendants auront désormais droit à l’assurance chômage, sans cotisation supplémentaire. En application au 1er novembre 2019
  4. Tous les demandeurs d’emploi ayant reçu une proposition d’emploi stable mais qui doivent préalablement mettre à niveau leurs compétences pourront bénéficier d’une formation sur-mesure correspondant à la proposition. En application à partir du 1er janvier 2020
  5. Tous les demandeurs d’emploi qui le souhaitent auront droit, dans les 4 premières semaines qui suivent leur inscription à Pôle emploi, à deux demi-journées d’accompagnement intensif avec Pôle emploi. En application à partir du 1er janvier 2020
  6. Les demandeurs d’emploi en situation de cumul ou d’alternance prolongés entre emploi et chômage (travailleurs précaires) bénéficieront d’un accompagnement dédié. En application à partir du 1er janvier 2020
  7. Les demandeurs d’emploi bénéficieront de nouvelles aides concrètes pour répondre à une offre d’emploi. En application au 1er janvier 2020
  8. Pour lutter contre la précarité et l’enchaînement des CDD ou des missions d’intérim, un système de bonus-malus pour les entreprises de plus de 11 salariés sera mis en place. En application au 1er janvier 2020
  9. Les entreprises bénéficieront d’une nouvelle offre de services de Pôle emploi, leur permettant de répondre plus rapidement et plus efficacement à leurs difficultés de recrutement. En application à partir du 1er janvier 2020
  10. Il ne sera plus possible de gagner davantage au chômage qu’en travaillant. En application au 1er avril 2020
  11. Il faudra davantage travailler pour ouvrir des droits à l’assurance chômage. En application au 1er novembre 2019
  12. Les modalités d’indemnisation du chômage tiendront désormais compte du niveau de revenu des salariés. En application au 1er novembre 2019

Le plan d’investissement dans les compétences (PIC)

Le plan d’investissement dans les compétences (PIC) permettra par ailleurs de former et d’accompagner 2 millions de demandeurs d’emplois supplémentaires en 5 ans, effort national jamais entrepris pour les chômeurs dans notre histoire. Près d’un an après son annonce par le Président de la République, une négociation des partenaires sociaux qui a échoué et une concertation qui vient de s’achever, c’est aujourd’hui la double transformation de l’assurance chômage
et de l’accompagnement des chômeurs qu’il s’agit de réaliser. Elle s’inscrit dans le droit fil des trois précédentes. Elle parachève la construction d’un nouveau marché du travail, adapté aux enjeux de notre temps, fondé sur de nouveaux droits pour des salariés et des actifs de plus en plus mobiles et permettant aux entreprises de recruter plus rapidement les compétences dont elles ont besoin pour se développer.
Transformation de l’accompagnement des chômeurs d’abord : la nouvelle convention tripartite de Pôle emploi en cours de finalisation, permettra de revoir en profondeur l’offre de services pour les demandeurs d’emploi et les entreprises, de développer un accompagnement plus rapide, plus efficace, plus personnalisé.

Les moyens nécessaires à ce titre seront dégagés et assurés.

Transformation de l’assurance chômage ensuite : les nouvelles règles, simples, claires et équitables, vont davantage inciter à la reprise d’emploi, tout en tenant compte des différences de situation entre les personnes, tout en responsabilisant chacun, et avant tout les entreprises, pour lutter contre la précarité. La réforme marche sur deux jambes : un accompagnement totalement repensé pour mieux aider chacun à retrouver un emploi durable et choisi, une responsabilisation accrue des entreprises et des personnes pour faire reculer la précarité. Des salariés et des demandeurs d’emploi mieux formés et mieux accompagnés, des entreprises mieux organisées et plus responsabilisées : c’est ainsi que la France gagnera la bataille des compétences et de l’emploi, c’est ainsi que nous vaincrons ensemble le chômage de masse qui ronge notre société depuis plus de trente ans.

Une question, un commentaire?

Réagir à cet article Réforme de l'assurance : Publiez un commentaire ou posez votre question...

Sur le même sujet

A lire également